Depuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le





télécharger 217.95 Kb.
titreDepuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le
page1/5
date de publication01.06.2017
taille217.95 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5


Introduction
Depuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le mythe du Déluge ou celui d'Icare en témoignent. Peu à peu, ils ont acquis une connaissance scientifique de ces manifestations météorologiques et une maîtrise technique de plus en plus sophistiquée dans l’art de voler.

Mais comme ils le firent tout au long des siècles, l’air et le ciel, continuent d’inspirer l’imaginaire des hommes.
L’air, à la fois comme élément aux qualités physiques surprenantes, à la fois invisible, comprimable et extensible, comme substance vitale absolument indispensable, mais aussi comme véhicule des odeurs, des sons et de la lumière, des pollens et des graines ou encore comme source d’énergie permanente des vents que l’on peut capter.
Le ciel, à la fois comme espace de formation de phénomènes célestes ; du bleu, des formations nuageuses, des orages, des éclairs et des vents, de la course des constellations et des aurores boréales, ou encore comme immense Panthéon des croyances, des mythes et de religions.

Et bien sûr le ciel comme lieu ou s’origine le désir de voler : vaincre la pesanteur, s’élever et se propulser dans les airs (du mythe d’Icare aux machines volantes de Léonard de Vinci puis à la conquête spatiale)
C’est à propos de ces diverses rêveries « aériennes » que nous vous proposons la thématique du FAPE 2008 :
« C’est dans l’air »
Vous trouverez dans ce document des éléments culturels ainsi que quelques références (livres, vidéos, sites…) qui devraient vous permettre de mobiliser l’imaginaire des enfants et de mettre en œuvre dans vos classes des approches culturelles faites de regards croisés au plan sensoriel, au plan des mythes et des symboles. Différentes entrées appartenant plus spécifiquement au domaine de la création en Arts Visuels sont déclinées sous forme de tableaux et de pistes à explorer avec vos élèves…
Réenchantons les airs, sources inépuisables de rêve, d’art et de poésie ! Donnons nous des ailes !


Les Conseillers Pédagogiques Départementaux en Arts Plastiques

Raymond Balestra / Christine Charles/ Richard Roux
Sommaire
Introduction……….2

Sommaire……….3

Expressions……….5

Les mots de l’air, les mots du vent, les mots du ciel……….6
Approche culturelle
A l’assaut du ciel……….8

L’homme et les airs : une interview d’Edmond Petit……….10

Symbolique céleste et aérienne……….12

Mythes et légendes de l’air et du ciel……….16

Mythes et légendes des constellations……….19

Mythologies de vents……….22

Noms de vents……….26

Les anges……….28

L’anémochorie ou le grand voyage des graines……….30

L’air et les songes de Gaston Bachelard……….32

Petite histoire du cerf volant……….33

Cervoling : une interview de Jean Christophe Minot……….35

Les plasticiens du vent……….37

L’air dans l’art contemporain……….40
Approche pédagogique
Approche pluridisciplinaire……….45

