Paroles d'Hiver est l'une des plus importantes manifestations francophones consacrée aux arts de la parole. C'est avant tout un festival des marges et des





télécharger 37.37 Kb.
titreParoles d'Hiver est l'une des plus importantes manifestations francophones consacrée aux arts de la parole. C'est avant tout un festival des marges et des
date de publication20.07.2019
taille37.37 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > loi > Documentos
COMI
Parole d’hiver
Paroles d'Hiver est l'une des plus importantes manifestations francophones consacrée aux arts de la parole. C'est avant tout un festival des marges et des résistances, des solitudes, des errances, des tentatives et des explorations décapantes !

La 16ème édition de Paroles d'Hiver aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2005.

Paroles d'Hiver se déroulera cette année en trois temps :

> Un premier temps consacré aux résidences de création. Entre fin septembre et décembre, plusieurs artistes seront présents dans le département : Pol Pelletier (Québec) en résidence théâtrale à Guingamp, Jim Sumkay (Belgique) en résidence photographique à Saint-Brieuc et Philippe Raulet (France) en résidence d'écriture à Saint-Quay et à Saint-Brieuc.

> Un second temps consacré au festival vagabond et nomade : une trentaine de représentations entre le 30 novembre et le 5 décembre dans différents lieux des Côtes d'Armor (Salles des fêtes, bars, lycées, hôpitaux, bibliothèques, etc...).

> Un troisième temps de créations, spectacles phares, rencontres professionnelles, de cabaret et de convergences d'artistes sur le Pays de Saint-Brieuc du 6 au 11 décembre.
(68 - Alsace- France)
Créé en 1998

Thème principal : Conte


Les Scènes du Nord Alsace et la Bibliothèque Départementale du Bas-Rhin proposent un festival annuel intitulé "Paroles d'Hiver". Histoires d'ici et d'ailleurs, histoires d'hier et d'aujourd'hui, pour les petits et les grands, paroles et contes sont au programme dans de nombreux lieux de la région.

Date : du 24/01/2005 au 05/02/2005

Carte Pass
Bleu Pluriel à Trégueux, la Salle Horizon de Plédran, le Point Virgule de Langueux, le Centre Culturel de la Ville Robert de Pordic, le Centre Culturel Victor Hugo de Ploufragan, le Théâtre du Champ au Roy de Guingamp, la MJC du Point du Jour de Saint-Brieuc, le Théâtre des Jacobins de Dinan, le Piccadilly Bar de Saint-Brieuc et le Petit Théâtre de Hénon se sont associés pour construire ensemble ce voyage éphémère de Paroles d’Hiver, d’une ville à l’autre, d’un théâtre à l’autre, d’un jour à l’autre, pour que vous soyez
accueillis par tous, pour vous permettre de vivre quelques grandes émotions. Pour que les costarmoricains puissent parcourir le département devenu à cette occasion une seule et même scène.

CARTE PASS PAROLES D’HIVER : MODE D’EMPLOI
Une carte Paroles d’Hiver vous permettra d’assister aux spectacles de votre choix au tarif préférentiel de 6 euros.
Cette carte sera à retirer à l’entrée des salles partenaires à l’occasion de votre premier spectacle.
La carte Pass permet en outre l’accès gratuit aux soirées cabaret des 7, 8, 9 et 10 décembre à la Chapelle Lamennais.


Journées professionnelles de Paroles d'Hiver
Les 8, 9 et 10 déc. à Saint-Brieuc
Chapelle Lamennais

Paroles d’Hiver tient à remercier ses partenaires :

