Résumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l'ébène, fuit les sévices de sa marâtre et trouve refuge dans la cabane des sept nains





télécharger 162.86 Kb.
titreRésumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l'ébène, fuit les sévices de sa marâtre et trouve refuge dans la cabane des sept nains
page1/4
date de publication06.08.2019
taille162.86 Kb.
typeRésumé
l.20-bal.com > loi > Résumé
  1   2   3   4

Les Contes enfantins servent à faire naître et grandir, en leur pure et douce lumière, les premières pensées, les premiers élans du cœur ; mais on les appelle aussi Contes du foyer, car chacun peut jouir de leur poésie simple, s’enrichir de leur vérité et aussi parce qu’ils restent au foyer comme un héritage qui se transmet.


Jakob et Wilheim Grimm, 1812

LES CONTES DE GRIMM




BLANCHE NEIGE 2 à 6

1 – une illustration avec le résumé

2 – les différentes versions illustrées du conte

3 – des variantes et parodies

4 – d’autres pistes

HANSEL ET GRETEL 7 à 11

1 – une illustration avec le résumé

2 – les différentes versions illustrées du conte

3 – des variantes et parodies

4 – d’autres pistes

LE LOUP ET LES SEPT CHEVREAUX 12 à 14

1 – une illustration avec le résumé

2 – les différentes versions illustrées du conte

3 – des variantes et parodies

4 – d’autres pistes

LES MUSICIENS DE BREME 15 à 19

1 – une illustration avec le résumé

2 – les différentes versions illustrées du conte

3 – des variantes et parodies

4 – d’autres pistes

BLANCHE-ROSE ET ROSE-ROUGE 20

1 – les différentes versions illustrées du conte

2 – des variantes et parodies

LA FILLE DU ROI ET LA GRENOUILLE 21 à 23

1 – une illustration avec le résumé

2 – les différentes versions illustrées du conte

3 – des variantes et parodies

4 – d’autres pistes

BLANCHE-NEIGE





Première édition

« Schneewittchen » (Blanche-Neige et les sept Nains), 1812 par Jacob et Wilhelm Grimm

Résumé

Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l'ébène, fuit les sévices de sa marâtre et trouve refuge dans la cabane des sept nains.

Les sept nains de la légende allemande sont de vieux enfants un peu maniaques.
Mais Blanche-Neige empoisonnée par sa marâtre s'endort du sommeil de la mort.

Les nains, l'ayant placé dans un cercueil de verre, la veillent en attendant que la vie, sous les apparences du Prince Charmant, transporte dans un autre monde l'enfant devenue jeune fille.

Les adaptations

« Blanche-Neige », film américain de J. Searle Dawley (1916).

« Snow White », film d'animation américain de David Fleischer, avec Betty Boop, sur une musique de Cab Calloway (1933).

« Blanche-Neige et les Sept Nains », film d'animation américain, Walt Disney (1937).

« Blanche-Neige et les Sept Nains », film allemand de Erich Kobler (1955).



BLANCHE NEIGE PAR JACOB ET WILHEIM GRIMM


Titre, illustrateur, éditeur

1ère de couverture

Titre, illustrateur, éditeur

1ère de couverture


BLANCHE NEIGE ET LES 7 NAINS
Père Castor Flammarion

Coll. Secondes lectures

1999





BLANCHE NEIGE


Illustrations : Eric Battut Didier jeunesse
Juin 2002





BLANCHE NEIGE
Nathan

Coll. Les petits cailloux





BLANCHE NEIGE
Editions Magnard





BLANCHE NEIGE
Larousse

Coll.mes premiers contes




BLANCHE NEIGE
Epigones

2000




BLANCHE NEIGE
Gründ

Coll. Les petits contes

1998





BLANCHE NEIGE
Mango

1993





BLANCHE NEIGE
Illustrateur : Bernadette

Editions Nord-Sud

1991













D’AUTRES VERSIONS


Titre, illustrateur, éditeur

Commentaires

1ère de couverture


BLANCHE NEIGE ET LES 7 NAINS
Serge Boëche, Pascale Boutry
SEDRAP


Edité en très grand format, cet album a la particularité d'offrir les commentaires de chacun des personnages du conte. Sur la page de gauche, le lecteur découvre une illustration colorée du conte, sur celle de droite, la narration de l'histoire suivie d'une illustration dans des tons clairs des personnages du conte qui commentent l'histoire. C'est ainsi que l'on entend les réactions du miroir, de la pomme, de Blanche-Neige, du chasseur, des animaux et des nains. Un album d'une écriture simple pour une revisite du conte humoristique.




LA CINQ FOIS BELLE


Pierre Gripari, Boiry


Lampe de poche, Grasset Jeunesse, 1999

Dans cette version grecque du conte de Blanche Neige (que nous rapporte Pierre Gripari dans les Contes de la Folie Méricourt), la "cinq fois belle" est jalousée par ses deux soeurs.
Ici, en lieu et place du miroir magique, c'est le soleil qui répond à la question "qui est la plus belle". Et, ce qui énerve les deux soeurs, c'est qu'il répond toujours que c'est la plus jeune, la plus belle...
Alors, comme dans Blanche Neige, la plus jeune, la "cinq fois belle", est chassée dans la forêt.
Mais sera-t-elle recueillie? Que va-t-il lui arriver? Croquera-t-elle, elle aussi, une pomme empoisonnée?






