L’œil du prince / Frédérique Deghelt





télécharger 27.79 Kb.
titreL’œil du prince / Frédérique Deghelt
date de publication08.11.2019
taille27.79 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > loi > Documentos


ECHANGE D’IMPRESSIONS LITTERAIRES

9 janvier 2016
L’œil du prince / Frédérique Deghelt

Années 1980: Mélodie, une jeune Cannoise, commence son journal intime. 1964 : Yann, un Français habitant New York, semble avoir laissé sa vie derrière lui. Vingt ans plus tard à San Francisco, Benoît voit son couple se déliter alors même que sa carrière de pianiste connaît une envolée. Pendant la Seconde Guerre mondiale, deux résistants, Alceste et Agnès se découvrent amoureux grâce à leur correspondance.
Celle-ci sera ouverte, un demi-siècle plus tard, par une vieille dame aux pensées habitées par les hommes qu'elle a aimés. Cinq voix s'élèvent à travers le temps et l'espace pour tenter de saisir leur chance, de comprendre leur vie, de mettre des mots sur le sentiment amoureux. Destin, hasard ou fatalité, un seul être peut savoir ce qui les lie : le lecteur.

Ce livre est composé de 3 nouvelles. Facile à lire.

A la Turbine : R DEG

Le Voyage de Nina / Frédérique Deghelt

Elle s'appelle Nina, comme la chanteuse de jazz Nina Simone. Elle est la little blue girl de ses parents artistes. La vie est une fête jusqu'à leur disparition dans un accident d'avion. Placée chez des grands-parents qu'elle ne connaissait pas, Nina décide l'impossible : s'enfuir et attendre d'avoir la majorité pour revenir. Après tout, elle a depuis toujours voyagé avec son père et sa mère ! Mais entre le voyage insouciant avec deux adultes et la fugue d'une mineure recherchée par les gendarmes, il y a un monde.
Un road movie au féminin.

Beaucoup de sensibilité dans ce roman.

A la Turbine : R DEG


Le doux parfum des temps à venir / Lionel Trouillot

Sans précision de lieu ni d'époque, une mère parle à sa fille. Fugitive marquée au fer d'une fleur de honte, elle revisite les parfums violents de ses haltes et de ses errances. Un voyage dans le souvenir de cités délabrées, de paysages désertiques, de musiques barbares, de corps défaits et de rêves interdits qui fait naître en elle, comme après chaque épreuve, dans la promesse de l'enfant à naître à qui elle raconte aujourd'hui son histoire, le doux parfum des temps à venir.

Beaucoup de sensibilité. On voyage avec elle.

Pas à Turbine. Pas sur le réseau des bibliothèques.
Parabole du failli / Lionel Trouillot

Alors qu'il semble enfin devoir connaître le succès, Pedro, un jeune comédien haïtien en tournée à l'étranger, se jette du douzième étage d'un immeuble. Dans son pays natal, l'un des deux amis avec lesquels il partageait au hasard des nuits un modeste appartement tente alors, entre colère et amour, de comprendre les raisons de ce geste, au fil d'une virulente adresse au disparu. A travers ce portrait d'un homme que le terrifiant mélange du social et de l'intime a, de l'enfance au plongeon dans le vide, transformé en plaie ouverte, Lyonel Trouillot rend hommage à l'humanité du désespoir et célèbre la poésie, qui seule semble pouvoir combler la faille séparant les mots de la réalité de la vie.

A la Turbine : R TRO
La nonne et le brigand / Frédérique Deghelt

Alors qu'elle se jette dans une relation passionnelle avec Pierre, un homme rencontré dans un aéroport, Lysange est invitée par un inconnu à venir s'installer dans sa cabane sur l'Océan. Là-bas, elle trouve le journal de soeur Madeleine, en mission au Brésil dans les années cinquante, prise dans la dualité de la foi et de l'amour. Le lien entre les deux femmes va peu à peu se resserrer.

Une histoire passionnante.

A la Turbine : R DEG
Réparer les vivants / Maylis de Kerangal

«Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps.» Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le cœur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l'amour.

Un livre à offrir pour une personne qui se lance dans une carrière médicale. On ne se lasse pas de le lire.

A la Turbine : R KER


Sauvage par nature / Sarah Marquis

1 000 jours et 1 000 nuits : Sarah Marquis a traversé à pied et seule tout le continent austral. Entre les attaques de cavaliers mongols et les trafiquants de drogue de la jungle laotienne, les animaux sauvages et les rigueurs climatiques, dépouillée de tout superflu, la jeune femme s'est adaptée aux conditions les plus extrêmes. Ainsi, elle a tenté de mieux comprendre ce qui nous lie à la Terre. Elle nous livre son récit, tantôt drôle, tantôt poignant, tantôt inquiétant, et sa philosophie de la vie, son cheminement intérieur.
Elle nous entraîne dans l'aventure humaine la plus pure. Une odyssée extraordinaire.