- Le Conseil Général des Côtes d’Armor
- Le Conseil Régional de Bretagne
- Le Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Bretagne
- Le Centre National du Livre
- L’Agence Internationale de la Francophonie
- Les Ambassades et Consulats de France de Guinée et du Cameroun
- La Province de Liège
- La Ville de Saint-Brieuc
- Bleu Pluriel à Trégueux
- Le Théâtre du Champ au Roy de Guingamp
- L’Espace Victor Hugo de Ploufragan
- L’Espace Massignon, Centre culturel de la Ville Robert de Pordic
- Le Théâtre des Jacobins de Dinan
- La Terrasse du Point Virgule de Langueux
- La Salle Horizon de Plédran
- La Salle de l’Estran à Binic
- Le Palais des Congrès de Perros-Guirec
- La Passerelle, Scène Nationale de Saint-Brieuc
- Le Festival DREU AR WENOJENN
- Le Festival Voix d’Amérique et D. Kimm à Montréal, Myke Burns, André Lemelin et Jean-Marc Massie
- Zone Franche
- Le Festival Cité Rap à Saint-Brieuc
- Le RESIA Côtes d’Armor
- L’association SURVIE Bretagne, François Xavier Vershave de Survie France
- Nathalie Tarlet et Vis Comica
- Nathalie Papin, William Domenech, Perrine Lagrue et Catherine Gaillard pour leur contribution à la programmation de Paroles d’Hiver
- Les Délégations Départementales aux Droits des Femmes des Côtes d’Armor et du Finistère, et Annaïck Morvan, Thamias Lemerp, Michèle Marie et Ecnerual Drasirb
- Le CNR de Rennes
- Saley Boubé Bali à Niamey
- L’équipe de ZAPITO
- Les conjurés du Groupe Reflexe, Cassandres
- Michel Antaki
- Salut à Guy Chareau
- Les communautés de communes du Pays de Moncontour, Plancoët Val d’Arguenon, Centre Armor Puissance 4, Lanvollon-Plouha, Arguenon- Hunaudaye, la CODI, le SPIP 22, le collectif de la Fête à Léon, la mairie de Plouër sur Rance et la bibliothèque municipale, la mairie de Pleslin-Trigavou,
la médiathèque et le service culturel de Guingamp, l’ODCM, la médiathèque de Lanrenan, le foyer culturel de Plessala, la Quincaillerie et la Compagnie Papier-Théâtre, le lycée Jean Moulin de Saint Brieuc, le lycée agricole de Kernilien et l’association des élèves, le lycée agricole du Mené de Merdrignac, la ferme auberge de la Ville Andon, l’association Terre et Passions, l’association du Château de la Hunaudaye et de la ferme d’Antan, la bibliothèque et le Quai des Rêves de Lamballe, la bibliothèque de Penvénan,
l’association Liv an Noz et le Café Toucouleur à Trégastel, l’Abbaye de Coat Maleven, le Piccadilly Pub à Saint Brieuc, l’Ar Gwez Boell à Saint Brieuc, le
Comité de quartier et le centre social de la Croix Saint Lambert, la MJC Point du Jour à Saint Brieuc.

Paoles d’Hiver est membre de zone franche

Summerlied uf Summertour

La cinquième édition de Summerlied , festival de chansons et musiques traditionnelles s'est déroulée du 12 au 15 août 2004 à Ohlungen.

Une nouvelle fois, cette manifestation ancrée en milieu rural a montré la pertinence de son positionnement au travers d'une programmation ouverte sur les cultures traditionnelles d'Alsace et d'autres régions françaises.

Inscrit dans la bisannualité , le festival a souhaité, dès 2001, compléter son action afin de la rendre plus lisible, plus durable et plus efficace. Pour ce faire, les organisateurs ont conçu une forme itinérante du festival pour aller à la rencontre du public dans la région Alsace, tout en restant fidèle au concept artistique propre à Summerlied.

Les organisateurs renouvellent cette opération durant l'année 2005 en présentant, dans le cadre des Régionales et de festivals, la création qui fut au centre de la 5ème édition du festival.

« Doo un dort - D'ici vers ailleurs »

Fresque de chansons et de musiques issues du patrimoine alsacien

Un spectacle conçu et arrangé par Philippe Geiss

Une commande du festival Summerlied en coproduction avec

l'Office pour la Langue et la Culture d'Alsace

15e édition du festival international jeune public Momix qui accueillera plus de 30 compagnies venues d’Europe et du Québec. Près de 60 représentations et 10 créations sont à l’affiche.
Des productions artistiques originales comme le cirque chorégraphié, théâtre d’ombres, opérette, lectures filmées, jonglage, danse, vidéo, théâtre d’objets…. Des spectacles de grande qualité qui s’adressent à un large public. A Momix, c’est le pari dès le plus jeune âge, de l’intelligence, de la sensibilité, de l’humour, de l’imagination, de l’ouverture, de la réflexion à partager en famille.
De nombreuses compagnies internationales: Das puppenthéater Am Meininge (Allemagne), Flash Marionnettes (France), Le théâtre Le Clou (Quebec), Le Bronks, (Belgique), Gioco Vita (Italie)...
Par ailleurs, des passerelles se construisent avec nos voisins allemands et québecois en accueillant plusieurs spectacles et en organisant des rencontres professionnelles les 3 et 4 février avec le soutien de l’Agence Culturelle d’Alsace et de l’ONDA.
Place à l’imaginaire encore avec la très belle exposition « Imagine ta ville » réalisée par une vingtaine de classes du département et visible dès le 19 janvier au Créa, qui présentera différentes maquettes sur le thème du « mieux vivre ensemble ».
Sans oublier la soirée cabaret avec le théâtre de la Pire Espèce et son merveilleux Ubu ainsi que...
Petits et Grands, tous à MOMIX !