Approche plasticienne……….48

Des matériaux……….48

Installer……….49
Tableau général : « C’est dans l’air »……….50

L’imaginaire……….51

Les sens……….53

La symbolique……….55

L’espace……….57

Le temps……….59

Le vivant……….61

Le mouvement……….63

Les objets……….65
Références
Bibliographie……….68

Musiques et chansons……….70

Vidéoclips

Filmographie

AIR / Libre comme l’air / Avoir la tête en l’air / L’air de rien / Agir en courant d’air / Tout est en l’air / Armée de l’air / Un courant d’air / Jouer la fille de l’air / Le mal de l’air / Cracher en l’air / Avoir la tête en l’air  / Ne pas manquer d’air / Prendre l’air / C’est dans l’air / Avoir l’air / Avoir grand air / N’avoir l’air de rien / Adopter des grands airs / Air vital / Air comprimé / Air provincial / Airs de musique / De vieux airs / Agir et parler en l’air / Fendre l’air / S’envoyer en l’air / Vivre de l’air du temps / Avoir toujours un pied en l’air / Bâtir en l’air / Etre en l’air / Parler en l’air / Ecole de l’air / Air France / Air liquide / Pas un souffle d’air / Tirer en l’air / Air comprimé / Armée de l’air / Coup d’air / Courant d’air / Donner de l’air / Un faux air de… / L’air d’une chanson / Air à boire / VENT / Le vent du large / Lâcher un vent / Semer à tous vents / Un vent de révolte / Ce n’est que du vent / C’est dans le vent / Aller dans le vent / Aller contre le vent / Aller comme le vent / Avoir bon vent / Au gré du vent / A la merci du vent / Autant en emporte le vent / Au vent / Sous le vent / Aller selon le vent / Avoir le vent pour soi / La rose des vents / Avoir senti tourner le vent / Du vent ! / Bon vent ! / Avoir bon vent / Autant en emporte le vent / Avoir vent de quelque chose / Conserver le vent / En plein vent / Aux quatre vents / Lâcher un vent / Fendre le vent / Le nez au vent / Quel bon vent t’amène / Virer à tous vent / Vendre du vent et de la fumée / Etre dans le vent / Logé au quatre vents / Il y a du vent dans les voiles / Instrument à vent / Jeter au vent / Prendre le vent / De quel côté vient le vent / A tous les vents / Virer à tout vent / SOUFFLE / Souffler dans ses doigts / Etre soufflé / Souffler comme un bœuf / Souffler le feu / L’esprit souffle ! / Prendre son souffle / Souffler n’est pas jouer / Le premier souffle / Le dernier souffle / Souffler la discorde / Souffler la haine / Souffler un secret à l’oreille / Souffler son rôle / Souffler le chaud et le froid / Souffler le verre / Retenir son souffle / Pas un souffle / Souffle au cœur / Souffle d’une explosion / A bout de souffle / Avoir du souffle / Avoir le souffle coupé / Manquer de souffle / Avoir le souffle court / Ne tenir qu’à un souffle / Avoir un second souffle / Souffle créateur / Souffle vital / Ne souffler mot / Souffler un pion / Ne tenir qu’à un souffle / CIEL / Mériter le ciel / A ciel ouvert / Appeler le ciel à son secours / Elever quelqu’un jusqu’au ciel / Etre au septième ciel / Entre ciel et terre / Le feu du ciel / Juste ciel / Enfant du ciel / Fils du ciel / Tomber du ciel / Au nom du ciel / Voir le ciel ouvert / / Bleu ciel / Ciel de lit / Aide-toi le ciel t’aidera


Les mots de l’air, les mots du vent, les mots du ciel
Aérodynamique / Aérien / Profilé / Portance

Astronomique / Cosmographique / Spatial / Sidéral / Stellaire / Cosmique / Cosmogonie

Céleste / Divin / Paradisiaque / Angélique / Astral / Enchanteur / Merveilleux / Idéal / Parfait / Ravisant / Innocent / Lévitation / Ascension

Elevé / Haut / Eminent / Eduqué / Formé / Instruit / Supérieur / Ethéré

Immatériel / Impalpable / Pur / Vaporeux / Impondérable / Incorporel / Immatériel / Spirituel / Evanescent / Immatériel / Infime / Imperceptible Inconsistant / Subtil / Futile / Frivole / Agile / Souple / Superficiel / Evaporé / Versatile / Volage / Léger / Transparent / Flou

Verticalité / Aplomb / Equilibre / Stabilité / Assurance / Audace

Hauteur / Altitude / Elévation / Hausse / Accroissement / Sublimité / Grandeur / Eminence / Sommet / Cime / Pinacle / Dôme / Apogée / Zénith

Ascension / Montée / Progression / Réussite / Escalade / Hauteur / Altitude / Eminence / Sommet / Faîte / Tertre / Pinacle / Promotion / Grandeur / Sublimité

