Le mot de l’aumônier





télécharger 7.54 Kb.
titreLe mot de l’aumônier
date de publication09.01.2017
taille7.54 Kb.
typeDocumentos

Le mot de l’aumônier




L’homme existe, je l’ai rencontré



Dans sa petite pièce «  l’homme existe, je l’ai rencontré » Raymond Devos soulève une question essentielle en ce qui concerne la relation entre Dieu et l’homme. Question fondamentale qui constitue la toile de fond de toute la période de la Semaine Sainte que nous nous apprêtons à fêter. Contrairement à ce que nous pourrions croire, ce n’est pas forcément l’homme qui cherche Dieu, mais bien plus certainement Dieu qui cherche l’homme. Et chose plus extraordinaire, Il le fait non pas parce qu’Il a besoin de lui, mais simplement par amour, parce que l’être humain est et demeure malgré tout une créature de Dieu, voulue par amour et destinée à entrer dans une relation de paix, de joie et de plénitude avec son Créateur. Revenons à Devos ; il ne m’en voudra certainement pas de le citer :
«  J’ai lu quelque part : «  Dieu existe, je l’ai rencontré ». Ca alors ! ça m’étonne ! Que dieu existe, la question ne se pose pas, mais que quelqu’un l’ait rencontré avant moi, voilà qui me surprend »……
.Le comédien explique ensuite que, dans une toute petite église, il a rencontré Dieu qui était en train de prier, parce qu’Il doutait de l’homme. Il ajoute :
«  Mon Dieu, je suis là . Il a dit : "Miracle, une humaine apparition »

Je lui ai dit : «  mais mon Dieu, comment pouvez-vous douter de l’existence de l’homme puisque c’est vous qui l’avez créé ?

Il m’a dit : » oui, mais il y a si longtemps que je n’en ai pas vu un dans mon église que je me demandais si ce n’était pas une vue de l’esprit »

Je lui ai dit : «  vous voilà rassuré , mon Dieu »

Il m’a dit : « oui ! Je vais pouvoir leur dire là-haut : « l’homme existe, je l’ai rencontré »
Le saviez-vous ? Dieu vous cherche. C’est lui qui tient la clé de ton éternité, c’est lui qui tient la clé du sens de ta vie. Le point de rencontre fixé n’est pas forcément dans une église, mais il se trouve assurément au pieds de la croix du Christ qui permet le contact entre le Ciel et la terre, le pont entre Dieu et l’homme, la réconciliation entre le Créateur et sa créature. Au moment où mourant sur cette croix, Jésus s’écrie : «  Tout est accompli », il porte sur lui nos fardeaux et nos maladies, notre souffrance et notre péché et enlève le mur qui nous séparait de Dieu.
Dès lors, mon retour vers mon créateur est possible ; davantage encore : une vie nouvelle est possible, car après la croix, lieu de départ, il y a la résurrection, Pâque, garantie de ma propre résurrection.
Au moment où nous allons rappeler toute cette démarche de Dieu pour nous, que diriez-vous si nous nous laissions tout à nouveau trouver par Dieu ? Si nous laissions de coté toutes les barrières que nous avons pu édifier pour empêcher Dieu de nous trouver et de nous conduire, si comme le dit Raymond Devos, Dieu pouvait dire à notre égard :
«  Oui, tu existe, je t’ai rencontré désormais marchons ensemble. »

Bonne fête de PâqueP. Girardet

similaire:

Le mot de l’aumônier iconFiche outil : la versification
«e»muet : en fin de mot, IL ne se prononce pas si le mot suivant commence par une voyelle; en revanche, IL se prononce si le mot...

Le mot de l’aumônier iconDevoir commun seconde mai 2015 lycée pablo picasso
Je ne fais que transcrire, mot pour mot, ce que publie ce matin le Journal national

Le mot de l’aumônier icon3. attribut du sujet. La fonction du mot loisir varie selon sa place...

Le mot de l’aumônier iconAnnexe aux tableaux de programmation  • Le mot
«un refrain» qui poétise l’ensemble ( refrain = un mot répété plusieurs fois au cours du poème)

Le mot de l’aumônier iconPar les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers
«éveilleurs de conscience», IL nous faut croire en eux. Sont eux et par eux d’où émergera ce Nouveau Monde qui commence à naître,...

Le mot de l’aumônier iconJ’essaie de suivre avec le doigt ce que l’adulte lit lentement, mot à mot
«Kimamila le lutin» : Un adulte commence à me lire les pages 2 et 3 du petit album glissé dans le cartable

Le mot de l’aumônier iconJ’essaie de suivre avec le doigt ce que l’adulte lit lentement, mot à mot
«Kimamila le lutin» : Un adulte commence à me lire les pages 2 et 3 du petit album glissé dans le cartable

Le mot de l’aumônier iconJ’essaie de suivre avec le doigt ce que l’adulte lit lentement, mot à mot
«Kimamila le lutin» : Un adulte commence à me lire les pages 2 et 3 du petit album glissé dans le cartable

Le mot de l’aumônier iconCette troisième partie est consacrée à
«romantisme», ce «mot de ralliement», et sur «réalisme», ce «mot de passe», sur ces «canards» [fausses nouvelles] qu’on lance et...

Le mot de l’aumônier iconJ’essaie de suivre avec le doigt ce que l’adulte lit lentement, mot à mot
«Kimamila le lutin» : Un adulte commence à me lire les pages 2 et 3 du petit album glissé dans le cartable





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com