Rapport d’activitéS 2013





télécharger 153.83 Kb.
titreRapport d’activitéS 2013
page1/2
date de publication22.04.2017
taille153.83 Kb.
typeRapport
l.20-bal.com > loi > Rapport
  1   2

Coordination Eau Ile-de-France – RAPPORT D’ACTIVITÉS 2013 –
Au cours de l’année 2013, la Coordination Eau Ile-de-France a continué à mener les actions qu’elle avait initiées à la suite des Assises régionales des associations pour l’eau, et dont elle avait porté les valeurs au Forum alternatif mondial de l’Eau – FAME 2012 –, pour l’organisation duquel de nombreuses collectivités nous ont soutenu l’année précédente. Car les thématiques qui sont liées à l’eau sont diverses, et la Coordination Eau IdF a vocation à coordonner, apporter son soutien et son expertise à l’échelle régionale et locale, en y alliant une vision générale de l’ensemble des situations dans une mise en perspective nationale et européenne. Notre association s’inscrit dans un mouvement en faveur de la gestion publique qui se poursuit en IDF.

Cette année aura donc conforté le rôle de notre association au niveau régional – actions-pilote dans les départements d’Île-de-France, poursuite des actions de sensibilisation, d’éducation populaire, de défense de l’environnement et de lutte pour la gestion publique de l'eau et pour une participation citoyenne dans les instances décisionnaires –, et en lien avec les dynamiques existant au niveau national – soutien à la création d’une Coordination Eau Bien Commun Rhône-Alpes, interventions dans des débats publics à Grenoble, Montpellier, Lyon… –, nous étions d’ailleurs les principaux organisateurs de la rencontre des associations pour l’eau bien commun (décembre) et coordinateurs de l’élaboration du «Kit citoyen » L’Eau, Enjeu des Municipales 2014, qui présente les doléances des associations pour l’eau bien commun à l’échelle des municipalités et des intercommunalités, travail collaboratif collectant les contributions de nombreuses associations.

Notre rôle de tête de réseau régional nous amène en effet à collaborer à différentes échelles, du plus local au global, car l’eau, comme les fleuves, ne connaît pas de frontières. Nous avons activement participé à des projets et des forums européens pour l’eau bien commun (dont l’Initiative citoyenne européenne – ICE, L’eau et l’assainissement sont un droit humain –, pour laquelle nous avons été le principal relais régional, et la coordination de la délégation française au Forum européen des Jeunes pour l’Eau à Padoue (Italie), du 10 au 15 mai 2013, pour lequel un atelier national préparatoire était organisé à Montreuil, le 13 avril 2013).

Nos partenariats se renforcent et s’enrichissent, comme c’est le cas avec Ile-de-France Environnement, avec laquelle nous avons organisé une session de formation commune sur la thématique Eau & Environnement, l’implication centrale de notre association dans la préparation du Global Fracking Day (contre l’exploitation des gaz de schiste) à l’échelle régionale. Et le développement d’actions à destination des jeunes, qui avait déjà été initié en 2011 et 2012, a pris plus d’ampleur encore en 2013 : c’est un axe en constante évolution (voir plus loin : Coup de Jeune sur l’Eau).

La sensibilisation, l’information et la communication sont des outils nécessaires dans cette démarche militante, où la Coordination s’insère naturellement en tant que pôle de ressources, d’expertise et de soutien : organisation d’ateliers débats, d’expositions participatives, de rencontres collaboratives, publication de brochures d’information, d’un annuaire des associations et des collectifs pour l’eau en Ile-de-France, une newsletter hebdomadaire informant des actualités de l’eau et un site présentant des articles et rapports consultables en ligne… De plus, la Coordination Eau IdF travaillant depuis plusieurs années avec un avocat, sur des problématiques de défense de l’environnement et du droit à une eau saine, gérée de façon soutenable, elle permet la coordination d’actions juridiques représentant des collectifs informels de citoyens, associations et experts qui défendent la préservation de cette ressource essentielle à la vie.

Sommaire :

  • Vie de l’association

  • Actions générales à l’échelle régionale

> Tous en Seine, EPURE, métropolisation de l’eau…

> Coup de Jeune sur l’Eau – séminaire –

> Porter l’eau bien commun dans les débats pour les Municipales 2014

  • Le droit à l’eau (93 et au-delà)

  • Gestion publique et participation citoyenne (78 – 91 – 92 – 93 – 94…)

  • Préservation des ressources et environnement (77 – 75 – 94…)

  • La Coordination eau IdF en Europe

    • Forum européen des Jeunes pour l’Eau – European Youth Forum for Water, EYFW –

    • Initiative citoyenne européenne – ICE, L’eau est un droit humain

  • Outils d’éducation populaire

> L’Université populaire de l’Eau et du Développement durable – UPEDD

> Outils d’information, communication

> Actions de rue : ateliers d’information et d’expression populaire

> Soutien à la réalisation ou la production de documentaires
Vie de l’association

30 janvier : dépôt d’une demande au Programme européen Jeunesse en action – PEJA – pour l’organisation d’un séminaire Coup de jeune sur l’eau

9 février, Montreuil : CA préparation AG

28 fevrier, Montreuil : AG

28 fevrier : comité Garances, nouveau prêt accordé sous réserve d’une nouvelle convention

21 mars, Montreuil : réunion du CA

18 mars-18 mai 2013, Montreuil : stage de Jean-Baptiste Blain (UFR Lettres et sciences humaines — master Géographie & aménagement) > projet de parcours environnemental et patrimonial dans le 77

1er avril, Montreuil : embauche de Julie Zarka, nouvelle chargée de développement

Avril : Mise en place du premier emploi tremplin > ingénieur de projet

18 avril, Montreuil : réunion du CA

4 juin, Montreuil : réunion du CA

12 juillet, Montreuil : réunion du bureau

18 juillet, Paris : Signature d’une convention pour la création d’un emploi tremplin pour un poste de directeur.

