Note : 12





télécharger 72.93 Kb.
titreNote : 12
date de publication29.11.2019
taille72.93 Kb.
typeNote


IEN DAUMESNIL-MARAIS



FICHE PREALABLE A L’INSPECTION DES INSTITUTEURS ET DES PROFESSEURS DES ECOLES

Année scolaire

2008-2009




Mlle


Leulliez Jeanne

Professeur


Ecole de Bercy




Date

d’inspection prévue

12/03/09

Èch. : 5





Date de

Naissance :05/07/1981





Date de passage au dernier échelon ; 01/03/09





Date de la dernière inspection : 30/11/2006

Note : 12







J‘ai prévu de vous inspecter prochainement. Je vous serais reconnaissant, dans cette perspective, de bien vouloir faire le point sur les questions qui suivent. Vous me retournerez cette fiche dans le meilleur délai accompagné de votre emploi du temps, si celui-ci a été modifié depuis la transmission du début d’année. Je vous remercie de l’attention que vous voudrez bien porter à cette tâche. JM Branca




1-Indications générales :

Classe :

CP

Effectif des inscrits :

13

Nombre de filles :

8

Nombre de garçons :

5




Nombre d’élèves maintenus à ce niveau de classe :

2

nombre d’élèves en retard scolaire de 1 an :

2

de 2 ans :

0

plus :

0










nombre d’élèves ayant bénéficié d’un raccourcissement de cycle :

0




Taux de fréquentation

SEPT

OCT

NOV

DEC

JANV

FEV

MARS

AVRIL

MAI

JUIN


officiel (8 x 1/2j/sem)

97%

97%

99%

97%

99%

99%
















2- Caractéristiques de la classe :

non-francophones :

0

cantine :

12

Étude/garderie :




handicap :

0




accompagnement scolaire :

4 enfants bénéficient de l’atelier « Coup de pouce »

autres caractéristiques : Un enfant qui a des troubles du comportement bénéficie d’une AVS à mi-temps.




3- Organisation matérielle de la classe (Que recherchez-vous dans l’organisation de l’espace ? Comment ?.) :
Les tables sont groupées par deux face au tableau, de manière à avoir une bonne position pour écrire, copier depuis le tableau sur un cahier. Il y a cependant un groupe de quatre tables face à face qui permet de faire des jeux mathématiques, des expériences scientifiques ou un travail spécifique avec un groupe de besoin.

Dans la classe se trouve également un coin bibliothèque avec un banc qui permet aux enfants de s’installer pour lire lorsqu’ils ont fini un travail. Ce coin est également utilisé lors de moments de lecture par l’enseignante, de dialogue entre les enfants (raconter son week-end), d’apprentissage de poésies. Ainsi les enfants ne sont pas toujours assis à leur table. Il y a également un espace vide devant le tableau afin de regrouper les enfants pour regarder ou lire quelque chose de particulier au tableau. Par exemple, lors des séances de lecture, les lecteurs font un travail à leur table pendant que le groupe des apprentis lecteurs est regroupé devant le tableau afin que je les aide à déchiffrer le texte.

Des classeurs de travail en autonomie en mathématiques et en lecture sont à disposition des élèves près du coin bibliothèque. Chaque enfant a une chemise dans laquelle il met les exercices en cours, qu’il n’a pas eu le temps de finir. Quand un élève a fini un travail avant les autres enfants, il regarde dans sa chemise pour voir s’il n’a pas des exercices en cours à terminer. S’il n’en a pas il peut soit en prendre un nouveau dans le classeur d’autonomie, soit lire un livre.

