Arts, États et pouvoir”- l’art et la guerre





télécharger 41.52 Kb.
titreArts, États et pouvoir”- l’art et la guerre
date de publication31.05.2017
taille41.52 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > droit > Documentos
ANNEE SCOLAIRE 2012/2013

EPREUVE HISTOIRE DES ARTS

Arts, États et pouvoir”- l’art et la guerre

Arts de l’espace

ŒUVRE PRESENTEE


Statue de Jean Moulin

Statue de Jean Cassou

Stèle des Justes

Les thèmes abordés sont :

  • Protection des réfugiés et des enfants juifs.

  • Les grandes figures de la résistance.

  • Le travail de mémoire, monument de commémoration.



1.LA PRESENTATION DE L’AUTEUR ET DE L’OEUVRE

/4




Des informations sur l’artiste




Quel est le lieu que vous présentez ?

Ces statues et stèles sont situées dans le Jardin des plantes, à Toulouse, à la sortie du Mémorial de la résistance.




A quelle personne rend-il hommage ? A quelle période de l’histoire rend-il hommage ?

-La première statue est le buste de Jean Moulin : celui qui fut le chef de la résistance, qui fit l’union des mouvements de la Résistance. C’est aussi le seul préfet au moment de la débâcle, alors que la plupart des préfets avaient quittés leur poste, qui est resté à son poste. Il est probablement venu à Toulouse pour aider François Verdier à faire l’unification des forces de la Résistance.

Elle a été érigée en 2005.

-Une deuxième statue est un buste de Jean Cassou, poète, écrivain et résistant. Il aurait du être désigné pour être le commissaire de la république à la Libération, en charge de réinstaller la démocratie et la république à Toulouse, une fois la Libération achevée. Mais ce ne fut pas le cas, car Jean Cassou. Le 19 août 1944, le jour de la Libération de Toulouse, il est assommé par une patrouille d’allemands, qui sont en train de quitter la ville, et il laissé sur le trottoir pour mort. En fait, il va être sauvé par le Professeur Ducuing (un hôpital porte aujourd’hui son nom à Toulouse). C’est lors de sa détention à la prison Furgole qu’il compose, de tête, car il n’a pas le droit d’écrire, ses « 33 sonnets composés au secret » qui seront publiés en 1944 sous le pseudonyme de Jean Noir par les clandestines Éditions de Minuit.

-une plaque en l’honneur des justes de la nation, inaugurée le 6 février 2003.




Des informations sur l’œuvre




A) la forme

a) Quel est le genre de cette œuvre ?

B) La composition


Toutes ces statues et stèles sont situées au même endroit, à la sortie du mémorial de la résistance, ce qui en fait un haut lieu de commémoration dans Toulouse de cette période de l’histoire.

La stèle a donné son nom a l’allée du Jardin des Plantes qui porte désorais le nom de l’allée des justes de la Nation.





Quelle est l’attitude du personnage sculpté par l’artiste ?

Les statues représentent le buste de deux grands hommes de la résistance: Jean Moulin et Jean Cassou. Ils sont représentés de face.





2.ANALYSE

/4




La technique


Les statues sont en marbre gris vert, les stèles en marbre gris.




La signification

a) Qui est le personnage sculpté ? Quels éléments permettent de l’identifier ?

Quels sont ses attributs, l’attitude du personnage et les traits de son visage ?

Sous les statues sont inscrits le nom de Jean Moulin et Jean cassou, avec leurs dates de naissance et de mort Les personnages sculptés sont aussi facilement identifiables car ils portent leurs attributs caractéristiques.

Pour Jean Moulin, l’écharpe et le chapeau avec lesquels il est souvent identifié. Sous le gouvernement de Vichy, alors qu’il est préfet de l’Eure, il s’oppose aux allemands ; il démissionne et refuse dés lors toute complicité avec les nazis. Il tente alors de se suicider avec une bouteille en verre. Cette cicatrice il va la garder caché sous une écharpe et c’est cette image de Jean Moulin avec son écharpe et son chapeau qui va être désormais sa représentation.

Jean Cassou porte lunettes et cravate.





Qu’est-ce qui est gravé sur la stèle ? Pourquoi ?

Le monument a-t-il subi des transformations depuis sa construction ?


Sur la stèle des justes sont gravés les noms de ceux qui ont commis des actes courageux en temps de guerre et « Au péril de leurs vies ils sauvèrent des familles Juives de Midi-Pyrénées ».

Notamment est inscrit e nom du cardinal Saliège, l’archevêque de Toulouse. Ce personnage important de la vie toulousaine a fait notamment parler de lui à l’été 1942. Il écrit en effet une lettre pastorale dans laquelle il condamne les déportations de juifs qui ont lieu alors en août 1942 depuis les camps d’internement de Noé et du Récébédou. Cette lettre est lue dans tout le diocèse en Haute-Garonne lors de la messe du 23 août. Son écho est considérable.