6 septembre, Montreuil : réunion de bureau, travail sur les financements

6 septembre, Montreuil : soir, réunion du CA

21 septembre (matin) , Montreuil : AG extraordinaire

21 septembre (après-midi) , Montreuil : réunion de travail – préparation d’outils d’éducation populaire spécifiques pour les municipales de 2014

8 octobre, Montreuil : début du 2e emploi tremplin > directeur

8 novembre, Montreuil : réunion de bureau et CA – élaboration du plan de travail pour les rencontres des associations pour l’eau bien commun et le kit citoyen L’Eau, Enjeu des Municipales 2014.

Actions générales à l’échelle régionale

7 février : participation à EPURE, Espace public régional de l’Eau , JC Oliva (100 pers.)

14 février, Paris. Participation et soutien politique lors du procès du film Water Makes Money

2 avril, Paris Hotel de ville. Conférence métropolitaine de l'eau et de l’assainissement. Participation et intervention de plusieurs membres. Première du nom, cette conférence a permis de présenter l'évolution des usages de l'eau et leur impact sur la ressource, l'intégration de ces problématiques dans l'aménagement urbain, ainsi que le financement et l'accessibilité du service. De manière transversale, elle associait également des acteurs associatifs, permettant une meilleure appropriation des défis sociaux, environnementaux auxquels les acteurs, dans leur diversité, sont confrontés. L'eau fait partie intégrante d'une vision métropolitaine et les échanges favorisent les réflexions des élus autour d'un diagnostic partagé sur l'eau et l'assainissement et de propositions en faveur de la construction d'une métropole plus durable.

22 juin, Paris, Bourse du Travail. Atelier Quelle métropolisation de l'eau ? De la critique du système actuel des grands syndicats (SEDIF, etc.) à des propositions alternatives. Avec Christian Métairie, vice-président de l'agglomération du Val-de-Bièvre et JC Oliva, président de la Coordination EAU Île-de-France. Dans le cadre de la journée sur l'acte III de la décentralisation, organisée par la Convergence nationale des collectifs de défense des services publics

10-13 octobre, Ile-de-France : Tous en Seine > préparation à la configuration du festival régional autour de la Seine

10-23 octobre – événement Tous en Seine : participation aux réunions de préfiguration organisées à Bonneuil (94), Mantes (78), Saint-Denis, Paris.

22 octobre, Paris, Conseil régional d’Ile-de-France : rencontre avec la vice-présidente de la Région > échanges au sujet de l’EPURE, J-C Oliva

12 novembre : réunion avec la fondation France Libertés pour étudier une stratégie de communication pour porter l’eau dans les débats en vue des élections municipales

28 novembre : participation à la réunion de l’EPURE
Coup de Jeune sur l’Eau

Du 4 au 7 juillet, Paris : Coup de jeune sur l’eau > Organisée avec le soutien du Programme européen Jeunesse en action – PEJA –, cette rencontre reflète parfaitement l’approche plurielle des thématiques de la Coordination, en permettant de croiser les regards de plusieurs générations et en ouvrant les échanges entre des thématiques variées. Le projet Coup de Jeune sur l’eau a démarré en mai 2013 avec l’évaluation par 14 jeunes Franciliens de 4 actions pilotes de promotion du droit humain à l'eau qui ont cours en Ile-de-France. Ces jeunes ont ainsi pu s’emparer des thématiques et actions qu’on leur proposait d’analyser, ont choisi celles qu’ils voulaient approfondir et les méthodes à employer pour les comprendre et les évaluer. Ils sont rapidement devenus force de proposition pour les faire avancer. Les résultats de leurs recherches leur ont permis de concevoir et animer les ateliers du séminaire Coup de jeunes sur l’eau, qui a réuni une quarantaine de jeunes et de militants de l’eau :

> A Montreuil et Saint Denis, une étude montre que même en France, tout le monde n’a pas accès à l’eau ! Alors que l’ONU a reconnu en 2010 l’accès à l’eau comme un droit humain, quelle est sa mise en œuvre dans la petite couronne parisienne ?

> Dans la communauté d’agglomération Est Ensemble, une mobilisation citoyenne inédite a permis de bouleverser les rapports de force en faveur d’une gestion publique de l’eau. Quelles actions sont en cours pour poursuivre la remunicipalisation ?

> En Essonne et dans les Yvelines, de nombreux mouvements citoyens se soulèvent pour une gestion publique de l’eau. Qui les mène ? Avec quels moyens ?

> A Paris, Eau de Paris soutient notre projet d’éducation populaire innovant avec des « Porteurs de parole » pour comprendre les choix de consommation des habitants : eau du robinet ou eau en bouteille, pourquoi ?