4- Affichages :

4.1 Quels sont les affichages obligatoires que vous avez installés ?

  • emploi du temps,

  • liste des élèves avec précisions sur ceux qui sont suivis par le Rased,

  • groupes de lectures dans le cadre du décloisonnement,

  • programmations dans les différents champs disciplinaires,

  • liste des chants et poésies,

  • liste des réunions et des aides personnalisées,

  • règlement d’école et consignes de sécurité,

  • tableau des services de surveillance de cour accompagné du tableau de répartition des jeux de ballon en fonction des niveaux de classe pendant les récréations


4.2 Quels sont les autres affichages que l’on trouve dans votre classe ? Dans quel but ?

  • Affichage de tous les sons à travailler au cours du CP afin que les enfants aient des repères lorsqu’ils déchiffrent un texte et qu’ils rencontrent des sons que nous n’avons pas encore étudiés. En dessous de chaque son étudié est affiché le geste (méthode Borel Maisonny) correspondant afin que les enfants puissent appréhender les sons restants à étudier et ceux qu’ils ont déjà appris. Cette méthode gestuelle permet essentiellement aux enfants en difficulté de mémoriser un son et faire la différence entre son et lettre.

  • Textes de l’album lus.qui sont des appuis pour différents moments de déchiffrage ou de production d’écrit,

  • Alphabet dans les différentes écritures afin que les enfants mémorisent les correspondances script / cursif et qu’ils sachent écrire en écriture cursive. Chaque enfant a également un alphabet sur sa table pour qu’il soit plus directement lisible.

  • Au coin bibliothèque : Affichage en relation avec la lecture en réseau (autour de l’auteur Andersen, autour du personnage de la sorcière) ainsi que des affichages réalisés en début d’année : « À quoi ça sert de lire ? » et « Où est-ce qu’on lit ? »

  • Dans le domaine des mathématiques, vous pourrez trouver l’affichage des tables d’addition réalisé par les enfants, les nombres de 1 à 10 en lettres, chiffres, constellations de dés et doigts, le tableau des nombres ainsi que la bande numérique des nombres de 1 à 100 avec l’écriture en lettres des dizaines.

  • Règles de vie de la classe (droits et devoirs) réalisées par les enfants,

  • Tableau des services (mettre la date, remplir le tableau des présents / absents, chefs de rang, effacer le tableau, distribuer les cahiers, allumer et éteindre la lumière, vider la poubelle jaune),

  • Emploi du temps de la journée afin que les enfants puissent se repérer,

  • Divers calendriers ainsi que le coin date où l’enfant de service place les bonnes étiquettes (jour, nombre, mois, saison) afin de mettre la date. La liste des jours de la semaine et des mois de l’année dans l’ordre est affichée en fond de classe afin d’aider ceux qui auraient besoin de s’y référer.

  • Tableau des consignes qui recense les mots principaux que l’on trouve dans les consignes accompagnés de dessins afin de permettre aux enfants de devenir autonome et de bien comprendre une consigne,

  • Mots référents illustrés servant à aider au déchiffrage des textes (notamment en début d’année) ainsi que les couleurs et l’abécédaire des prénoms de la classe réalisé en début d’année.

4- Lieux utilisés en dehors du local de classe (fréquence hebdomadaire, durée – bibliothèque, BCD, etc.) :

  • Préau et cour pour l’EPS (lundi de 14h15 à 15h),

  • Piscine le jeudi matin,

  • Salle d’art visuel pour les séances de peinture,

  • Salle informatique le vendredi de 14h20 à 15h10

5- Échanges de service/Décloisonnements : s’il en existe, précisez les modalités
Décloisonnement en lecture : Les élèves des deux CP ont été mélangés afin de faire trois groupes en fonction de leurs besoins. Ma collègue de CP s’occupe des élèves en difficulté ainsi que d’un groupe de lecteurs autonomes et je m’occupe du groupe des apprentis lecteurs ainsi que du restant des lecteurs. Cela permet de mieux s’occuper des enfants qui ont besoin d’aide et les lecteurs peuvent avancer plus vite. Ce décloisonnement a lieu tous les matins de 9h15 à 10h, sauf le jeudi de 10h45 à 11h30.
Échange de service : au premier trimestre, ma collègue de CP venait faire l’anglais dans ma classe pendant que je menais une séance de jeux mathématiques dans la sienne. Depuis la rentrée de janvier, cet échange de service est annulé car ma nouvelle collègue de CP n’est pas habilitée à enseigner l’anglais.

