Respire en moi, St Esprit





télécharger 0.92 Mb.
titreRespire en moi, St Esprit
page1/17
date de publication01.05.2017
taille0.92 Mb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

ESPRIT SAINT

Augustin: Respire en moi, St Esprit,

afin que je pense ce qui est saint,

Agis en moi, afin que je fasse ce qui est saint,

Attire moi afin que j’aime ce qui est saint,

Affermis-moi afin que je garde ce qui est saint,

Garde-moi afin que je ne perde jamais ce qui est saint.

[Je t'offre ma volonté]
Marguerite Marie Al

Très charitable Saint Esprit

je t'offre ma volonté,

afin que Tu l'échauffes et l'embrases de Ton Divin Amour.
Ouvres mon âme à Tes Sept dons,

et me rends Ton temple de pureté.
Remplis-moi de Tes grâces

et prépare mon cœur à recevoir mon Dieu
François de Sales: Louange au Saint Esprit

Ô Saint Feu
Feu qui consume toute superfluités,
Feu qui chasse toute froideur,
Feu qui consume parfaitement l'holocauste de nos âmes!



Veni Creator

Viens, Esprit créateur,
Visite l'âme de Tes fidèles,
emplis de la grâce d'en-haut
les coeurs que Tu as créé.
Toi qu'on appelle Conseiller,
Don du Dieu Très Haut,
Source vive, Feu, Charité,
Invisible Consécration.
Tu es l'Esprit aux sept Dons,
Le doigt de la main du Père,
L'Esprit de Vérité promis par le Père,
C'est toi qui inspire nos paroles.

Allume en nous Ta flamme,
emplis d'Amour nos coeurs,
affermis toujours de ta force,
la faiblesse de nos corps,
Repousse l'Adversaire au loin,
donnes-nous Ta paix sans retard,
pour que sous Ta conduite et Ton conseil,
nous évitions tout mal et toute erreur.
Fais-nous connaître le Père,
révèle nous le Fils,
et Toi, leur commun Esprit,
fais nous toujours croire en Toi.

Gloire, soit à Dieu le Père,
au Fils ressuscité des morts,
et à l'Esprit Saint Consolateur
maintenant et toujours et dans tous les siècles
Séquence de la Pentecôte

Viens, Consolateur souverain,
Hôte très doux de nos âmes,
Adoucissante fraîcheur.
Dans le labeur le repos;
Dans la fièvre, la fraîcheur;
Dans les pleurs le réconfort.
O lumière bienheureuse,
Viens remplir jusqu’à l’intime
Le cœur de tous tes fidèles.
Lave ce qui est souillé,
Baigne ce qui est aride,
Guéris ce qui est blessé.
Assouplis ce qui est raide,
Réchauffe ce qui est froid,
Rends droit ce qui est faussé.
A tous ceux qui ont la foi
Et qui en toi se confient,
Donne tes sept dons sacrés.
Donne mérite et vertu,
Donne le salut final,
Donne la joie éternelle. Amen!

Veni Sancte Spiritus

Viens, Esprit Saint
Et fait jaillir l'éclat de ta splendeur.
Viens, Père des pauvres,
Viens, Esprit généreux,
Viens, Lumière des coeurs,
Et fais jaillir l'éclat de ta splendeur.
Toi, le parfait consolateur,
merveilleuse fraîcheur.
En nous, Tu fais habiter la paix.
Dans la peine, Tu es le repos,
dans l'épreuve, la force,
dans la tristesse, la consolation.
Lumière bienfaisante,
pénètre l'intimité de nos coeurs
car nous te sommes fidèles.
Sans ta présence, dans l'homme
il n'y a rien qui soit pur.
Lave notre péché,
abreuve notre sécheresse,
guéris notre blessure,
Fléchis notre rigidité,
enflamme notre tiédeur,
redresse notre égarement.
A ceux qui se confient en toi
et te reçoivent dans la foi,
accorde tous tes dons.
Donne-leur de grandir en toi,
et de persévérer dans le salut.
Donne-leur la joie qui demeure.
AMEN. ALLELUIA!
Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs (autre trad)

Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.
Viens en nous, père des pauvres.
Viens, dispensateur des dons.
Viens, lumière en nos coeurs.
Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.
Dans le labeur, le repos;
dans la fièvre, la fraîcheur;
dans les pleurs, le réconfort.
O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu'à l'intime
le coeur de tous tes fidèles.
Sous ta puissance divine,
il n'est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.
Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.
Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.
A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.
Donne mérite et vertu
donne le salut final
donne la joie éternelle. Amen.