Des actes courageux comme celui de monseigneur Saliège ont permis d’inciter des familles à venir aider, à venir cacher, à procurer des faux papiers à des juifs. Ce sont des actes de résistance aussi car il fallait un énorme courage pour venir en aide à ses enfants et ses adultes qui étaient traqués. Se faire arrêter et dénoncer pour avoir cacher des juifs avaient des conséquences dramatiques (déportation ou excécution).

Cette stèle a été inaugurée en 2003 ; la reconnaissance de Juste est très récente.




3.L’INTERPRETATION DE L’OEUVRE

/4




Quelle est l’intention de l’auteur ?

Dans quel but cet édifice a-t-il été construit ?

A quel thème fait-il référence ?

A quels évènements historiques fait-il référence ?

Les statues permettent de rendre hommage à deux grandes figures de la résistance, pour rappeler aux générations actuelles l’action de ces hommes pour la liberté.

Il est important de se souvenir de ces actes du passé pour ne pas recommencer les mêmes erreurs dans le futur. Comme le dit le poète Paul Eluard (stèle du mémorial) : « Si l’écho de leur voix faiblit, nous périrons ».

Les Justes ont sauvé des vies au péril de leur propres vies. Cette stèle permet de rendre hommage aux courages des toulousains lors de la guerre. Toulouse a souvent été une terre d’accueil (lors de la guerre d’Espagne).

On a aussi à Toulouse le seul commissaire de police qui ait refusé de dresser la liste des juifs de Tououse en 1943. Il refuse et il écrit une lettre où il dit « qu’il refuse de persécuter des juifs qui ont autant droit à la vie que M. Laval » (1er ministre).





A quelles occasions se rassemble-t-on autour de ce monument ?

Pourquoi a-t-on construit un lieu pour se souvenir (= lieu de mémoire) ?


C’est là que se déroulent aujourd’hui toutes les cérémonies commémoratives à Toulouse. Notamment tous les 19 août 1940, en mémoire de la Libération de Toulouse.

La devise des justes de la nation est « quiconque sauve une vie sauve l‘humanité toute entière». Et quand on traverse cette très longue allée jusqu’à l’entrée du jardin des plantes, il émane cette force et les valeurs humaines qu’il a fallu pour sauver toutes ces vies.




Avis personnel.



A rédiger




Autres œuvres évoquant celles étudiées ?
(recherche personnelle)

Marquer les villes des noms de résistants, ponctuer le paysage environnant d’une stèle commémorative est un acte symbolique. Aujourd’hui, plus de 150 rues (ou autres) rappellent un résistant, et dans une moindre mesure, une résistante. La majorité de ces rues rend hommage à l’histoire locale.

Les prisons Saint-Michel et Furgole rappellent aussi ceux qui ont été frappés par la répression. Les lieux de mémoire sont très nombreux sur Toulouse.




4. EVALUATION DE LA PRESTATION ORALE DU CANDIDAT

/8




La voix et l’intonation









Le vocabulaire utilisé : pertinence, richesse.









Maîtrise de la langue.









L’attitude et la gestion du temps.









La capacité à répondre à des questions complémentaires.









Evaluation chiffrée globale : /20


Commentaire :





Des mots-clés pour caractériser l’œuvre


 Monument

 Commémoratif

 2ème Guerre Mondiale

 Sculpture
 Patriotique

Victoire

Allégorie

Résistant



similaire:

Arts, États et pouvoir”- l’art et la guerre icon«Arts, Etats et pouvoir»

Arts, États et pouvoir”- l’art et la guerre icon«Arts, Etats et pouvoir»

Arts, États et pouvoir”- l’art et la guerre icon«Arts, états et pouvoir» : En quoi ce tableau constitue-t-il une...

Arts, États et pouvoir”- l’art et la guerre iconListe d’œuvres pouvant être choisies par les élèves ( thème Arts, Etats et pouvoir )

Arts, États et pouvoir”- l’art et la guerre iconHda : Arts, Etats et Pouvoir
«microbe», IL joue souvent au football avec ses copains (sa passion) et vit à Santiago du Chili

Arts, États et pouvoir”- l’art et la guerre iconThème hda : Arts, États et pouvoir
«Il est pas distingué», Fréhel, chanson de 1933 dans laquelle elle dénonce l'antisémitisme d'Hitler

Arts, États et pouvoir”- l’art et la guerre iconL’Œuvre d’art et le pouvoir : Comment l’œuvre d’art est utilisée...

Arts, États et pouvoir”- l’art et la guerre iconL’Œuvre d’art et le pouvoir : Comment l’œuvre d’art est utilisée...

Arts, États et pouvoir”- l’art et la guerre iconL’auteur
...

Arts, États et pouvoir”- l’art et la guerre iconL'art sonore et visuel dans un esprit d'échange libre et participatif
«circuit bending» (détournement de jouets électroniques pour la création musicale). Le but est de pouvoir décloisonner les arts et...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com