> L’Union Européenne propose un nouvel outil de participation citoyenne : l’Initiative citoyenne européenne (ICE). Celle sur l’eau portée par les syndicats est la première à réunir suffisamment de signatures. Elle a eu un grand succès à l’échelle européenne, mais moins en France et en Italie, pourquoi ? Quel suivi les citoyens doivent lui donner pour validation par la Commission Européenne ? Quel écho pourrait rencontrer une nouvelle ICE sur l’eau portée par les associations et la société civile ?
Porter l’eau bien commun dans les débats pour les Municipales

20 et 27 novembre : réunion du comité de lecture des fiches-proposition pour le kit citoyen L’Eau, enjeu des Municipales

4 décembre : réunion du comité de lecture pour le kit citoyen L’Eau, enjeu des Municipales

Novembre-décembre : élaboration d’un Kit citoyen pour porter l’eau dans les débats en vue des Municipales de 2014 > coordination des contributions, du comité de lecture, et réalisation de ce document, outil d’éducation populaire qui présente l’ensemble des enjeux de l’eau à l’échelle municipales.

À télécharger sur le site coordination-eau.fr à partir de début janvier 2014

Ont participé à l’élaboration de cette brochure : la Coordination Eau IdF, bien sûr, mais aussi l’AREP-CAMY, le MNLE (93 et 69), la Coordination Eau Bien commun Rhône-Alpes, Eau Bien commun PACA, Attac et Attac 93, le collectif Marée citoyenne, L’Eau est le Pont, le magazine h2o.net, la fondation France Libertés, l’association (et péniche) Alternat, ainsi qu’un architecte urbaniste adhérent à la Coordination eau IdF.

14-15 décembre, Saint-Martin d’Hères : La rencontre des associations pour l’eau bien commun.

Des citoyens et associations de toute la France se sont réunis à l'initiative de la Coordination Eau Ile-de-France, la Coordination Eau Bien Commun Rhône-Alpes et la Coordination Eau PACA. L'objectif était d'ouvrir le débat pour porter l'eau bien commun au cœur des municipales 2014. En effet, la gestion de l'eau et de l'assainissement relève de la compétence des communes et des intercommunalités. C'est donc le bon moment pour en parler !

Les associations ont donc décidé de se mobiliser avec des outils définis en commun pour interpeler les candidats et l'opinion publique. Le kit citoyen préparé en novembre a été débattu et enrichi de contributions et modifications : sa version finale est en cours d’élaboration et sera mise en ligne à la fin de l’année. Pour optimiser les actions et mutualiser les compétences, une coordination nationale autour de l'eau bien commun émerge. Dans ce but, un site internet www.coordination-eau.fr a été créé.
Le droit à l’eau

Cet axe thématique est mené simultanément selon deux approches : l’une est générale, elle étudie les degrés d’application du droit fondamental de l’être humain à disposer d’un accès à une eau potable saine reconnu par l’ONU en 2010, en Europe et plus particulièrement en France, en participant à des ateliers de réflexion et de formation sur ce thème ; et l’autre, plus concrète et locale, est la poursuite de l’action-pilote initiée fin 2012, qui concerne la place de l'eau dans la ville et l'accès à l’eau potable et à l’assainissement de toutes les populations en Seine Saint-Denis et, en particulier, dans la ville de Saint-Denis.

Cette action est prévue en trois phases. La première permet de recenser les populations concernées et les installations et dispositifs publics existants. Dans un second temps, des recommandations sont écrites pour permettre d’améliorer la situation de ces populations à l’échelle des deux villes.

Pour mener le projet sur le droit à l’eau en Seine-Saint-Denis, la Coordination a embauché pendant plus d’un an une jeune diplômée de Master en Ethno-écologie du Muséum national d'histoire naturelle, Marie Chaumet, auteure d’un mémoire sur les usages de l’eau par des Roms précaires en Île-de-France (enquêtes de terrain à Montreuil et à Villejuif). Marie a officiellement remis son rapport d’enquête Accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous à Saint-Denis à la ville de Saint-Denis après 14 mois d’enquête et d’audit.

18 février, Bagnolet : Réunion de préparation pour la délégation au Forum social mondial (FSM) de Tunis, et échanges au sujet du Mouvement européen pour l’Eau et l’implication de la Coordination dans celui-ci

26 février, Paris : réunion preparation de la Loi sur l’eau, à France Liberté (JC Oliva et René Durand)

4 mars, Paris : formation Les enjeux contemporains du droit à l’eau – réseau EYES et France Libertés. M.I. Heck, J. Morineau et J. Zarka

23 mars, à Montreuil, espace Comme Vous Émoi, soirée culturelle (200 pers.) Projection, théâtre, poésie et concerts – Apéro musical et repas de soutien > présentation en avant-première des images du film Les Eaux volées, d'Elif Karakartal et Alfonso Ossandon

26-30 mars, Tunis : une délégation de la Coordination (M. Chaumet, MI Heck et J. Zarka) se rend au FSM de Tunis : participation aux ateliers sur le droit à l’eau

23 avril, 20h, Montreuil, Petit Hall du Parc Montreau – Projection débat : les premières images du documentaire Les Eaux volées, d’Elif Karakartal et Alfonso Ossandon

03 mai, Bagnolet : Soirée de restitution des ateliers Eau du FSM – partage des témoignages, rencontres, impressions sur les mouvements sociaux et les enjeux de l'eau dans le monde

22 mai, Université Paris X Nanterre, journée d’étude Justice environnementale et droit à l'eau : perspectives de chercheurs et d'acteurs impliqués dans la promotion du droit à l'eau

Du 4 au 7 juillet, Paris : dans le cadre de l’événement Coup de jeune sur l’eau. Ce projet a démarré en mai 2013 avec l’évaluation par plusieurs jeunes Franciliens (de 3 à 7, selon les ateliers et audits) d’actions de promotion du droit humain à l'eau qui ont cours en Ile-de-France.