Vol / Envol / Essor / Elan / Progrès / Développement / Croissance / Expansion

Évasion / Fuite / Echappée / Escapade / Rêve

Voyage / Excursion / Navigation

Chute / Affaissement / Ecroulement / Ruine / Décadence / Anéantissement / Eboulement

Abaissement / Diminution / Réduction / Dévalorisation / Allègement / Déclin / Déchéance / Dégât

Expansion / Dilatation / Augmentation / Extension

Absorption / Imprégnation

Grandir / Croître / Gonfler / Ballonner / Distendre / Amplifier / Enfler / Accroître / Engendrer / Essaimer / Etendre

Se dématérialiser

Spiritualité / Psychisme ascensionnel

Ailes / Empennages / Voilures

Constellations / Pléiades / Etoiles / Galaxies

Nuages / Brume / Fumée / Troubles

Nébuleuses / Galaxies / Voie lactée

Rêve / Songe / Cauchemar / Rêverie / Méditation / Illusion / Chimère / Utopie / Imagination / Fiction

Bleu / Azur / Céruléen / Bleuté / Cobalt

Transparence / Clarté / Lumière / Lueur / Eclat / limpidité / Lucidité

Vent / Air / Atmosphère / Souffle / Haleine / Rafale

Lumière / Eclat / Illumination / Lueur / Clarté

Approche culturelle

A l’assaut du ciel

Au commencement…
« Au début, Ciel et Terre ne faisaient qu'un seul être. Ils vivaient enlacés en un corps immense où rien, encore, n'avait d'apparence humaine. Puis ils furent arrachés l'un à l'autre, et de cette séparation naquirent les formes du monde. Le Ciel se retira à la place qu'il occupe toujours. La Terre demeura seule dans l'espace mais ni l'un, ni l'autre ne perdit le souvenir des temps anciens où ils étaient unis. Et souvent, ils cherchent à se rejoindre. La Terre tend vers le Ciel ses pics, ses montagnes dont la foudre vient frapper les sommets. Le Ciel approche de la Terre ses lourdes masses de nuages, ses orages et ses éclairs. La pluie baigne le visage de l'épouse perdue... »

Jacques Lacarière , "En suivant les Dieux", Lebaud.
Autrefois, les hommes croyaient que la Terre était un disque plat ou bombé (comme les boucliers des Anciens) qui reposait sur des supports animaux (Baleine, tortue). Jusqu'au XVème siècle, on était convaincu que la terre était plate et qu'à ses extrémités le fleuve Océan en faisait le tour, avant de tomber dans un précipice. Les humains pensaient habiter au sommet de la Terre, et qu'un voyage dans le bas serait très dangereux : on tomberait dans le ciel.

Les découvreurs du ciel
Il y a 2500 ans vivait Pythagore, un savant qui disait que la Terre est un globe et que, par conséquent, elle ne peut avoir ni haut, ni bas.
Deux cents ans plus tard, Aristote voulut expliquer le mouvement de la Lune et des planètes.

Il pensait que le Soleil, les planètes et les étoiles tournaient autour de la Terre, chacun appartenant à un ciel, les étoiles étant fixées au 8ème, celui du firmament. Huit cieux ou globes en cristal, plus un neuvième pour faire "tourner" le tout. Il était le premier à oser nier l'existence du ciel comme édifice des dieux. On décida de le punir en le chassant de sa ville natale
Cinq cents ans plus tard, Ptolémée imagina un autre système.

La Terre était toujours le centre, mais autour, plus de cristal mais un espace vide.