Les Créations 2006
"Jardins d’Eden provisoirement" de la Compagnie L’Eolienne (France)
"Les Rêveries d’Angèle" de la Compagnie Les Phosphènes (France)
"Marie des Grenouilles" de la Compagnie Arts et Couleurs (Belgique)
"Calligraffiti" de la Compagnie La Loupiote (France)
"Pinocchio" de la Compagnie Flash Marionnettes (France)
"Perpetuum Mobile" du Théâtre de Nuit (France)
"George dans le Garage" du Material Theater Stuttgart (Allemagne)
"Le parti pris des choses" du Collectif Le Petit Travers (France)
"Persée" du Théâtre de la Pire Espèce (Québec)
"Une Topolino aux mille milles" du Teatro Gioco Vita (Italie)
"Un petit chat dans un grand sac" de la Compagnie de l’Arbre Rouge (Belgique)
“Toope et Toetonne” de la Compagnie Bronks (Belgique)

Les autres spectacles
“Soldat de plomb” de la Compagnie Puppentheater am Meininger Theater (Allemagne)
“Les hommes boules” de la Compagnie Das Papiertheater (Allemagne)
“Jardins secrets” de la Compagnie Théâtre La Cavale (France)
“Romance et Karaoké de la compagnie Théâtre Le Clou (Québec)
“La malédiction de Camberwell” de la Compagnie Théâtre des 4 mains (Belgique)
“Chaperon rouge” de la Compagnie Traffik Théâtre (Lux)
“Vrac de vie” de la Compagnie Les Arrosoirs Cie (France)
“A tout jamais” de la Compagnie Tof Théâtre (Belgique)
“Mon premier instituteur” de la Compagnie Agora Théâtre (Bel)
“Ubu persiste et signe” de la Compagnie du Théâtre de la Pire Espèce (Québec)
“L’oubli” Catharina Gadelha (Allemagne)
“Rien que pour les filles” de la Compagnie La Fabrique des Arts (France)
“La belle et la bête” de la Compagnie Puppentheater der Stadt Halle (Allemagne)
“ 1 Faust” de la Compagnie du Hérisson (France
“Echoa” de la Compagnie Arscom (France)
“La bonne femme” de la Compagnie Théâtre Bouches Décousues (Québec)
“Faust” de la Compagnie Cartoun Sardines Théâtre (France)

Petite enfance
“Pile ou face” de la Compagnie Théâtre de l’éclaircie (France)
“Loin de mon doudou” de la Compagnie Sémaphore (France)
“A l’eau de rose” de la Compagnie du Porte voix (France)
“La cuisine” de la Compagnie Les Arrosoirs (France)
“Chut !” de la Compagnie Le bruit qui court(France)
“Jardins secrets” de la Compagnie Théâtre La Cavale (France)

Rencontres professionnelles
L'écriture du théâtre pour l'enfance. Les relations entre les auteurs et les metteurs en scène, l'expérience québécoise
Vendredi 3 février

Les pratiques d’accueil de spectacles jeune public étrangers
Samedi 4 février

Organisée par le Créa et l’Agence Culturelle d’Alsace avec le soutien del’Onda.
Plus de détails voir page "extras".
Printemps des Bretelles

Bal d’ouverture




VENDREDI 17 MARS | 20H00

Bombes 2 Bal
Toulouse nous envoie cette bande de filles délurées, cigales sorties toutes fraîches de la cuisse des Fabulous Troubadours et cousines des Femmouzes T. Nées dans la rue, les Bombes 2 Bal célèbrent en toute occasion, anniversaires, fêtes de quartier ou concerts, le cousinage entre l’Occitanie et le Nordeste brésilien, propageant à tous les étages de la société la fièvre d’un folklore hautement contagieux.
Accompagnées de deux danseurs qui initient le public aux subtilités des « danses tribales toulousaines », elles remettent au goût du jour la grande tradition du bal occitan.