12 décembre : publication du rapport d’enquête Accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous à Saint-Denis, par M. Chaumet, chargée d’étude à la Coordination Eau IdF. Remise officielle à la ville de Saint-Denis à cette date, en présence de l’auteure et de Michel Lamboley, membre de la Coordination eau IdF et tuteur de ce projet.

Cette rencontre aura permis de lancer les discussions pour l’élaboration de la dernière phase qui, demandant plus de moyens matériels et techniques, se fera à travers la recherche de financement et l’élaboration d’un agenda pour porter les recommandations en pratique, à partir de 2014.
Gestion de l’eau et participation citoyenne

Derrière la question de la gestion de l’eau se retrouve l’ensemble des thématiques liées à l’eau sur lesquelles la Coordination travaille (préservation des ressources, droit à l’eau pour tous, la participation des citoyens dans les instances décisionnaires de l’eau, le refus de la marchandisation d’une ressource essentielle à la vie…). Cette pluralité se traduit par la cohérence des nombreux mouvements en faveur d’une gestion publique de l’eau, chacun s’inscrivant dans un territoire précis, aux problématiques locales, en lien avec l’ensemble des actions militantes et citoyennes pour une gestion publique de l’eau. C’est, typiquement, le rôle d’un réseau tel que la Coordination Eau IdF de relayer les informations, croiser les approches afin de les enrichir et assurer, si besoin, le soutien nécessaire en matière de communication, d’expertise (environnementale, économique, défense des consommateurs…), voire d‘action juridique. Cet axe se traduit naturellement par une approche générale (à l’échelle de la région, voire au-delà), offrant ainsi une mise en perspective nécessaire pour appréhender l’eau, au croisement des directives européennes, des bassins hydrographiques et des municipalités, et locale, en s’inscrivant dans des problématiques propres à chaque territoire.

23-24 janvier : formation S.Molinari chez France Libertés “Gestion de l’eau et participation citoyenne”

12 février, Montpellier : atelier débat sur la gestion publique de l’eau, qui s’inscrivait dans les luttes actuelles pour le non renouvellement du contrat de délégation, participation JC Oliva et G. Amard (200 pers.) Deux articles sont parus sur cet événement, dans Midi Libre et Hérault

2 mars : réunion de préfiguration coordination régionale Rhône-Alpes

3 mars, Lyon : participation aux Assises nationales (off) de l’Environnement et du Développement durable

6 mars, Lyon : participation aux Assises nationales (in) de l’Environnement et du Développement durable.

3 avril : réunion publique à Saint-Martin-d’Hères, avec JC Oliva et JL Touly

4 avril : réunion de travail à Grenoble, préparation réunion 6 avril Lyon création réseau eau bien commun rhone alpes

07 juillet (péniche Antipode, Paris 19) - Conférence publique avec Eau de Paris « Régie publique : enjeux et fonctionnement », présentée par Mathieu Souquière, directeur de la stratégie et de la communication à Eau de Paris

13-14 septembre, Paris : intervention à l’Université permanente et coopérative des Petits Débrouillards, atelier Citoyenneté & Démocratie – JC Oliva et J. Zarka

15 septembre, Débat à la Fête de l’Huma – stand fédéral de la Seine-Saint-Denis. L'eau : au delà des régies municipales, la nécessité d'un service public. Avec Jean-Claude Cheinet, enseignant, responsable associatif ; Joël Josso, Coordination eau Ile-de-France ; Karina Kellner, membre du secrétariat national de l'ANECR et adjointe au maire de Stains (93)

28 octobre, Paris : rencontre avec le directeur d’Eau de Paris, étude d’un partenariat stratégique, avec S. Molinari, P. Fossat et J. Josso

28 octobre, participation à l’atelier Arpentage, avec l’association d’éducation populaire Peuples et Cultures, autour du bien commun

29 octobre : lancement de l’appel à contributions pour porter l’eau dans les débats en vue des Municipales

5 novembre : rencontre avec Anne le Strat, J-C Oliva, pour l’étude d’un partenariat

7 novembre, Evry : intervention à l’unité d’enseignement libre-culture de la paix, à l’université d’Evry

7 novembre, Paris : réunion de travail avec l’association L’Eau est le Pont, au sujet de sa stratégie de developpement et d’un partenariat à venir

14 novembre : rencontre avec F93 et L’Eau est le Pont > étude du projet de sciences et de société QSEC : L’Eau en débat. Questions de Sciences, Enjeux Citoyens est un dispositif sciences-société qui se traduit par la mise en place de parcours de réflexion, de débat et de rencontres entre des citoyens et des chercheurs pendant une année autour d’une thématique scientifique à fort impact sociétal

15 novembre : réunion avec France Nature Environnement

20 novembre : action de sensibilisation au Salon des Maires, avec Jean-Luc Touly, accompagnés par la réalisatrice Sophie Gall

21 novembre, Paris, à la fondation France Libertés : rencontre avec Claudia Serna, avocate lauréate du prix Danielle Miterrand pour L’eau > prise de contact et échanges d'informations, Martine Le Bec (magazine h2o.net) et J-C Oliva (Coordination Eau IdF)

6 décembre, Université de Nanterre. Réunion de travail avec David Blanchon pour envisager un partenariat avec l’université, notamment le montage en commun d'un projet Sciences & Citoyens, Philippe Fossat