BLANCHE NEIGE
Josephine Poole Angela Barrett

Kaléidoscope 2002

Les éditions Kaléidoscope rééditent la version de Blanche-Neige illustrée par Angela Barrett en 1991. Loin de l’atmosphère doucereuse qui règne parfois dans les contes illustrés pour enfants, Angela Barrett nous offre une vision plus sombre du conte, car sa peinture, qui s’inspire des grands maîtres romantiques du XIXème siècle, est empreinte d’une grande gravité : grandes plages de couleur sombre, traitées de façon presque impressionniste, paysages de forêts profondes où l’on perçoit la menace. Cette version de Blanche-Neige est véritablement celle d’un peintre, qui parvient à nous donner une autre vision du conte, plus subtile et plus complexe, et pour cela, on peut saluer le travail d’Angela Barrett.





LILAS
Yvan Pommaux

L’école des loisirs

1995

Une jeune fille a disparu, elle a les cheveux noirs comme l'ébène, ses lèvres sont rouges sangs et sa peau blanche comme le lilas. Chatterton le détective enquête.




CAMOMILLE ET LES 3 PETITES SŒURS CHEZ BLANCHE-NEIGE
Roser Capdevila

Editions Sorbier








BLANCHE NEIGE
Robert Walser
Traduit par
Hans Hartje & Claude Mouchard
éditions José Corti
2002

Dans Blanche-Neige, “dramolette” - c’est le nom que Walser avait donné à ce texte musclé comme une pièce de théâtre et effilé comme un poème -, le conte refuse de mourir au moment du bonheur escompté de ses héros, moment figé et angoissant s'il en est, qui marque étrangement la disparition totale des personnages. Ici Blanche-Neige, la reine, le prince et le chasseur ne se posent jamais et échappent ainsi à ce processus. Tels des danseurs, ils vont de virevoltes en pirouettes, sous un éclairage qui fond leurs contours, donnant à leurs mouvements, physiques et psychiques, le sfumato du rêve. “D’où vous vient d’être versatile comme un roseau qui çà et là s’agite aux secousses du vent?” demande la reine à Blanche-Neige lorsque, de la haine qu’elle vouait à sa marâtre, et pour cause, elle passe à un amour aussi inexplicable qu’infini. Quant au prince, charmant indécis, soumis à l’appel inexorable des sens, il lui lance, admiratif et inquiet: “De quelle étoffe es-tu donc faite pour être morte et pourtant vivre si gracieusement?” Mais, bien entendu, Blanche-Neige garde le silence. Car rien n’est plus voué à la mort qu’une réponse. La question vibre, oscille, fluctue, se module et respire. Etat transitoire, tel celui du flocon de neige, pris entre deux eaux, elle seule autorise le miracle de la résurrection, de la réconciliation des contraires. D’ailleurs, à la fin de la pièce, le roi proclame: “Un miracle a donc bien eu lieu dans ce bref espace d’une heure.” Le miracle caché au fond de l’histoire que Walser nous a révélée. Miracle de l’écriture – illumination jaillie de nulle part.




D’AUTRES PISTES
La publicité


frame1

Ainsi, en 1937-1938, après que la marque Kolher-Nestlé eut sorti une collection d'images qui fit fureur, le Chocolat-Menier répliqua en 1936 par une campagne publicitaire bien orchestrée, destinée au lancement d'un chocolat supérieur en tablettes et basée sur le film de Walt Disney, Blanche-Neige et les 7 nains, avec vignettes, albums et récompenses. Cette campagne, dont le coût s'éleva à plus de 30 millions de francs, fut un tel succès
  1   2   3   4

similaire:

Résumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l\Résumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang,...
«Schneewittchen» (Blanche-Neige et les sept Nains), 1812 par Jacob et Wilhelm Grimm

Résumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l\Sur les ailes d’une colombe blanche comme la neige
«Levi». Frère Leo, si vous êtes à l'écoute, j'allais vous rencontrer à l'instant, et c'est à ce moment-là que la réunion est née,...

Résumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l\Bibliographie sélective
«culturelle» en cela qu’il permet de penser la traduction comme acte mais aussi les traductions comme textes du point de vue global...

Résumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l\Ecriture d’invention : Dans le journal du lycée, un élève incite...
«rêveur sacré» comme écrivait Hugo et «voyant»comme Rimbaud, «déchiffreur» de symboles comme Baudelaire

Résumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l\Histoire des arts : arts du langage
«la peste brune» (les milices hitlériennes étaient aussi désignées comme les «chemises brunes»)

Résumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l\Comme de longs échos qui de loin se confondent…
«Quartiers» étaient enfermées, comme dans une nouvelle prison faisant écho à la ghettoïsation de leur cité

Résumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l\Les Sept Courants de la Grace
...

Résumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l\La bonne vie
«être inscrits pour la postérité dans l’histoire des cataclysmes». Longtemps considérés comme un sous-groupe surréaliste, les membres...

Résumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l\Prix litteraire des lycees professionnels du haut rhin : comment...
«L’enseignement du Français n’est pas pensé comme une simple transmission de connaissance mais comme un des lieux majeurs de la formation...

Résumé Une fillette, blanche comme la neige, rouge comme le sang, brune comme l\Je vis dans un puits. Je vis comme une fumée dans un puits, comme...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com