Cardinal Verdier

Ô Esprit Saint,
Amour du Père et du Fils,
inspirez-moi toujours
ce que je dois penser,
ce que je dois dire,
comment je dois le dire,
ce que je dois taire,
ce que je dois écrire,
comment je dois agir,
ce que je dois faire
pour procurer votre gloire,
le bien des âmes
et ma propre sanctification.


Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix

Qui es-tu, douce lumière, qui me remplis et illumines la ténèbre de mon coeur?
Comme la main d'une mère, tu me conduis et, si tu me lâchais, je ne saurais faire un pas de plus.
Tu es l'espace enveloppant mon être et l'abritant en toi.
Le rejetterais-tu, il coulerait à pic dans l'abîme du néant d'où tu le tiras pour l'élever vers la lumière.
Toi, qui m'es plus proche que je ne le suis moi-même,
qui m'es plus intérieur que mon propre coeur,
et pourtant insaisissable, inconcevable, au-delà de tout nom,
Saint-Esprit, éternel Amour!
Syméon le Nouveau Théologien (vers 949-1022), Invocation au Saint Esprit, introduction aux Hymnes (trad. Cerf 1979, p.114)
« Combien plus le Père céleste ne donnera-t-il l'Esprit saint à ceux qui le lui demandent ? »
N
otre père parmi les saints. Invocation à l'Esprit-Saint, par celui qui déjà le voit

     Viens, lumière véritable. Viens, vie éternelle. Viens, mystère caché. Viens, trésor sans nom. Viens, réalité ineffable.

Viens, personne inconcevable. Viens, félicité sans fin. Viens, lumière sans couchant.

Viens, attente infaillible de tous ceux qui doivent être sauvés. Viens, réveil de ceux qui sont couchés. Viens, résurrection des morts. Viens ô Puissant, qui toujours tout fais et refais et transformes par ton seul vouloir.

Viens ô invisible et totalement intangible et impalpable. Viens toi qui demeures toujours immobile et à chaque instant tout entier te meus et viens à nous, couchés dans les enfers, ô toi au-dessus de tous les cieux.

Viens ô Nom bien-aimé et partout répété mais dont exprimer l'être ou connaître la nature nous est absolument interdit.

Viens, joie éternelle. Viens, couronne inflétrissable. Viens pourpre de notre grand Dieu et Roi. Viens, ceinture cristalline et constellée de joyaux. Viens sandale inaccessible. Viens pourpre royale. Viens droite véritablement souveraine. Viens toi qu'a désiré et désire mon âme misérable. Viens, toi le Seul, au seul, puisque tu le vois je suis seul. Viens toi qui m'as séparé de tout et fais solitaire en ce monde. Viens toi devenu toi-même en moi désir, qui m'as fait te désirer, toi l'absolument inaccessible. Viens mon souffle et ma vie. Viens consolation de ma pauvre âme. Viens ma joie, ma gloire, mes délices sans fin.