7- Projet d’école :

7.1 Axes prioritaires du projet :

  • Autonomie des élèves (accès à un langage correct et adapté, travail sur le lexique)

  • Travail sur la mémoire et la concentration

  • Promotion de la santé des élèves

  • Acquisition du sens de l’effort

  • Respect des règles de vie en collectivité


7.2 Comment inscrivez-vous votre projet de classe dans le projet d’école ?

  • Travail en littérature et en éducation civique (acquisition de valeurs communes, d’un lexique partagé par tous, participation au conseil d’élèves de l’école, à la charte « vivre ensemble » avec les animateurs)

  • Travail en découverte du monde sur l’hygiène de vie des enfants (les dents)

  • Travail en arts visuels (découverte d’œuvres et de peintres constituant des références communes)

  • Travail en éducation musicale (découverte d’œuvres et de compositeurs constituant des références communes)

  • Classeurs d’autonomie à disposition des élèves

  • Inscription de la classe au « Rallye math » (travail en groupe, mise en oeuvre de stratégies, respect de règles, sens de l’effort)

  • Rencontre sportives


7.3 Quels projets pédagogiques spécifiques avez-vous pour votre classe cette année ? En quoi s’articulent-ils au projet d’école ? Sinon, pourquoi ?
Je n’ai pas mis en place de projet spécifique de longue durée pour ma classe cette année car je ne suis pas titulaire du poste, à la différence de ma situation l’an dernier qui m’avait permis d’emmener mes élèves en classe de découverte (cirque) et de monter un projet autour de ce thème. Cette année, je remplace une personne en congé parental. Je n’ai appris que récemment que cette personne prolonge son congé et que donc je reste sur son poste jusqu’à fin juin. Mon premier PV d’installation spécifiait que j’étais nommée à l’école Bercy jusqu’au 28 février.

Cependant, j’ai construit au premier trimestre un projet autour de la poste avec ma collègue de CP. Nous avons travaillé autour de l’album « Le gentil facteur » qui présente différents types de courrier et nous avons visité le musée de la poste qui a montré l’évolution du facteur au fil du temps. Ceci a débouché sur un travail concernant l’école autrefois.

Et maintenant, dès que j’ai eu connaissance de la prolongation de mon affectation, j’ai inscrit la classe au « Rallye math » qui à mon sens s’intègre complètement à la mise en place du projet d’école.

De plus j’ai récemment suivi une animation pédagogique à la cité de la musique qui débouchera sur l’organisation d’une sortie.


8-Concertations institutionnelles :

Comment ces concertations vous aident-elles dans votre action pédagogique ?
Elles permettent la répartition des apprentissages dans le cadre d’un cycle, des décloisonnements entre classes d’un même niveau, des échanges sur les pratiques pédagogiques, l’adoption de règles communes vis-à-vis des élèves et d’y voir plus clair lorsque des problèmes se posent.


9- Avez-vous suivi un stage de formation continue l’an dernier ou cette année ?

Si oui lequel ?
J’ai fait la demande de plusieurs stages pour cette année mais je n’ai pas été retenue.
10- La préparation de la classe :

10.1 Comment concevez-vous la préparation de la classe ?
Je travaille à partir de méthodes d’apprentissage que j’ai choisies, à savoir Ribambelle en lecture ainsi que Ermel et Cap Math en mathématiques.

J’ai choisi la méthode Ribambelle car elle part d’écrits réels, d’albums adaptés à l’âge et au niveau de lecture des enfants. Je pense qu’il est plus motivant pour un enfant d’apprendre à lire lorsqu’il s’agit de se faire plaisir en découvrant une histoire plutôt que de lire une suite de phrases qui n’ont pas de rapport entre elles. Je complète cet apprentissage par des séances de phonologie qui permettent de découvrir tous les sons de la langue, de combiner ces sons pour déchiffrer, outil indispensable pour pouvoir lire les albums de Ribambelle. J’ai choisi de ne pas suivre la progression d’étude du code de Ribambelle car elle part des lettres et non des sons. Il me semble plus constructeur de partir d’un son et d’en étudier les différentes graphies que de partir d’une lettre et de voir les différents sons qu’elle peut produire.