Sa théorie plut à l'Eglise, car elle ne contredisait pas trop la Bible. Les pères de l'église placèrent le Paradis au neuvième ciel. Les anges, d'après eux, poussaient les planètes, mais aussi faisaient des nuages, d'où ils laissaient tomber la pluie ou la neige, commandaient au climat, distribuant la chaleur et le froid.
Le polonais Nicolas Copernic (1473, 1543) homme d'église et savant, passait ses nuits à observer le ciel. Il fit à l'age de 40 ans, sa plus grande découverte : la Lune tourne bien autour de la Terre, mais toutes les autres planètes, y compris la Terre, tournent autour du Soleil ! Il n'osa pas raconter cela, et attendit de mourir. L'Eglise condamna l'idée du savant :
En 1576, le jeune italien Giordano Bruno reprit ensuite les théories de Copernic, et les poussa plus loin encore. Il parla des "mondes de l'univers" : des étoiles comme le Soleil avec des planètes autour. Il devint un ennemi de l'église, fut dénoncé et condamné à mort.
A cette époque, un homme, Galileo Galilei fut le premier à regarder le ciel avec la lunette qu'il avait fabriquée, et qui grossissait 30 fois. Lui aussi fut menacé de mort, et torturé. Il renia son oeuvre mais l'église le garda prisonnier.


L’homme et les airs
Interview d’Edmond Petit

Auteur de la Nouvelle Histoire Mondiale de l’Aviation
Vous êtes membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace, quel rôle a cette académie ?

L’objectif de cette académie est de rassembler des personnalités aux compétences pluridisciplinaires autour du thème de l’air. Nous avons donc des mathématiciens, des aérodynamiciens, des ingénieurs, des juristes, des littéraires, des artistes et des médecins de l’aéronautique. Lors d’une récente réunion, j’y ai fait un exposé sur “le vol dans l’Art”.
Quels sont, selon vous, les efforts les plus remarquables que l’homme a déployés au cours des siècles pour s’élever dans les airs ?

Il faut distinguer l’ascension et le vol. L’ascension signifie simplement l’élévation dans l’air. Le vol exige que l’on puisse décoller en terrain plat par ses propres moyens, effectuer au moins un virage et atterrir sans causer de dégâts !

L’homme a d’abord construit des machines moins lourdes que l’air, pouvant s’élever dans le ciel. Le premier envol de ballon des frères Montgolfier remonte à 1783. Ensuite, pour parvenir à voler, on a construit des machines plus lourdes que l’air. Jean-Marie Le Bris a décollé en planeur, et cet appareil a été photographié en 1868 ! Pour l’anecdote, le jour où le planeur s’est envolé, tiré par une charrette lancée à toute allure sur une plage bretonne, la corde s’est enroulée autour du cocher qui a décollé aussi ! Le 1er décollage à moteur a été réalisé en 1890 par Clément Ader, et la machine a volé une cinquantaine de mètres. Enfin, le premier avion moderne, mis au point par les frères Wright (aux Etats-Unis) a décollé en 1903. Venus en France en 1908, ils ont convaincu les Français, encore sceptiques, en remportant la Coupe Michelin avec un vol de plus d’une heure et demi, sur 124 km. Ensuite, il y a eu une série d’exploits : la Manche a été traversée en 1909 par Blériot ; la Méditerranée en 1913 par Roland Garros, l’Atlantique en 1919 par Alcock et Brown et le premier vol Paris / New York a été réalisé en 1930 par Costes et Bellonte.
Voler, c’est un rêve pour l’homme. Que signifie ce rêve ? Une prouesse technique ? Ou une recherche artistique, religieuse ?