    Je te rends grâce d'être devenu un seul esprit avec moi(Rm 8,16),, sans confusion, sans mutation, sans transformation, toi le Dieu au-dessus de tout, et d'être pour moi devenu tout en tous(1Co 15,28)., nourriture inexprimable et parfaitement gratuite, qui sans fin débordes inépuisablement aux lèvres de mon âme et rejaillis à la source de mon coeur, vêtement éblouissant qui consume les démons, purification qui me baignes de ces impérissables et saintes larmes que ta présence apporte à ceux que tu visites. Je te rends grâces d'être pour moi devenu lumière sans couchant, soleil sans déclin; car tu n'as pas où te cacher toi qui de ta gloire emplis l'univers! non, jamais à personne tu ne t'es caché mais c'est nous qui toujours nous cachons de toi, en refusant d'aller à toi: mais où donc te cacherais-tu, toi qui nulle part ne trouves le lieu de ton repos? pourquoi te cacherais-tu, toi qui ne te détournes pas d'un seul d'entre les êtres, qui n'en repousses pas un seul?

    Viens donc, ô Maître, aujourd'hui dresse en moi ta tente(Jn 1,14); fais ta maison et demeure continuellement, inséparablement, jusqu'au bout, en moi, to esclave, ô très bon, et que moi aussi, à ma sortie de ce monde et après ma sortie, je me trouve en toi, ô très bon, et règne avec toi, Dieu qui es au-dessus de tout. Demeure, ô Maître, et ne me laisse pas seul, afin que mes ennemis survenant, eux qui toujours cherchent à dévorer mon âme, te trouvent demeurant en moi et qu'ils prennent la fuite, en déroute, impuissants contre moi, en te voyant, toi plus puissant que tout, installé à l'intérieur, dans la maison de ma pauvre âme. Oui, Maître, de même que tu t'es souvenu de moi quand j'étais dans le monde et qu'au milieu de mon ignorance, c'est toi qui m'as élu et séparé de ce monde et établi devant la face de ta gloire, de même, maintenant, garde-moi à l'intérieur, debout pour toujours, inébranlable, dans ta demeure en moi: qu'en te voyant perpétuellement, moi, le mort, je vive; qu'en te possédant, moi, la pauvre, je sois toujours riche, et riche par-dessus tous les rois; qu'en te mangeant et te buvant, en me vêtant à chaque instant de toi, j'aille de délices en délices en d'inexprimables biens: car c'est toi qui es tout bien et toute gloire et tout délice et c'est à toi qu'appartient la gloire, sainte, consubstantielle et vivifiante Trinité, Toi que vénèrent, que confessent, qu'adorent et que servent dans le Père, le Fils et le Saint-Esprit tous les fidèles, maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.
Cath de S: O puissance du Père éternel, aide-moi! sagesse du Fils, éclaire le regard de mon intelligence. Douce clémence du Saint-Esprit, embrase-moi et unis mon cœur à toi, ô Père éternel, je proclame que ta toute-puissance est capable de secourir l’Eglise et d’arracher ton peuple aux mains de Satan; elle peut faire cesser la tribulation de la sainte Eglise, et m’obtenir à moi, victoire et supériorité sur mes ennemis.

Je le confesse, la sagesse de ton Fils, qui est une même chose avec toi, peut éclairer mon intelligence et celle de ton peuple et discerner les ténèbres qui enveloppent ta chère Epouse.

Je confesse, ô douce et éternelle bonté de Dieu, que la clémence de ton Esprit Saint, que ta charité de feu veulent embraser mon cœur pour se l’unir - mon cœur et celui de toute créature raisonnable!

Puis donc que tu sais, que tu peux et que tu veux, j’adjure ta puissance, ô Père éternel, j’adjure la sagesse de ton Fils, par son précieux Sang, j’adjure la clémence de l’Esprit Saint, brasier et abîme de charité qui tint ton fils cloué à la Croix, de faire enfin miséricorde au monde et de rendre à la sainte Eglise la paix et l’union avec l’ardeur de la charité.

Hélas! je ne veux pas que tu tardes davantage; je t'en supplie, que ta volonté t'empêche de fermer l'œil de ta miséricorde sur ta sainte Epouse! Doux Jésus! Jésus amour! (Jésus-Christ Notre Résurrection, op. cit. p. 48-49). 
Cardinal John Henry Newman (1801-1890), prêtre, fondateur de communauté religieuse, théologien
Meditations and Devotions, ch. 14 The Paraclete, 3 (trad. Lecoffre/Brémond rev.)
« Si je ne m'en vais pas, le Paraclet, le Défenseur, ne viendra pas à vous, mais si je pars, je vous l'enverrai »

Mon Dieu, éternel Paraclet, je t'adore, Lumière et Vie.

