A sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure





télécharger 453.62 Kb.
titreA sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure
page1/22
date de publication08.11.2019
taille453.62 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   22




S E C H E R E S S E




La sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure si longtemps qu’on croit que le désert a toujours été là.

Quant à elle, l’inondation est très spectaculaire mais éphémère, alors que la sécheresse s’introduit insidieusement, s’annonçant par une canicule comme celle de 2003 ou de 1976.

Depuis, elle s’étend partout, et tandis que l’inondation glisse sur le sol asséché comme sur les plumes de l’oiseau, sans modifier sensiblement le niveau des nappes souterraines, la sécheresse pénètre profondément dans la terre de manière irréversible.
En apparence, le paysage ne change pas d’une année à l’autre, mais l’observateur conscient du problème (il est rare) ressent la modification qui s’opère dans les règnes qui souffrent de la soif.

Où vont les animaux quand leur point d’eau est à sec ? Ils meurent, et de nombreuses espèces végétales les suivent, pendant que l’homme inconscient se réjouit du soleil radieux et guette le moindre nuage comme une calamité.
Dans les faits, depuis quelques années, il est démontré qu’une sécheresse générale s’étend partout sur la terre, de l’Asie jusqu’au cœur des campagnes de France, et venant du sud, un risque de désertification touche l’Espagne et le Portugal. Même la luxuriante Amazonie est atteinte, sans parler de l’Afrique où le phénomène était le plus alarmant. Mais à présent, des régions entières de la Chine, du sud est asiatique, Afghanistan, Iran sont touchées, avec pour conséquence la disparition des troupeaux et la migration de millions de personnes.

Les médias ne parlent que des déluges d’eau, mais pas de la sécheresse envahissante.
Le Lingâ Purânâ, texte apocalyptique hindou, dit : « Pendant le Kali Yuga (l’âge noir) le dieu des nuages sera incohérent dans la distribution des pluies ».

Comme la sécheresse est la pire des catastrophes puisqu’à terme elle amène la mort totale, c’est aussi la moins médiatisée , pour des raisons politiques. Ainsi, en réponse à la situation critique dans de nombreux départements français durant l’année 2005, le supermenteur , qui lui ne manque pas d’air a déclaré : « Notre pays ne manque pas d’eau » !

Ce mensonge est fondé puisqu’il y de l’eau en sous sol, et qu’on peut arroser les cultures industrielles en allant pomper en profondeur – ce qui fera illusion pendant un moment. Bien entendu, la disparition des arbres, des plantes et des animaux sauvages n’est pas un sujet de préoccupation.
Le premier responsable de l’occultation de la perturbation climatique c’est monsieur tout le monde. Depuis cinquante ans, cet éternel touriste veut vivre sous un soleil perpétuel. Alors, puisque massivement, l’humanité civilisée n’en veut plus, la pluie ne tombe plus normalement. Les signes objectifs de la perturbation du climat peuvent être énumérés, et les technocrates écolos ne se privent pas d’incriminer « el nino » ou un autre mauvais génie. Cela évite de réfléchir sur les causes inexorables de la chaotisation dans l’âge noir.
Les professeurs Maboule rivalisent de solutions scientifiques et alternatives pour irriguer le désert futur qui remplacera nos vertes prairies.

En consultant leurs théories, on constate que le fantasme d’un beau temps immuable annule l’inquiétude envers la sécheresse. On ne trouve quasiment aucun savant ou écologiste qui déplore sincèrement la destruction de la nature opérée par la désertification. Cette sécheresse du cœur nous en apprend beaucoup sur le jugement qui va s’abattre sur l’humanité sous formes de cataclysmes.
« La sécheresse, et alors ? Il y a de l’eau en dessous ! » Voilà le consensus entre politiciens, scientifiques et écolos. C’est le discours de la cruauté matérialiste, le mépris souverain pour la nature vivante et ses créatures visibles et invisibles.

On lit dans des écrits écologistes : « Tant qu’il y aura des réserves d’eau sous la terre, on pourra malgré tout continuer à arroser. Certes le maïs boit beaucoup, mais il faut bien en produire pour alimenter les élevages de poulets et de canards ». Voilà le raisonnement. Tant que les amis de la nature pourront manger du canard nourri aux graines, la sécheresse on s’en fout.

Et les bulletins de météo s’attristent lorsqu’un nuage risque de faire un peu d’ombre sur un département français pourtant soumis à des restrictions de consommation d’eau. D’ailleurs, pour rassurer la France citadine, le commentateur de la météo s’empresse d’ajouter que le temps maussade ne va pas durer, mais que le soleil va revenir ! On est en pleine propagande soviétique.
Alors, puisque l’être humain civilisé, cette créature décadente de l’âge noir, ne veut plus entendre parler de la pluie, il fera beau demain.

J.L.

L’Â G E N O I R

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   22

similaire:

A sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure iconVonny dufosse a exercé de nombreux métiers avant de devenir enseignante
«Madame» mais elle n'est pas mariée. Elle a tout juste trente ans. Quand on la voit de dos, on dirait une jeune fille à cause de...

A sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure iconLa famille Mercier fêta dignement le nouvel an 1939, leur petite...
«Les Chaussons Rouges» quand elle avait 9 ans, Jocelyne travaille avec acharnement. En 1947 elle est déjà petit rat, elle a huit...

A sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure iconDe la lune, de la neige et des fleurs, Higuchi Ichiyô n’ignore rien...
«Scintillante et désintéressée, elle suit les choses de ce monde dans toutes les directions», nous dit

A sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure icon«Tant que les gens font l’amour» de grand corps malade titre :»La...
«à texte» car elle porte un regard critique sur la société, enfin elle s’inscrit dans le contexte historique des Trente Glorieuses....

A sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure iconLittérature et sociologie
«remarque les événements», quoique, IL est vrai, «sous le jour propre au rêve». Elle vise à dégager le «mythe inclus dans toute banalité»...

A sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure iconCe n’est pas une fourmi comme les autres, elle est née avec cinq...
«Pourquoi suis-je différente des autres ? Est-ce qu’une patte en moins c’est si important que ça ?»

A sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure iconLa Russie, celle du Docteur Jivago, n'est plus, mais l'actuelle n'est...

A sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure iconDe Racine : Homère, Euripide, Sénèque
«Femmes, répondez-moi sincèrement; la belle Andromaque est-elle allée dans le palais d'une de mes sœurs ou chez l'épouse d'un de...

A sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure iconPierre Clavilier
«Elle est indissociable du Mexique tout comme le Mexique l’est d’elle.» Après une longue étude qui l’a conduit à rencontrer des connaissances...

A sécheresse est considérée comme la plus terrible des catastrophes car elle met du temps avant de se faire remarquer, mais quand elle est installée, elle dure iconQu’en est-il dans la fiction ? Comment l’héroïne meurt-elle ? Quelles...
«j’ai été prise d’une telle fièvre», «je ne cesse de cracher le sang», «j’ignorais que le corps pût faire souffrir ainsi», «voilà...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com