Platon évoque “la démangeaison des ailes”, Paul Valéry la “tentation d’angélisme” : l’homme cherche à se sublimer, à se surpasser par le vol. Il s’agit parfois du vol - cauchemar, comme lorsque Odilon Redon peint “ l’œil comme un ballon bizarre se dirige vers l’infini”, ou du vol - rêve avec Magritte et son “Oiseau - ciel”. Sans oublier les hommes cerfs-volants, les livres et les valises envolés de Jean-Michel Folon. Dans les textes sacrés, le vol est “réservé” aux dieux. Pour les Romains, seuls les dieux ou les génies avaient des ailes. Dans la Bible, on rencontre de nombreux personnages volants, comme le prophète Elie et son char de feu. Et il y a les ascensions de Jésus et de Marie... Les premières représentations de personnages ailés, mi-hommes, mi-oiseaux, proviennent d’Afrique du Sud, en territoire bushmen. Il s’agirait de sorciers ou de chasseurs. En Afrique, les sorciers sont souvent représentés avec des ailes, car ils peuvent ainsi mieux dialoguer avec les Dieux, pour faire venir la pluie par exemple.
Peut-on parler d’une mythologie de l’air, quels en sont les héros ?

Le personnage d’Icare dont les déboires sont narrés dans un texte d’Ovide, qui s’est brûlé les ailes en volant trop près du soleil, existe dans les mythologies du monde entier : finnoise, suédoise, allemande, ou en Amérique du Sud. Le rêve et l’échec d’Icare fascinent les hommes depuis l’Antiquité. A cette époque, d’ailleurs, les condamnés à mort étaient attachés à des grands oiseaux. Au Moyen - Age, on se souvient des “sauteurs de tours” qui tentaient de démonter les “mécanismes ingénieux” du vol... Vint ensuite Léonard de Vinci, qui étudia longuement l’art du vol, d’abord celui de l’oiseau pour construire des machines à ailes battantes, puis le mécanisme de l’hélicoptère et du parachute.
Edmond Petit

Directeur littéraire de la collection "Icare" / Académie Nationale de l'Air et de l'Espace / 1, avenue Camille Flammarion / 31500 Toulouse
  1   2   3   4   5

similaire:

Depuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le iconLa narration d'une anecdote à personnages animaux, ou parfois végétaux,...
«comédies de fables» (Boursault). Les fabulistes secondaires français, Furetière, Florian, ont encore des émules, tel Marcel Aymé....

Depuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le iconListe des livres  80% au bac et après ? Les enfants de la démocratisation scolaire
«moyens» qui ont le plus apprécié cet exercice. Ils étaient particulièrement satisfaits de pouvoir donner leur avis et ce sont les...

Depuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le iconDans les foires, à la porte des baraques de saltimbanques, on trouve...
«indépendant», tous les mouvements novateurs, depuis les romantiques, s’opposent à l’Académie. Cette contestation grandissante prépare...

Depuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le iconRefrain: Je ne suis qu'un soul man
«Les détenus m’ont dès le départ signifié leur intérêt pour ce «métissage» très particulier, d’une musique qui porterait inévitablement...

Depuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le iconAnthony Joseph & The Spasm Band
«londonien» – y relie les épisodes et les personnages qui ont façonné son identité «créolisée». Celle-là même qu’il traduit depuis...

Depuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le iconUtopie de «la propagande par le fait»
«altruiste», leur origine et leur proximité ou non de l'anarchisme conscient, et sans toujours des vérifications de dates et de lieux,...

Depuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le iconÀ vrai dire ce n’est ni une préface ni une postface que je propose,...
«maman» dans les larmes. Aujourd’hui à 88 ans la plaie demeure sous la cicatrice, bien que les femmes qui m’ont aimé aient toutes...

Depuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le iconIl est des poètes qui caressent la muse au sommet de leur tour d’ivoire,...
«Dial-a-Poem», souvent copiés depuis, et remis au goût du jour le temps de l’exposition. En appelant le 0800 106 106, on pourra ainsi...

Depuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le iconRésumées par Agnès Florin qui s’est intéressée à leur évolution depuis les activités préverbales

Depuis toujours, les hommes ont à la fois craint les phénomènes célestes, étés fascinés par ce qui s’élevait dans les airs et désiré voler à leur tour : le iconNicolas Bonnal : «Tolkien, les univers d’un magicien»
«Tolkien est un auteur qui se relit». Je viens de terminer le Silmarillon pour la 3ème fois, et j'arrive juste à situer les personnages...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com