En mathématiques, j’ai choisi la méthode Ermel car les apprentissages sont basés sur la résolution de problèmes, la réflexion logique, souvent sous forme de jeux et de travail en groupe. Cette méthode donne les moyens aux enfants de se débrouiller face à diverses situations et de construire leurs savoirs. Ermel ne traite pas du tout de géométrie. J’ai donc choisi d’utiliser Cap Math pour compléter ces lacunes.
Pour mettre en place les séances, je pars des acquis des élèves (évaluation diagnostique) et varie les modes de travail (groupe, individuel, collectif). Une évaluation formative me permet de déceler les enfants en difficulté et ainsi de mettre en place une différenciation afin d’aider ceux qui en ont le plus besoin. Enfin, chaque séquence se termine sur une évaluation sommative afin d’évaluer les connaissances acquises.
Je me documente également sur Internet, dans les différents manuels et lors d’animations pédagogiques afin de mener à bien tous les domaines d’activité.
10.2Y a-t-il des activités d’enseignement pour lesquels vous ne faites pas de préparations ? Non
10.3 Comment tenez-vous votre cahier-journal ? (organigramme-analyse-bilans)
Mon cahier-journal est un classeur. Chaque journée est un tableau imprimé comprenant cinq colonnes : heure, domaine d’activité, Déroulement / forme de travail, matériel et observations. Dans ce classeur se trouvent également les documents qui concernent :

  • les directives ministérielles (notes prises lors d’animations pédagogiques, les nouveaux programmes et les notes de service),

  • l’apprentissage de la lecture (animations pédagogiques s’y rapportant, entrevue avec différents conseillers pédagogiques, référentiel de compétences),

  • l’école (projet d’école, compte-rendu de conseil d’école et conseil des maîtres, règlement de l’école,…),

  • la classe dans le cycle 2 (emploi du temps, programmations, évaluations des élèves, PPS,…)


10.4 Les programmations : (périodicité : année trimestre  périodes entre vacances ) Comment sont-elles libellées ?
Les programmations sont annuelles afin de répartir les compétences par période dans les différentes disciplines. Elles sont libellées sous forme de tableau afin de bien voir apparaître les périodes. Des progressions ont également été élaborées afin de définir le nombre de séances et le déroulement de chacune d’entre elles pour aborder une notion.


11- Travail de l’élève

Manuels scolaires

Cahiers, classeurs

Travaux écrits réguliers





- cahier de lecture et de son

- cahier de sons

- cahier de mathématiques

- cahier de poésie

- cahier de découverte du monde

- cahier de musique

- cahier d’écriture

- répertoire

-cahier de vocabulaire et de grammaire


-Exercices d’application de la lecture suivie (compréhension, copie, remettre des mots dans l’ordre pour créer une phrase,…)

- Écriture / copie

-Écriture phonétique de mots

-Exercices de mathématiques

-Évaluations

-Dictée de nombres (en chiffres et en lettres) et de calculs sur ardoise

-

-

-


- fichier de lecture Ribambelle

-

-

-

-

-

-

-

-

12-Programmes : Pensez-vous avoir achevé la mise en place des programmes 2008 dans votre classe ?

La mise en place de ces programmes est en cours et intégrée aux différentes programmations.

Rencontrez-vous des difficultés pour le faire ? Lesquelles ?
Je crains de ne pas avoir le temps de tout aborder car ces programmes semblent denses.
Y a-t-il une trace écrite de chaque activité ? Laquelle ? Où ? Comment ?
Certaines activités sont uniquement orales (travail du langage oral, jeux mathématiques).

Pour le reste les enfants écrivent quotidiennement et collent les traces écrites dans le cahier approprié dont la liste est donnée ci-dessus.

Par exemple, en lecture, les enfants ont un fichier où ils font les exercices. Ils ont également un cahier de lecture et de sons dans lequel ils collent les « mots en syllabes » qui aident au déchiffrage et les éventuels exercices supplémentaires en lecture. Le côté son de ce cahier sert à coller les exercices de son. Concernant les fiches de sons et de combinatoire les enfants ont un autre cahier prévu à cet effet.

13- Évaluation : Quelles sont les modalités d’évaluation des travaux écrits ? (Quand ? Comment ?). Utilisez-vous la notation chiffrée ?