Tu aurais pu te contenter de m'envoyer du dehors de bonnes pensées, la grâce qui les inspire et les accomplit;

tu aurais pu me conduire ainsi dans la vie, me purifiant seulement par ton action tout intérieure au moment de mon passage dans l'autre monde.

Mais, dans ta compassion infinie, tu es entré dans mon âme, dès le commencement, tu en as pris possession, tu en as fait ton temple. Par ta grâce, tu habites en moi d'une manière ineffable, tu m'unis à toi et à toute l'assemblée des anges et des saints.

Plus encore, tu es personnellement présent en moi, non seulement par ta grâce, mais par ton être même, comme si, tout en gardant ma personnalité, j'étais en quelque sorte absorbé en toi, dès cette vie.

Et comme tu as pris possession de mon corps lui-même dans sa faiblesse, il est donc aussi ton temple (1Co 6,19).

Vérité étonnante et redoutable! Ô mon Dieu, je le crois, je le sais!
Puis-je pécher quand tu es si intimement avec moi?

Puis-je oublier qui est avec moi, qui est en moi?

Puis-je chasser l'hôte divin par ce qu'il abhorre plus que tout, la seule chose au monde entier qui l'offense, la seule réalité qui ne soit pas sienne?

Mon Dieu, j'ai une double sécurité contre le péché: d'abord, la crainte d'une telle profanation, en ta présence, de tout ce que tu es en moi; et ensuite, la confiance que cette présence même me gardera du mal.

Dans les épreuves et la tentation, je t'appellerai. Grâce à toi-même, je ne t'abandonnerai jamais
Acte de consécration à l'Esprit Saint
En présence du ciel et de la terre remplis de Votre gloire et à genoux devant Votre majesté divine,

je m'offre corps et âme à vous éternel Esprit de Dieu.
J'adore l'éclat de votre pureté, l'intégrité inaltérable de votre justice et la puissance de Votre amour.
Vous êtes la force et la lumière de mon âme; par Vous, je vis, je pense et j'agis.

Puissé-je ne jamais pécher contre Vous, ni Vous contrister en résistant à la grâce!

Guidez mes pensées; faites que j'entende toujours Votre voix et que j'obéisse à vos suaves inspirations.
Je m'attache à Vous, je me donne à Vous et je supplie Votre miséricorde de veiller sur ma faiblesse.
Prosterné aux pieds de Notre-Seigneur Jésus-Christ, crucifié, contemplant ses plaies, plein de confiance dans son sang précieux, adorant son côté ouvert et son coeur brisé,

je vous supplie, Esprit adorable, soutien de ma fragilité, de me préserver de toute faute, et si je tombe, de m'accorder le pardon.
Faites-moi la grâce, ô Esprit-Saint, Esprit du Père et du Fils de Vous dire toujours et partout:
''Parlez Seigneur, votre serviteur écoute!''
Esprit de sagesse, présidez à toutes mes pensées, paroles et actions, depuis l'heure présente jusqu'à celle de ma mort.
Esprit d'intelligence, éclairez-moi, enseignez-moi.
Esprit de conseil, dirigez mon inexpérience.
Esprit de force, fortifiez mas faiblesse.
Esprit de science, dissipez mon ignorance.
Esprit de pitié, faites-moi persévérer dans la bonne voie.
Esprit de crainte, délivrez-moi de tout mal.
Esprit de paix, donnez-moi Votre paix.
Divin Esprit, rendez-moi fidèle dans le service de Dieu,
donnez-moi la force d'agir, dans toutes les occasions,
avec bonté et bienveillance, douceur et fidélité, patience et charité, joie et longanimité. Amen.
Acte de consécration au Saint-Esprit