7 décembre à Mantes-la-Jolie, espace Agora – réunion régionale (Ouest parisien + Normandie + Picardie) préparatoire à la rencontre des associations pour l’Eau bien commun, à Grenoble.
communauté d'agglomération Est Ensemble (CAEE)

Suite d’une action qui se déroule depuis 2010 : un nouvel épisode a permis un rebondissement inédit dans la procédure qui accompagne cette affaire, à savoir l’annulation, par le Tribunal administratif de Montreuil, de la décision qui aboutissait au renouvellement du contrat qui liait la CAEE au SEDIF en 2012. La coordination – porte-parole des citoyens, militants et élus qui s’opposaient à cette décision –, à l’initiative du recours juridique qui a permis cette annulation relançant ainsi le débat, a depuis organisé plusieurs ateliers d’éducation populaire pour permettre à tous d’appréhender les enjeux liés à la gestion de l’eau à l’échelle de la communauté d’agglomération, de connaître les différentes options et, surtout, d’ouvrir le débat : le manque de concertation concernant cette décision était, et est toujours, le point principal de contestation citoyenne.

4 janvier : délégation coordination reçue par président CAEE

31 janvier : courrier au président EE

11 février : réunion collectif Est ensemble (10 pers.)

21 février, Montreuil : débat public L'eau est un bien public universel. Avec : Emmanuel Poilane, Fondation France Libertés ; Didier Dumont, responsable syndical, salarié dans l'assainissement.

11 avril - Tribunal administratif de Paris, audience publique Coordination Eau Ile-de-France vs SEDIF, pour l’annulation de la délégation de service public de l'eau dans la communauté d'agglomération Est Ensemble.

25 juin, Romainville (93) rassemblement au conseil d’agglomération Est-Ensemble

7 septembre, Bagnolet : forum des associations

22 septembre, Montreuil : La Voie est libre – Street art, musique, stands et expos. Pour vous informer et découvrir l'actualité des batailles pour l'eau bien commun à Est Ensemble et en Ile-de-France, pour participer à nos actions et pour partager vos idées !

28 septembre, Montreuil : Forum des associations montreuilloises.

29 septembre, Montreuil : Brocante de quartier citoyenne et collaborative. Le vide-grenier pas comme les autres ! Arts de rue, stands associatifs, buvette et surprise…

15 octobre, Montreuil : projection-débat L’eau qui nous fait vivre. Documentaire réalisé par Elif Karakartal, qui animait la soirée. À l'occasion de la venue en France de Mélanio Huamani, représentant de la communauté d’Andamarca, au Pérou. La communauté d’Andamarca a développé un système d'autogestion de l'eau porté par les habitants... Andamarca, un village ou l'eau organise... Soirée inscrite dans le programme des Villes en biens communs > http://villes.bienscommuns.org/evenement/bxp7chzvgzq/view

A 3500 mètres d’altitude au Pérou, les habitants de la communauté d’Andamarca gèrent collectivement l’eau pour l'irrigation. L’autonomie de cette communauté est  remise en question par une nouvelle politique de l’eau visant à « rationaliser la gestion de l’eau » au nom d'une gestion plus efficace, capable de générer du profit…

2 décembre, Montreuil : rencontre avec Razzi Hammadi, échange sur la situation à Est-Ensemble, J-C Oliva

7 décembre 18h30, à Montreuil, espace Comme Vous Émoi – apéro-débat : Vers une gestion publique de l’eau à Est Ensemble. Présentation des propositions citoyennes soumises aux candidats pour les municipales. Expositions et buffet.
Actions pour la gestion publique de l'eau dans les Yvelines et dans l’Essonne

Dans les Yvelines et l’Essonne, de nombreuses initiatives sont menées dans le cadre d’un partenariat privilégié entre la Coordination Eau IdF et l’AREP-CAMY, dont l’expérience justifie l’importance de cette collaboration. Réalisation de réunions publiques, débats et interventions sur le thème de la gestion publique de l’eau, les études de sa faisabilité et de la participation citoyenne dans ces décisions. Un réseau de compétences s’est développé entre différentes associations dans ces deux départements, échanges d’informations et d’expériences qui, dans certains cas, ont abouti à la création d’associations citoyennes, comme cela a été le cas aux Mureaux en 2012.

20 mars à Rambouillet (8 pers. dont 2 conseillers municipaux du Front de Gauche). Réunion publique avec projection du film Water Makes Money, avec Maurice Martin. Suite au débat, ils décident de fonder une association.

15 novembre, Les Mureaux, salle SRV – Ciné-débat : Ville en eaux troubles. L’association Les Mur’Eau mène actuellement une mobilisation pour le retour en gestion publique de l’eau dans la commune. Avec : J-C Oliva, directeur de la Coordination eau IdF, Maurice Martin, président de l’AREP-CAMY, Daniel Vitter, porte-parole Les Mur’Eau.

