Programme pour le cycle 3





titreProgramme pour le cycle 3
page8/20
date de publication06.08.2019
taille0.7 Mb.
typeProgramme
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   20


Parler en continu


Attendus de fin de cycle 

Niveau A1 (niveau introductif ou de découverte) :

L'élève est capable d'utiliser des expressions et des phrases simples pour parler de lui et de son environnement immédiat.

Niveau A2 (niveau intermédiaire) :

L'élève est capable de produire en termes simples des énoncés sur les gens et les choses.

Connaissances et compétences associées

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

→ Reproduire un modèle oral (répéter, réciter...).

→ Lire à haute voix et de manière expressive un texte bref.

→ Se présenter oralement et présenter les autres.

→ Décrire son environnement quotidien, des personnes et/ou des activités culturellement connotées.

→ Raconter une histoire courte à l'aide de supports visuels.

→ Faire une brève annonce (date, anniversaire, invitation...) en situant l'événement dans le temps et l'espace.
Lexique : mobilisation de mots isolés, d'expressions simples et d'éléments culturels pour des informations sur la personne, les besoins quotidiens, son environnement.
Grammaire : contrôle limité de quelques structures et formes grammaticales simples appartenant à un répertoire mémorisé.
Phonologie : reproduction des sons, de l'accentuation, des rythmes, et des courbes intonatives propres à chaque langue.

→ S'entrainer à reproduire des énoncés et les mémoriser.

→ Passer par les hésitations et les faux-démarrages propres à l'oral.

→ Mobiliser à bon escient ses connaissances phonologiques, grammaticales, lexicales et culturelles.

Être audible.

→ Moduler sa voix pour s'approprier les schémas intonatifs spécifiques.

→ S'enregistrer sur un support numérique (audio ou vidéo).

Repères de progressivité

Niveau A1

  • Les champs lexicaux abordés se rapportent à l'environnement immédiat de l'élève.

- L'élève a recours à des éléments figés et/ou mémorisés.

- L'histoire racontée est très courte. Les phrases sont très simples.

  • Les aides visuelles utilisées sont très explicites.

  • Les énoncés sont factuels.




Niveau A2

- Les champs lexicaux s'enrichissent et se rapportent à un environnement plus élargi.

  • L'élève construit des énoncés proches de ceux rencontrés en classe ; il les enrichit et les complexifie très progressivement.

  • L'histoire racontée est courte. Les phrases simples sont reliées.

  • Les aides visuelles sont moins nombreuses mais restent explicites.

Les énoncés restent factuels, mais l'élève devient capable de donner succinctement son opinion, la raison d'un choix...


Écrire


Attendus de fin de cycle

Niveau A1 (niveau introductif ou de découverte) :

L'élève est capable de copier un modèle écrit, d'écrire un court message et de renseigner un questionnaire simple.

Niveau A2 (niveau intermédiaire) :

L'élève est capable de produire des énoncés simples et brefs.

Connaissances et compétences associées

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

Copier des mots isolés et des textes courts ;

Écrire sous la dictée des expressions connues ;

→ Renseigner un questionnaire ;

Produire de manière autonome quelques phrases sur soi-même, les autres, des personnages réels ou imaginaires ;

Décrire des objets, des lieux ;

→ Raconter succinctement des expériences vécues ou imaginées ;

Rédiger un courrier court et simple, en référence à des modèles (message électronique, carte postale, lettre).
Lexique : mobilisation de mots isolés, d'expressions simples et d'éléments culturels pour des informations sur la personne, les besoins quotidiens, son environnement.
Grammaire : contrôle limité de quelques structures et formes grammaticales simples appartenant à un répertoire mémorisé.
Lien phonie / graphie : perception de la relation entre certains graphèmes, signes et phonèmes spécifiques à la langue.

Recopier pour mémoriser l'orthographe et la syntaxe.

→ Mobiliser ses acquis langagiers et culturels pour produire des phrases ou un texte personnel en s'appuyant sur une trame connue (d'un message, d'une lettre, d'un poème, de textes informatif, narratif...).

Se relire pour améliorer ses productions écrites.