Ô Saint-Esprit,
divin Esprit de lumière et d'amour,
je Te consacre mon intelligence, mon coeur et ma volonté,
tout mon être, pour le temps et pour l'éternité.
Que mon intelligence soit toujours docile à tes inspirations
et à l'enseignement de la sainte l'Eglise catholique,
dont Tu es le guide infaillible;
que mon coeur soit toujours enflammé de l'amour de Dieu et du prochain,
que ma volonté soit toujours conforme à la volonté divine,
et que toute ma vie soit une imitation fidèle de la vie
et des vertus de Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ,
à qui, avec le Père et toi, Ô Saint-Esprit,
soient honneur et gloire à jamais. Ainsi soit-il.
Sainte Faustine Kowalska (1905-1938), religieuse Journal, V, 42 « Jeter un feu sur la terre »: le don de l'Esprit Saint (Ac 2,3)
O Esprit de Dieu, Esprit d'amour et de miséricorde,
Qui verses en mon coeur le baume de la confiance,
Ta grâce confirme mon âme dans le bien,
Lui donnant une force invincible: la constance!
O Esprit de Dieu, Esprit de paix et de joie,
Qui réconfortes mon coeur assoiffé,
Verse en lui la vivante source de l'amour divin,
Et rends-le intrépide dans la lutte.
O Esprit de Dieu, le plus aimable hôte de mon âme,
Je désire de mon côté t'être fidèle,
Tant aux jours de joie qu'aux heures de souffrances;
Je désire, Esprit de Dieu, vivre toujours en ta présence.
O Esprit de Dieu, qui imprègnes mon être
Et me fais connaître ta vie divine et trinitaire,
Tu m'inities à ton Être divin;
Unie ainsi à toi, j'ai la vie éternelle.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

similaire:

Respire en moi, St Esprit iconCe n'est pas un esprit de crainte que Dieu nous a donné, mais un...
Renforce-moi par ton Esprit régnant (êgemonikô).  funzione del governo divino su tutte le creature, molti Padri lo citavano

Respire en moi, St Esprit iconFace au Mystère. Table des Matières
«moi» au fond de mon être. Je suis donc un esprit qui transcende le corps. Le corps meurt, mais l'esprit, transcendant le corps,...

Respire en moi, St Esprit iconJésus les interrogeait de nouveau
«Voici venir derrière moi celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds pour défaire la courroie...

Respire en moi, St Esprit iconRecherches lacan textes et conferences 01
«esprit de naturaliste» qui anime la psychiatrie française à l’esprit de spéculation sur l’essence, qui marque la tradition allemande...

Respire en moi, St Esprit icon«Ce que chuchote la mangrove» illustre bien cette conception : «Moi,...
Dis-moi, Lucienne, ne ris pas de moi aujourd’hui. Même si je te parais saugrenu, ne ris pas. En ce jour, je voudrais plonger, plonger...

Respire en moi, St Esprit iconÉcriture poétique et quête du sens, du Moyen Âge à nos jours
«Ce jour de Mai qui a la tête peinte», «Maîtresse, embrasse-moi, baise-moi, serre-moi», «Je voudrais bien richement jaunissant»

Respire en moi, St Esprit iconDu toucher à la perception et à la connaissance
«Il ne faut pas que l’esprit s’arrête avec les yeux, car la vue de l’esprit est bien plus étendue que la vue du corps»

Respire en moi, St Esprit iconPourquoi Lui, et pas moi ? Qu’est-ce qu’elle’ a de plus’ que moi...

Respire en moi, St Esprit iconL’interview du «moi» : Alex Dutilh, rédacteur en chef de Jazzman p. 5
«je» du «questionnaire du moi». Ecoutez le, sa parole est en soi une belle ballade de jazz

Respire en moi, St Esprit icon2/3, Paris, Seuil, 1970, pp. 55-99
«anticiper» (reprenant le sens du mot de moi à moi) sur ce que je compte introduire sous la graphie de l’achose, L, apostrophe, a,...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com