5 décembre : Pascal Grandjeat a été désigné, au titre de la Coordination Eau Île-de-France, membre du conseil d’administration de la régie publique Eau des Lacs de l’Essonne, composé de 18 membres parmi lesquels 8 représentants des usagers disposant d’une voix délibérative (nommés pour 6 ans ). La transformation juridique de cette régie publique en une régie dotée de l’autonomie financière s’accompagne en effet de la transformation de son conseil d’exploitation  en un conseil d’administration.
Gestion publique de l’eau dans la communauté d’agglomération Seine-Amont – CASA –

Lorsque la CASA s’est créée, un collectif de citoyens, associations et élus municipaux s’est formé, saisissant ainsi l’opportunité de sensibiliser aux enjeux de la gestion de l’eau et aux avantages de la gestion publique de cette ressource, notamment en mettant en valeur les notions de citoyenneté, de construction de « vivre-ensemble » que représente une communauté d’agglomération. L’objectif de ce collectif est de peser sur les décisions concernant l’eau en portant la parole des citoyens, pour que ceux-ci s’approprient la gestion de l’eau, lien vital entre les individus et les territoires.

La Coordination Eau IdF a activement participé à la formation de ce collectif, en particulier l’un de nos co-présidents, qui réside à Ivry-sur-Seine. Le collectif réunit de nombreux conseillers municipaux, citoyens et militants.

4 février : première réunion de la CASA (communauté d'agglo Seine-Amont : Vitry, Ivry et Choisy).

Le collectif de défense des droits sociaux et des services et biens publics de Choisy a distribué un tract lors de cet évènement pour réclamer la régie publique de l'eau.

5 février : réunion unitaire à Vitry (suite à l'appel commun EELV et NPA de Choisy) pour créer un collectif "pour une régie publique de l'eau" sur les 3 villes.

14 mai, Choisy : débat public L'eau potable en régie publique dans la communauté d'agglomération Seine Amont (Choisy, Ivry et Vitry)
Les enjeux liés à la gestion du Syndicat de l’Eau de la presqu’île de Gennevilliers

En 2015, le contrat qui lie le Syndicat des eaux de la presqu'île de Gennevilliers (communes d'Asnières-sur-Seine, Bois-Colombes, Colombes, Courbevoie, Gennevilliers, La Garenne-Colombes, Nanterre, Rueil-Malmaison, Suresnes, Villeneuve-La-Garenne) à Eau et Force, filiale de la Lyonnaise des Eaux, arrive à expiration. La Coordination EAU Ile-de-France a contribué à rendre public l’enjeu que constitue le renouvellement de la DSP du Syndicat de l’Eau de la presqu’île de Gennevilliers (SEPG) et à impulser une riposte associative et citoyenne.

21 février, Colombes (92) débat public L'eau, un bien public. Avec Gabriel Amard, qui partagera son expérience de gestion publique de l'eau dans la Communauté d'agglomération des lacs de l'Essonne qu'il préside.

23 mai, Nanterre : réunion publique pour la gestion publique du syndicat des eaux de la Presqu’Île de Gennevilliers. A permis la rencontre de citoyens usagers de l’eau et de plusieurs associations (Naturellement Nanterre, Environnement 92, Attac 92 et la Coordination) > création du collectif Eau claire de Seine

29 mai, Presqu’Île de Gennevilliers, la Coordination dépose un recours gracieux au nom du collectif Eau claire de Seine, contre la délibération du 29.05.2013 pour la reconduction de la délégation de service public

4 octobre, Nanterre : Réunion du collectif pour rendre visibles les enjeux que constitue le renouvellement de la DSP du Syndicat de la presqu’île de Gennevilliers (SEPG). Avec des représentants d’ATTAC 92, Naturellement Nanterre… Le 20 sept. réponse du président du Syndicat le 20 septembre, explicitant son refus d'annuler la délibération du syndicat des eaux de la presqu'île de Gennevilliers (SEPG) renouvelant la DSP. Décision d’étudier la possibilité d’un recours contentieux avec notre avocat Emmanuel Breen. Ce recours permettra de ré-ouvrir le débat sur le mode de gestion du SEPG à l'occasion des municipales

21 novembre : dépot du recours contre la decision de renouvellement DSP du Syndicat de la presqu’ile de Gennevilliers
Préservation des ressources et environnement

Début février : Envoi d’un courrier adressé aux 33 maires de Seine-et-Marne et Seine-Saint-Denis concernés par une nouvelle autorisation préfectorale pour décharge de déchets

18 mars – 18 mai 2013 : stage de Jean-Baptiste Blain (UFR Lettres et sciences humaines — Master Géographie & aménagement) > projet de parcours environnemental et patrimonial dans le 77

> cartographie de la Seine-et-Marne, création d’un itinéraire découverte mêlant sites remarquables et sites en danger à des fins de sensibilisation.

Vendredi 22 mars, Ivry-sur-Seine, Agence du développement du Val-de-Marne. Rencontre autour de la sortie du livre Le Gange, miroir social, en présence des auteurs. Avec l'association Kynarou qui assure le pilotage du projet de solidarité pour les enfants des villages du Tamil Nadu, financé par les contributions des participants au Festival de l'Oh!

Dimanche 30 juin, La-Queue-en-Brie : Foire éco-bio. Alimentation, vin bio, artisans de l’éco-habitat et des énergies renouvelables et de nombreuses associations. Tout au long de la journée des conférences sur l’écologie sont organisées, le tout animé par le groupe Folk Envie. Conférence L'eau bien commun, à 11h, avec la Coordination Eau Ile-de-France.

9 juillet : rencontre avec président idf Environnement > base d’un nouveau partenariat, dont le premier résultat sera l’organisation d’une session de travail sur l’eau, par la Coordination Eau IdF, pour l’association IDF Environnement.