→ Mettre ses acquis au service d'une écriture créative (niveau A2).

→ Écrire à l'aide d'un clavier adapté à la langue étudiée.

Repères de progressivité

Niveau A1

  • Les champs lexicaux abordés se rapportent à l'environnement immédiat de l'élève.

  • L'élève a recours à des éléments figés et/ou mémorisés.

  • L’histoire rédigée est très courte. Les phrases sont très simples.

- L’élève s’appuie sur des aides mises à disposition (modèles, guidages, visuels…) pour écrire.

Niveau A2

  • Les champs lexicaux s'enrichissent et se rapportent à un environnement plus élargi.

  • L'élève construit des énoncés proches de ceux rencontrés en classe ; il les enrichit et les complexifie très progressivement.

  • L'histoire rédigée est courte. Les phrases simples sont reliées.

  • Les aides mises à la disposition de l'élève (modèles, guidages, visuels...) sont moins nombreuses.


Réagir et dialoguer


Attendus de fin de cycle

Niveau A1 (niveau introductif ou de découverte) :

L'élève est capable de communiquer, de façon simple, à condition que l'interlocuteur soit disposé à répéter ou à reformuler ses phrases plus lentement et à l'aider à formuler ce qu'il essaie de dire.

Niveau A2 (niveau intermédiaire) :

L'élève est capable d'interagir de façon simple et de reformuler son propos pour s'adapter à l'interlocuteur.

Connaissances et compétences associées

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

Établir un contact social (saluer, se présenter, présenter quelqu'un...) ;

Demander à quelqu'un de ses nouvelles et réagir en utilisant des formules de politesse ;

→ Dialoguer pour échanger / obtenir des renseignements (itinéraire, horaire, prix...) ;

Dialoguer sur des sujets familiers (école, loisirs, maison...) ;

Réagir à des propositions, dans des situations de la vie courante (remercier, féliciter, présenter des excuses, accepter, refuser...).
Lexique : Mobilisation de mots isolés, d'expressions simples et d'éléments culturels pour des informations sur la personne, les besoins quotidiens, son environnement.
Grammaire : Contrôle limité de quelques structures et formes grammaticales simples appartenant à un répertoire mémorisé.
Phonologie : Reproduction des sons, de l'accentuation, des rythmes, et des courbes intonatives propres à chaque langue.

→ utiliser les moyens langagiers adéquats pour commencer, poursuivre et terminer une conversation simple et brève ;

→ s'appuyer sur la situation de communication, les schémas intonatifs et les auxiliaires visuels, dont la gestuelle, pour déduire le sens d'un message oral et réagir ;

répondre à des questions simples et en poser pour poursuivre / relancer la conversation ;

mémoriser des expressions courantes pour indiquer qu'il a compris ou qu'il n'a pas compris, pour demander la répétition, pour exprimer ses gouts et ses sentiments, pour solliciter l'avis de l'interlocuteur, exprimer son opinion, l'accord, le désaccord ;

→ utiliser quelques onomatopées et moduler sa voix pour exprimer un sentiment, une hésitation, la surprise, le dégout...

Repères de progressivité

Niveau A1

  • Les champs lexicaux abordés se rapportent à l'environnement immédiat de l'élève.

  • L'élève a recours à des éléments figés et/ou mémorisés, lors d'échanges ritualisés.

  • L'élève peut répondre à des questions dans un premier temps, puis il peut en poser grâce à des modèles.

  • L'élève interagit très simplement avec un débit lent et peut avoir besoin de pauses pour chercher ses mots.

- L'élève peut demander à l'interlocuteur de l'aider, de répéter et/ou de reformuler lentement son message.

Niveau A2

  • Les champs lexicaux s'enrichissent et se rapportent à un environnement plus élargi.

  • L'élève construit des énoncés proches de ceux rencontrés en classe pour interagir et il les enrichit et les complexifie très progressivement lors d'échanges plus spontanés.

  • L'élève est capable de poser des questions à son interlocuteur de manière plus autonome.

  • L'élève interagit simplement avec un débit adapté. Il a moins recours aux pauses.