Très bien écrit.

Pas à la Turbine mais à Bonlieu et Novel
La brigade du rire / Gérard Mordillat

Il y a Kowalski, dit Kol, Betty, licenciée de l'imprimerie où elle travaillait. Dylan, prof d'anglais et poète. Les jumelles Dorith et Muriel, pour qui la vie est une fête permanente. L'Enfant-Loup, coureur et bagarreur. Suzana, infirmière en psychiatrie. Rousseau, beau gosse et prof d'économie. Hurel, industriel, lecteur de Marx et de Kropotkine. Ils sont chômeurs, syndiqués, certains exilés, tous ont été des travailleurs.
Pas des "cocos", ni des militants. Des hommes et des femmes en colère, qui décident de régler leur compte à cette société où l'autorité du succès prime sur celle du talent. Des samouraïs, des mercenaires, une redoutable fraternité constituée en Brigade du rire. Leur projet ubuesque et génial tient à la fois de la supercherie que de la farce grotesque : kidnapper et faire travailler Pierre Ramut, l'éditorialiste vedette de Valeurs françaises, et, dans un bunker transformé en atelier, l'installer devant une perceuse à colonne pour faire des trous dans du dularium.
Forcé de travailler selon ce qu'il prescrit dans ses papiers hebdomadaires - semaine de 48h, salaire de 20% inférieur au SMIC, productivité maximum, travail le dimanche, Ramut saura désormais de quoi il parle...

Un livre amusant, qui fait sourire et fait du bien.

A la Turbine : R MOR
La nuit de feu / Eric-Emmanuel Schmitt

A vingt-huit ans, Eric-Emmanuel Schmitt entreprend une randonnée dans le grand sud algérien. Au cours de l'expédition, il perd de vue ses compagnons et s'égare dans l'immensité du Hoggar. Sans eau ni vivres durant dans la nuit glaciale du désert, il n'éprouve nulle peur mais sent au contraire se soulever en lui une force brûlante. Poussière d'étoiles dans l'infini, le philosophe rationaliste voit s'ébranler toutes ses certitudes.
Un sentiment de paix, de bonheur, d'éternité l'envahit. Ce feu, pourquoi ne pas le nommer Dieu ? Cette nuit de feu - ainsi que Pascal nommait sa nuit mystique -, Eric Emmanuel Schmitt la raconte pour la première fois, dévoilant au fil d'un fascinant voyage intérieur son intimité spirituelle et l'expérience miraculeuse qui a transformé sa vie d'homme et d'écrivain. Les chemins qu'il trace ici sont inscrits en chacun de nous.

A la Turbine : R SCH

Rosa Bonheur / Marie Borin

Célébrée dans le monde entier comme la plus grande peintre animalière de son temps, Rosa Bonheur (1822-1899) fut la première artiste à recevoir la croix de la Légion d'honneur grâce à l'impératrice Eugénie, et la première femme à recevoir la rosette grâce au président de la République, Sadi Carnot. Dans un siècle qui considérait les femmes comme des mineures ou des incapables en Droit et en capacités, les assujettissant à un père, un frère ou un mari, leur interdisant l'accès au savoir et à toutes formes de pouvoir, y compris celui de gagner décemment leur vie, Rosa Bonheur se jura de « relever la femme ». Composée à partir de journaux, de correspondances inédites, de témoignages laissés par les proches de Rosa Bonheur, cette biographie est la première à faire entendre au plus près la voix de l'artiste avec sa véritable personnalité, jusqu'ici souvent masquée par des témoignages approximatifs. Un coup de cœur.

A la Turbine : 750.92 BON
La mémoire des Bastides / Frédérick d’Onaglia

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la France connaît la période faste de la reconstruction. Alexis Bastide, qui a repris les rênes de l'affaire familiale à la mort de son père, décide de profiter du savoir-faire et de la réputation de l'entreprise pour exporter ses tissus. Il voyage dans le monde entier, échappant au charme dévastateur de sa nièce, la belle Tessa. Dépitée, celle-ci met tout en œuvre pour le détruire et n'hésite pas à s'attaquer à la prestigieuse maison.
Malgré le soutien de Bianca, une célèbre chanteuse lyrique italienne avec qui il vit un amour passionné, Alexis arrivera-t-il à préserver le patrimoine familial ?

Un agréable roman sur le thème de la musique et de l’opéra.

A la Turbine : LV R ONA
Pluie et vent sur Télumée Miracle / Simone et André Schwarz-Bart

Télumée, paysanne de la Guadeloupe née au début du siècle, a été élevée par sa grand-mère, " haute négresse " justement nommée Reine sans Nom. Télumée a souffert de sa condition de femme, de Noire et d'exploitée. Pourtant, qu'elle soit en compagnie d'Elie ou au côté d'Amboise, le révolté, sa volonté de bonheur, de " récolter par pleins paniers cette douceur qui tombe du ciel ", est la plus forte. Voici l'univers des Antilles, avec ses couleurs, ses odeurs, sa vérité secrète, livré par une romancière qui s'approprie la langue française pour la soumettre à la musique noire.