Je n’utilise pas la notation chiffrée mais tb, b, ab et à revoir.
Quel type de livret scolaire utilisez-vous ?
Les enfants ont des livrets scolaires du CP au CM2. J’y insère des bulletins trimestriels. Pour chaque compétence, il est indiqué si elle est acquise, à renforcer, en cours d’acquisition ou non acquise. Chaque bulletin comporte une appréciation générale avec le cas échéant des conseils de travail. Le premier bulletin a été remis en mains propres aux parents afin de leur expliquer les compétences et faire un point sur le travail fourni et à fournir de leur enfant.
Avez-vous mis en place des évaluations spécifiques ? Comment ?
En début d’année, une évaluation diagnostique a été réalisée afin de connaître le niveau des élèves en mathématiques et en français. Des évaluations continues sont également mises en place afin de définir des groupes de besoin en fonction des notions étudiées. Enfin des évaluations sommatives me permettent de savoir si la notion étudiée est acquise, en cours d’acquisition ou non acquise en fin de séquence.
Pratiquez-vous l’évaluation GS/CP ? non

Quelle utilisation faites-vous des évaluations CE1 ? CM2 ?
Nombre de PPRE :……. Comment ?

Un élève bénéficie d’un PPS depuis l’année dernière. Depuis cette année, une AVS est dans la classe à mi-temps pour lui et il va au CMP une fois par semaine. Deux autres familles sont suivies par l’assistante sociale avec qui j’ai des échanges réguliers.

14- Aide Personnalisée : 4 x 30mn  3 x 40mn 

Nombre d’élèves de votre classe concernés : 4 à 5
A la fin d’une période, comment faites-vous le bilan avec les parents ? avec les élèves (en élémentaire)
Le bilan a été fait avec les parents lors de la remise du bulletin trimestriel. Les enfants sont régulièrement encouragés. Des types d’exercices reviennent régulièrement (lecture de mots à coller sous des images, écriture de mots phonétiquement,..). Ainsi les enfants peuvent se repérer et évaluer leurs progrès. (Exercice réalisé plus rapidement, moins besoin d’aide, plus d’autonomie).


14- Relations avec les familles : Nombre de réunions collectives : …1… individuelles : …1 par famille…
Comment informez-vous les parents de l’évolution de la scolarité de leur enfant ?

Les parents ont été convoqués individuellement pour que je leur explique et remette le premier bulletin trimestriel de leur enfant.
Quels documents les enfants ramènent-ils chez eux ? Avec quelle régularité ?

Les enfants ramènent leur cahier de lecture et de sons tous les soirs, le cahier de sons tous les deux soirs et les autres sont donnés à signer tous les quinze jours environ en fonction des nouvelles traces écrites.

15-Adaptation et intégration : Nombre d’élèves handicapés dans votre classe : …0……dans l’école : …0….

Sous quelle forme participez-vous à l’intégration des élèves handicapés ? Avec qui ?


Agents de vie scolaire ?

oui

-

non

Combien ?

1

Quelles activités ?

L’auxiliaire de vie scolaire est dans la classe à mi-temps pour accompagner un enfant qui a des troubles du comportement.

Nombre d’élèves signalés au RASED : ……4… suivis : …3….. fréquence et nombre de séances : une séance d’une heure par semaine



17- Autres points sur lesquels vous souhaitez faire des remarques :


Utilisez une feuille supplémentaire si nécessaire

similaire:

Note : 12 iconNote: The note which accompanied the original electronic text reads as follows

Note : 12 iconNote sur L'auteur Note sur la traduction

Note : 12 iconNote xi» du Cromwell de Victor Hugo «Je le comparerais volontiers à Manzoni.»
«beau vers» (41, 43 & 44)), soit apportent une vue personnelle sur un auteur ou une œuvre (cf la «note iv» sur Plaute et Aristophane...

Note : 12 iconRapport de jury : au bout de 10 mn d’exposé, le candidat est arrêté....
«agir en fonctionnaire de l’Etat» : 74 Note générale sur l’épreuve : 11. 24 /20

Note : 12 iconNote : / 20

Note : 12 iconNote /20

Note : 12 iconNote maximale

Note : 12 iconNote introductive

Note : 12 iconLa note evene

Note : 12 icon► Note d'intention





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com