Hanta
Vonihantamalala Ramparany, familièrement appelée Hanta, a réuni autour d’elle cinq filles et garçons pour lesquels elle compose, écrit et arrange les harmonies vocales, dans la tradition des harmonies à plusieurs voix très répandue à Madagascar. Le luth de bouvier (kabosy), les percussions (katsa), la harpe de bambou (valiha) et l’accordéon complètent cette formation traditionnelle. Très populaire dans son pays, Hanta entraîne, avec une bonne humeur irrésistible et un sens inné de la danse, le public dans un véritable voyage musical à travers les chants et les danses de la Grande Île.

SAMEDI 18 MARS | 20H00 & 22H00

Latcho Drom & Emy Dragoï
20h • grande salle

Créé en 1993 dans l’esprit jazz manouche du Hot Club de France autour du guitariste Christophe Lartilleux, Latcho Drom «bonne route» poursuit depuis 12 ans une carrière exemplaire. Après avoir longtemps accueilli le violoniste Florin Nicolescu, joué avec Bireli Lagrène, Angelo Debarre, Dorado et Tchavolo Schmitt, Christian Escoudé, le groupe se présente pour la première fois avec un soliste accordéoniste : le tzigane virtuose Emy Dragoï. Leur nouveau répertoire illustre plus que jamais les traditions ou des visions imaginaires des folklores gitans ou tziganes.

Parce que (je t’aime)
22h • nouvelle salle

C’est l’eau et le vent : Annick, présence lumineuse, voix minérale, intelligence de l’âme, maîtrise des tempêtes. C’est la terre et le feu : David, braise au bout des doigts, accordéon dont il joue comme d’un arbre… Pour chanter Barbara qui est là, derrière eux, qui les a choisis évidemment. La force émotionnelle de ce spectacle doit tout à ses interprètes, la comédienne et chanteuse Annick Cisaruk et l’accordéoniste David Venitucci, tous deux vertigineux de justesse, illuminant chaque mot, chaque note de leur fièvre, « Avant que ne meure le temps d’aimer »…

DIMANCHE 19 MARS | 15H00


Le Grand Charivari - Thé dansant géant
3 orchestres dans 3 salles

C’est l’événement de ce Printemps des Bretelles, formellement interdit aux non-danseurs, à celles qui gardent les sacs des copines et à ceux qui restent collés au bar. Les fans de gigues, scottish et autres valses sont à la fête : trois orchestres en même temps dans trois salles différentes !

Tout d’abord, pour tous les amateurs de danses traditionnelles de Bretagne, d’Irlande et d’Écosse, un vrai big band celtique, avec sa calleuse s’il vous plaît, pour ceux qui ne connaîtraient pas tous les pas !
À côté, ce sont les Maudits Matous qui sortent du bois et toute la bonne humeur et les rythmes du Québec qui s’emparent des danseurs. Autour du mélodéon (accordéon de là-bas) de Sylvain, les quatre matous offrent un grand tour au pays avec leurs turluttes et leurs chansons écrites pour les pieds.
Et enfin, bien de chez nous, l’authentique bal musette, sans lequel le thé ne serait certai-nement guère dansant.


avec
L es Maudits Matous (Québec)
The Rolling Notes Céili Band
l’Orchestre Musette

LUNDI 20 MARS | 20H00

The Classic Buskers
Forts d’une virtuosité époustouflante et d’un flegme tout britannique, ils peuvent tout se permettre avec le répertoire classique. Un exceptionnel numéro de duettistes, qui porte l’art du dérapage contrôlé et de l’humour d’Outre Manche à son sommet. Un régal de nonsense et de musique ! Leur répertoire est immédiatement accessible au grand public car il est tiré d'œuvres classiques populaires qu'ils exécutent sur des instruments invraisemblables et à des rythmes endiablés. Ils ont ainsi arrangé, ou plutôt « dérangé », la plupart des grands chefs-d'œuvre du monde entier, par exemple Casse-Noisette de Tchaikovsky, Guillaume Tell de Rossini, le Concerto pour violon de Mendelssohn, la Neuvième Symphonie de Beethoven (L'hymne à la joie)… ainsi que des morceaux de musique folklorique de Hongrie, de Roumanie, du Pérou ou de Chine.