16 juillet : perspectives avec la péniche Alternat > partenariat qui se concrétisera par des croisières découverte en 2014, a priori en Seine-et-marne entre Paris et Melun, vers les sources de la Seine. Eco-tourisme, cartographie, environnement…

7 novembre, Paris : participation aux Journées de l’Eau du CNRS. Environnement, sciences physiques, chimie et ethnologie… De nombreuses disciplines de recherches étudient l’eau sous ses multiples aspects, mais elles se croisent rarement : ces journées d’études sont motivées par les échanges entre disciplines a priori distinctes, pour construire un terrain d’échange collaboratif enrichissant la compréhension de chacun.

1er décembre : réunion à la Ferté-sous-Jouarre, Eau et Environnement en Seine-et-Marne, dans le cadre des campagnes pour les Municipales (8 participants)

7 décembre, Montreuil : Journée de travail session Eau de l’association Ile-de-France Environnement, organisée par la Coordination Eau IdF, à l’espace Comme Vous Émoi

>> L’eau en Ile-de-France > Programme : L’agriculture bio protège l’eau, par Bénédicte REBEYROTTE (GAB) ; Zonage pluvial à Paris,il était une fois le petit Rosne à Sarcelles, par Christian WEISS (IDFE) ; Les États généraux de l’Eau à Bruxelles, par Julie ZARKA (Coordination Eau Idf) ; Gestion de l’eau à la parcelle, coefficient de biotope – exemple du Val-de-Marne, par Christian COLLIN président de Val-de-Marne Environnement ; Tous en Seine : Les franciliens se réapproprient l’eau, par Jacques PERREUX (conseiller régional IDF) ; L’outil juridique au service des citoyens, cas d’Annet sur Marne (pollution par les rejets de la plateforme aéroportuaire de Roissy-CDG), par Emmanuel BREEN (avocat) ; Éléments de crise du modèle français de gestion de l’eau, par Jean-claude OLIVA (directeur de la Coordination Eau IdF) ; Un modèle de gestion de l’eau citoyenne : la Régie de l’Eau de Paris, par Anne LE STRAT (adjointe au maire de Paris)
Alerte Glycol dans la Marne

En relais d’associations locales et environnementales, de collectivités territoriales et de « simples » usagers citoyens, la Coordination EAU Île-de-France a mené, tout au long de l’année 2012, une action sur les terrains juridique et médiatique pour qu’ADP ne rejette plus dans la Marne des eaux pluviales contaminées par les glycols. La Coordination a été contacté par l'association Actions vertes (AVRVM) en centre ouest Seine-et-Marne, pour porter plus loin et notamment sur le terrain juridique son action contre les rejets d'aux de pluie polluées par ADP dans la Marne. La préfète de Seine-et-Marne répond à la Coordination EAU Île-de-France : des avancées significatives dans le dossier de la pollution de la Marne par  l’aéroport CDG .)

2 janvier : Publication du communiqué de presse de la réponse au préfet sur Annet-sur-Marne (Action contre la pollution de la Marne par l'Aéroport de Paris CDG.

22 novembre : envoi du communiqué « Alerte glycol » à plus de 60 maires, présidents de syndicats de distribution et des communautés d’agglo concernés (en Seine-et-Marne mais aussi dans le 93 et le 94)
Non aux gaz de schiste

29 janvier : projection publique du film Gazland, diffusé sur ARTE, suivie d’un débat. À Comme Vous Emoi, Montreuil (25 pers.)

5 septembre, Jouarre : rencontre avec Josh Fox (réalisateur du film documentaire : Gazland) et les collectifs citoyens anti gaz de schiste

19 octobre, Paris : No Fracking Day – A Paris, une péniche habillée du slogan « Stop Schistes » et embarquée avec un cracheur de feu, un robinet géant et des militants de 13 associations environnementales (Confédération paysanne, Effet de serre toi-même !, Les Amis de la Terre, Coordination Eau IdF, ATTAC, Utopia, 350 France, fondation France Libertés, Agir pour l’Environnement, Réseau Action Climat France, AITEC, TACA, IdF Eau) ont descendu puis remonté la Seine… Touristes et passants ont photographié la péniche, lancé des mots de soutien…

31 novembre : envoi communiqué de presse, avec d’autres organisations, sur les gaz de schiste > Pour affirmer une fois encore notre refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels, quelque soit la technique utilisée et de demander au Président de la République et au gouvernement d’arrêter de délivrer de nouveaux permis de recherche d’hydrocarbures liquides ou gazeux et à annuler les permis existants ciblant des hydrocarbures de schiste et les gaz de couche. Il en va de la cohérence de la politique gouvernementale.
La Coordination Eau IdF en Europe

Si la Coordination Eau IdF est une association au rayonnement essentiellement régional, son rôle de tête de réseau des associations pour l’eau bien commun implique néanmoins une mise en perspective actualisée des problématiques liées à l’eau : le local rejoint le global, et vice-versa…

fin juillet, Bruxelles : participation à un atelier de cartographie collaborative dans le cadre des États généraux de l’Eau à Bruxelles – EGEB –

23-25 août à Toulouse, festi-forum Europie : création et animation d’un stand Eau, animation de 3 débats : no fraking day, politiques européennes et financiarisation de la nature, ICE et projection vague citoyenne…