Retrace la culture de la Guadeloupe. Bien écrit.

Pas à la Turbine ni sur le réseau des bibliothèques

Edité en 1995.
Les gens heureux lisent et boivent du café / Agnès Martin-Lugand

Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l'exception de son coeur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Egarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l'existence. Afin d'échapper à son entourage qui l'enjoint à reprendre pied, elle décide de s'exiler en Irlande, seule. Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper...

Un roman sur le travail de deuil. Très bien écrit. Beaucoup de succès pour ce livre.

A la Turbine : R MAR

Le liseur du 6h27 / Jean-Paul Didierlaurent

Sur le chemin du travail, Guylain lit aux passagers du RER de 6 h 27 quelques pages rescapées de livres voués à la destruction. Ce curieux passe-temps va l'amener à faire la connaissance de personnages hauts en couleur qui cherchent, eux aussi, à réinventer leur vie. Un hommage aux livres.
Un concentré de bonne humeur, plein de tendresse et d'humanité.

A la Turbine : R DID
L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes /Karine Lambert

Cinq femmes d'âges et d'univers différents cohabitent dans un immeuble parisien. Elles ne veulent plus entendre parler d'amour et ont inventé une autre manière de vivre. L'arrivée d'une nouvelle locataire va bousculer leur équilibre. Juliette est séduite par l'atmosphère chaleureuse de cette ruche, à un détail près : l'entrée est interdite aux hommes. Va-t-elle faire vaciller les certitudes de ses voisines ou renoncer, elle aussi ? Ce roman vif et tendre oscille entre humour et gravité pour nous parler de la difficulté d'aimer, des choix existentiels, des fêlures des êtres humains et de leur soif de bonheur.
On s'y sent bien.

Très bien écrit.

A la Turbine : R LAM
Jolie libraire dans la lumière / Frank Andriat

Elle a lu la quatrième de couverture, a frissonné d'étonnement. Ce récit ressemblait à s'y méprendre à un épisode de son existence. Elle a déposé l'ouvrage sur le comptoir et est allée ouvrir la porte de la librairie. À neuf heures, les clients sont encore rares et, dans la lumière du matin qui glissait sur la vitre, elle a commencé à lire ce texte inattendu. Les événements de notre vie, même les plus obscurs, sont posés dans la main des anges.
Dans le cocon de sa librairie, une jeune femme tombe sur un récit bouleversant : elle y reconnaît un drame enfoui dans son passé. Et si cela donnait un sens nouveau à sa vie ?

Beaucoup de sensibilité et de poésie. Nous fait découvrir la puissance que les livres peuvent avoir sur nous.

A la Turbine : LV R AND

similaire:

L’œil du prince / Frédérique Deghelt icon«Mélancolie et politique dans le Miroir du prince de Wolfgang Seidel...
«Mélancolie et politique dans le Miroir du prince de Wolfgang Seidel (1547)», in Frédérique Lachaud et Lydwine Scordia (dir.), Le...

L’œil du prince / Frédérique Deghelt iconBibliographie de Frédérique martin

L’œil du prince / Frédérique Deghelt iconRepérage de la latéralité visuelle
«reste en place», au centre du trou, c’est l’œil qui est resté ouvert qui est dominant. Et si l’objet s’est décentré, c’est qu’il...

L’œil du prince / Frédérique Deghelt iconIntervention de Frédérique Maiaux le vendredi 23 janvier 2008
«lire, c’est relire» : l’adulte le fait en même temps, l’élève doit apprendre à le faire

L’œil du prince / Frédérique Deghelt iconAtelier d’écriture créé à l’occasion des journées du gren à Genève...

L’œil du prince / Frédérique Deghelt iconDes clips pour apprendre n°12 : Ils chantent la France
«Travailler l’expression orale avec Internet» animé par Laure Duranton, juillet 2003 et Frédérique Treffandier, cavilam

L’œil du prince / Frédérique Deghelt iconSéances avec Frédérique
«mettre le ton»… mais respirer ! le souffle (cf les côtes et le ventre). «L’oralité, c’est s’épuiser, IL faut que ça crache, c’est...

L’œil du prince / Frédérique Deghelt iconMurmure des Géants : un conte photographique
«L’esprit du Lieu» de la Compagnie le Grand Jeu (Louis Ziegler), et accompagné sa femme Frédérique, illustratrice, dans quelques-uns...

L’œil du prince / Frédérique Deghelt iconHda : Vanité, trompe-l’œil, Cornelis Norbertus gysbrechts

L’œil du prince / Frédérique Deghelt iconL’art au service du prince – France-Italie XVII





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com