MARDI 21 MARS | 20H00 & 22H00

Gérard Dalton
20h • grande salle
« La Caverne d’Ali Papa » 15 ans de chansons à découvrir

Gérard DALTON est un complice de longue date des Bretelles. Qui ne connaît pas encore ses chansons, reprises dans les écoles et en famille? Dans sa caverne, des perles rares sur des textes ciselés, des images poétiques et des coffres remplis de tendresse. Mais son Sésame, c'est la vivacité, l'humour et la spontanéité. Pour ce concert –anniversaire, il réunira ses musiciens des premiers jours et ses nouvelles rencontres locales. Il nous offrira un cocktail judicieux d'anciennes chansons, d'actuelles, et de nouvelles : ses 15 ans de chanson !
Subtil mélange, comme les histoires de son grand-père, qu'il appelait Ali-Papa, à cause d'un grenier plein de trésors et de rêves d'enfants.
Pour remercier son public de plus en plus nombreux, Dalton fêtera l'événement par un enregistrement live en vue d'un CD et d'un DVD du spectacle. Alors, à vous d'êtres présents, nombreux, à venir partager un anniversaire musical avec vos « petites bretelles ».


Les VontNusPieds
22h • nouvelle salle

« La nou nana un rougail maloya », c’est sa sauce maloya, celle de Marie-Ange Damour, une métisse aux yeux noirs et à la voix douce comme une cotonnade créole, qui réussit une alchimie fascinante. Soutenue par le « roulè » ce tambour réunionnais qui donne une grande puissance au chant, et par un accordéon tour à tour fougueux et mélancolique, sa voix chaude et suave passe du rythme épicé à la mélopée exaltée. De la vraie chanson, en français ou en créole, aux couleurs d’Afrique, des Indes et des Isles, Maurice et la Réunion.

MERCREDI 22 MARS | 20H00 & 22H00


Castafiore Bazooka
20h • grande salle

Avec leur humour décapant et leurs polyphonies somptueuses, ces « accordéones vocales crazy meufs » teigneuses et désarmantes avaient été la bonne surprise du tout premier Printemps des Bretelles en 1998. Elles sont de retour, plus belles et folles que jamais, autour de l’accordéon de dame Elisabeth Wiener, pour fêter la naissance de leur troisième petit dernier (album). Ce sont des jumeaux (double album) et leurs noms étaient tout trouvés : Castafiore ET Bazooka !
« Castafiore Bazooka, nanas chanteuses, frondeuses, tambourineuses, accordéoneuses, regroupées autour d’Elisabeth Wiener, ont su concocter
un produit personnel, entre une sorte de cabaret féminin intelligent
et musclé et un feu de camp de gitanes urbaines » .
Libération


Fred Radix
22h • nouvelle salle

Un saltimbanque, ancien meneur de la Cie des Mange-Cailloux, au pays de la chanson décalée ! Véritable homme-orchestre, tout à la fois chanteur, comédien et musicien, Fred Radix, dont le dernier album a reçu les fff de Télérama en janvier 2005, arpente les scènes de France depuis 1999. Acrobate des mots, il tisse des histoires ficelées à partir de la poésie du quotidien, les interprétant avec une énergie communicative et un rapport au public impressionnant.
« Radix, un drôle d’hurluberlu, gaulois mais pas paillard, radieux mais pas radin. Plutôt poète lunatique et fieffé
multi-instrumentiste… » .
Télérama

Marcel Loeffler
à 20h30 à l’Auditorium de la Maison
des Associations de Geispolsheim

Ce virtuose de l’accordéon tzigane nous fait l’honneur de son nouveau spectacle.


JEUDI 23 MARS | 20H00 & 22H00

Lio chante Prévert
20h • grande salle

La Lolita acidulée, brunette agitée des années pop, est partie au loin rencontrer la tendresse un peu rude et capter la finesse d'un maître des mots. Lio seule sur scène avec Prévert pour unique bagage. Sa voix en équilibre pour tenir l'hommage. Un piano et un accordéon pour simple équipage.

Une nouvelle vie d'artiste, un autre défi, une nouvelle porte ouverte envers et contre toutes les idées. Et des mélodies ébréchées, des ballades nostalgiques qui respirent la même passion, le même bonheur rayonnant d'une interprète sentimentale.