5 et 6 octobre, Bruxelles : réunion du Mouvement européen pour l’Eau

17 et 18 Octobre, Bruxelles, parlement européen. Séminaire Réclamer nos biens communs : libre échange et stratégie syndicale > Les luttes pour ramener nos biens communs sous contrôle démocratique en Europe. Présentation d'une étude sur la situation en Europe, David Hall. Puis présentation d'expériences concrètes, par : Gerlinde Schermer, the “Watertable”, Berlin ; Jean-Claude Oliva, Coordination Eau Ile-de-France ; Frank Boye, Garbage collectors Branch, 3F Kastrup, Copenhagen
Initiative citoyenne européenne – ICE L’eau est un droit humain

De janvier à septembre 2013, la Coordination a activement soutenu, au niveau français et notamment régional, la diffusion et la promotion de la pétition pour l’initiative citoyenne européenne – I.C.E. L’eau et l’assainissement sont un droit humain ! (Plus d’informations sur : http://www.right2water.eu/fr)

> Newsletter, diffusion de l’information sur nos réseaux

Et quelques dates plus spécifiquement dédiées à la promotion de l’ICE

26 mai, sur la Seine et la Marne : Croisière au Festival de l’Oh ! > signatures ICE

10 juin, à Montreuil (espace Comme Vous Emoi) : RdV téléphonique avec une des têtes de réseau du Mouvement européen pour l’Eau

5 juin, Montreuil (Espace Comme Vous Emoi) : Réunion de travail sur l’ICE – visite flash à la photo de groupe organisée par le groupe EELV avec les messages de soutien à l’ICE)

7 juillet, Paris 19 : flash-mob sur les quais et signatures ICE

17 juillet, Montreuil : stand pour signatures de la pétition ICE à la CGT

3 décembre, 16-18h Parlement européen, Bruxelles – présentation débat : Mémorandum sur la politique européenne de l'eau. A l'initiative de l'Institut Européen de Recherche sur la Politique de l'Eau – IERPE. Participation de la Coordination Eau IdF, avec Marie-Isabelle Heck

Pour réfléchir et échanger sur les problèmes, les enjeux et les solutions de la politique européenne de l'eau dans la perspective 2027, l’horizon temporel fixé par l’Exécutif européen pour atteindre l’objectif du bon état écologique des eaux de l’Europe
Forum européen des Jeunes pour l’Eau – European Youth Forum for Water, EYFW –

10 février : Ouverture des inscriptions Forum européen des Jeunes pour l’Eau, pour lequel la Coordination a organisé l’ensemble du travail de la délégation française (26 jeunes volontaires) > diffusion de l’information dans les réseaux nationaux, inscriptions, recherches documentaires…

13 avril à Montreuil, espace Comme Vous Emoi, organisation de l’atelier national de préparation au Forum européen des Jeunes pour l’Eau – European Youth Forum for Water , EYFW – 12 pers. – Intervention de S. Feuillette (Dir. de la cellule prospective évaluation à l’AESN), E. Pagnac (bureau de la Biomasse et de l’énergie, ministère de l’agriculture, etc.), F. Courric (Fondation France Liberté), R. ménage (péniche Alternat) et A. Abreu (chercheur sur le droit à l’eau)

11-14 mai, Padova (Italie) : le Forum européen des Jeunes pour l’Eau European Youth Forum for Water, EYFW – en partenariat avec le CeVI en Italie, l’IERPE (Institut europ. de recherche sur la politique de l’eau) en Belgique, Zavod Voluntariat en Slovénie et ISF Espagne (Ingenieria Sin Fronteras). Une délégation de 26 jeunes français s’est rendue à Padoue

> diffusion de l’information dans les réseaux nationaux et inscriptions, recherches documentaires et préparation atelier national (13.04.13), coordination avec les autres partenaires européens et organisation logistique > En privilégiant les méthodes d’éducation populaire alliées aux outils de l’éducation formelle, via la mobilisation de ressources universitaires et de recherche, le Forum européen des jeunes pour l’eau a permis aux participants d’élargir et d’approfondir leurs connaissances de la complexité des questions liées à l’eau et des politiques environnementales en général, dans une perspective de gestion soutenable et de préservation des ressources à des échelles locales, nationales et internationales.

Brochure Europe & Eau à télécharger dans notre centre de ressources documentaires :
  1   2

similaire:

Rapport d’activitéS 2013 iconRapport annuel 2013

Rapport d’activitéS 2013 iconRapport d’activités 2015

Rapport d’activitéS 2013 iconRapport annuel 2012 2013

Rapport d’activitéS 2013 iconRapport d’activite 2013 Février 2014

Rapport d’activitéS 2013 iconRapport d'activites 2013 de la societe publique locale "ID83" designation...
«Ingénierie Départementale 83» ayant pour objet de réaliser des prestations de conseil et d’assistance au profit des collectivités...

Rapport d’activitéS 2013 iconDescriptif des textes et activités : 1ère S2 (section 606), Année scolaire : 2013/14
«Ah, ah ! Voici une nouvelle histoire […] de tout cela.», Le Bourgeois gentilhomme, Molière

Rapport d’activitéS 2013 iconRapport d’activites 2015
...

Rapport d’activitéS 2013 iconA noter que dans la variation des bases par rapport à 2013, la contribution...
...

Rapport d’activitéS 2013 iconHistoire des arts
«jardin secret» ? les secrets sont lourds à porter, effroyables par leurs conséquences (voir : le secret de Félix et Marie par rapport...

Rapport d’activitéS 2013 iconRapport d’activités 2005 de la bibliothèque municipale de Saint-Apollinaire-de-Rias
«Enquêtes sur les Mémoires de la Résistance», aidée par la drac rhône-Alpes, ou aux autres recherches et investigations sur le patrimoine...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com