L'élève a moins souvent besoin de solliciter l'interlocuteur pour des aides et des répétitions. Il est encouragé à prendre des risques, l'erreur n'étant pas un frein à l'intelligibilité des messages véhiculés.


Activités culturelles et linguistiques
Les réalités culturelles des pays et des régions dont on étudie la langue restent l'entrée privilégiée des apprentissages. Ces connaissances s’articulent aux compétences à développer et sont utilisées en situations de communication afin de s’inscrire dans la démarche actionnelle mise en œuvre depuis 2005 dans l’enseignement des langues vivantes. Elles tiennent compte de l’âge des élèves et de leur maturité, au fil des trois années du cycle 3. Les thématiques ou les types de supports (théâtre, cinéma, poésie…) mentionnés en cycle 2 peuvent être repris en veillant à proposer une progression sur l’ensemble de la scolarité obligatoire et en évitant les redondances, l’objectif d’enrichissement linguistique restant lié aux autres enseignements dispensés.

Au cycle 3, les connaissances culturelles sont réparties selon trois axes :

- la personne et la vie quotidienne ;

- des repères géographiques, historiques et culturels dans la langue étudiée ;

- l'imaginaire.

Modes de vie, fêtes et traditions, quelques repères historiques et géographiques, quelques personnages de la culture de l’aire concernée, monuments et œuvres célèbres, contes, légendes, comptines sont découverts et étudiés en contexte grâce aux possibilités offertes par la vie de classe, les activités ritualisées, les centres d’intérêt et les divers évènements qui rythment l’année scolaire.


Lexique

Posséder un répertoire élémentaire de mots isolés, d'expressions simples et d'éléments culturels pour des informations sur la personne, les besoins quotidiens, son environnement ...

La personne et la vie quotidienne 

Le corps humain, les vêtements, les modes de vie.

Le portrait physique et moral.

L'environnement urbain.


Des repères géographiques, historiques et culturels des villes, pays et régions dont on étudie la langue 

Leur situation géographique.

Les caractéristiques physiques et repères culturels.

Quelques figures historiques, contemporaines.

Quelques grandes pages d’histoire spécifiques de l’aire étudiée.

L'imaginaire 

Littérature de jeunesse.

Contes, mythes et légendes du pays ou de la région.

Héros / héroïnes et personnages de fiction, de BD, de séries et de cinéma.

Grammaire

Avoir un contrôle limité de quelques structures et formes grammaticales simples appartenant à un répertoire mémorisé.
Le groupe verbal

Le verbe : son accord avec le sujet ; l'expression du temps : présent, passé, futur ; les auxiliaires ; le complément.

Le groupe nominal

Le nom et le pronom ; le genre et le nombre ; les articles ; les possessifs ; les démonstratifs ; les quantifieurs ; les principales prépositions (de lieu, de temps...) ; l’adjectif qualificatif : sa place, son accord ; le génitif (si la langue en comporte); les noms composés ; quelques pronoms relatifs.

La phrase

Type et forme de phrase : déclarative, interrogative, exclamative, impérative, affirmative, négative ;

La syntaxe élémentaire de la phrase simple : ordre des mots, quelques mots de liaison (et, ou ...) ;

Quelques subordonnants dans des énoncés dits « complexes » (parce que ...).

Phonologie

Reconnaitre et reproduire de manière intelligible les sons, l'accentuation, les rythmes et les courbes intonatives propres à chaque langue.
Phonèmes

Percevoir et reproduire les phonèmes spécifiques à chaque langue.

Accents et rythme

Percevoir et restituer le phrasé d'un énoncé familier.

Repérer et respecter l'accent tonique.

Intonation

Percevoir et restituer les schémas intonatifs : l'intonation caractéristique des différents types d'énoncés.

Lien phonie/graphie

L'alphabet (selon les langues).

1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   20

similaire:

Programme pour le cycle 3 iconProgramme d'enseignement du cycle de consolidation (cycle 3)
«le niveau de découverte» pour entrer dans le «niveau intermédiaire». IL convient de garder à l'esprit l'âge des élèves du cycle...

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 4

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 2 3

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 2 2

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 2

Programme pour le cycle 3 iconProgramme pour le cycle 4





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com