Jasmine Vegas
22h • nouvelle salle

Entre Björk et Brigitte Fontaine, l’ex Jasmine Bande, excentrique New-Yorkaise accro à l’accordéon, chanteuse insaisissable, aventurière dada et diva aux errances burlesques, revient avec son nouveau concept : raconter des histoires façon Vegas !
Nouvel univers, électrolyrique entre trip-hop et ballades folko-planantes, nouveau costume, façon cactus à paillettes, Jasmine habite la scène de sa voix ronde, de son humour à la Woody-Groucho Marx-Allen, de son accordéon plus gros qu’elle et de ses accessoires à l’eau de vaisselle.

La Java des Gaspards
à 20h30 Centre culturel et Sportif d’Eschau

Les Gaspards reviennent avec un cabaret tendre et loufoque. Un spectacle de chansons française trépidant.

VENDREDI 24 MARS | 20H00 & 22H00


Les Blérots de Ravel
Urban Trad
20h • grande salle


Les Blérots de Ravel
Né en 1996 sur les routes de Bretagne avec un spectacle de rue La malheureuse histoire de Jacqueline, le groupe a fait un beau chemin depuis, conservant cependant toujours une bonne dose de Grand Guignol dans ses concerts où les claques s'envolent à tour de bras et où les pas de danse donnent à rire. Sur une musique festive largement inspirée par les rythmes yiddish et d’Europe de l’Est, les huit Blérots déjantés mènent un joyeux délire musical, verbal et scénique et donnent une dimension clownesque à la chanson française d’aujourd’hui.

Urban Trad
Groupe belge d’inspiration traditionnelle bien ancré dans le 21e siècle, Urban Trad aligne rien moins que deux chanteuses et six musiciens. Les instruments acoustiques (accordéon, violon, flûtes..) et le chant sont soutenus par une section rythmique qui donne au groupe sa couleur unique: une énergie et une musique qui accrochent tous les âges et tous les publics.

« Si l'été vous donne l'envie de tenter des escapades musicales originales, précipitez vous sur les Blérots de RAVEL… un groupe perché quelque part entre les Négresses Vertes et Louise Attaque » .
Marianne

Les Ombres Bleues
Compagnie Amoros et Augustin
22h • nouvelle salle

Courts récits, textes imaginés, aphorismes et bien sûr chansons composent ce cabaret poétique, comme autant de variations sur le thème de l’ombre. A suivre le regard intrigué, parfois profond, souvent ironique et complice que Luc Amoros porte sur l’ombre, l’on se prend forcément à considérer notre double sombre sous un tout autre… jour.

SAMEDI 25 MARS | 20H00

Fatche d’Eux
O Karaïva

Né dans un village au sud de Salvador de Bahia, le groupe O Karaïva profite de l’année du Brésil en France pour initier notre vieux pays aux plaisirs d’une musique de corps agiles et d’âmes fortes : le forrò. Jugés ringards il y a encore dix ans, ces airs d’accordéon font aujourd’hui se déhancher tout le pays et les Brésiliens ne jurent plus que par cette musique de baloche qui swingue méchamment, accolée d’une danse de couple, collée-serrée, sensuelle. Les cinq musiciens d’O Karaiva revisitent joyeusement les standards des années 1940-50, ainsi que des titres de Caetano Veloso ou Gilberto Gil. Que du bonheur !


Le Forrò
Le Forrò est un bal populaire où se mélangent toutes sortes de rythmes, principalement ceux qu’on écoute dans les régions Nord et Nordeste du Brésil.


La petite histoire raconte que lorsque des Anglais sont venus dans les « sertao » (terres arides et pauvres) de l’État de Bahia vers les années 20 pour construire des voies ferrées, ils ont construit de grandes baraques, où leurs employés pouvaient se réunir pendant leurs heures de repos. À l’entrée, « For All » indiquait que le lieu était ouvert à tous mais, ne comprenant pas l’anglais, les habitants de la région ont rapidement transformé « For All » en « Forrò ».
D’abord destinés aux travailleurs, ces lieux ont inspiré au fil des années des poètes, chanteurs et compositeurs qui ont mêlé rythmes et styles musicaux de la région à des paroles racontant la vie quotidienne, les amours, les problèmes de sécheresse, de famine , de misère ou d’émigration. Ces chants , malgré tout très gais et dansants grâce à un accordéon omniprésent, faisaient alors oublier les dures réalités de la vie.
Depuis, le Forrò a fait son chemin : repris par de grands artistes, tels que Caetano Veloso ou Gilberto Gil, ce style est aujourd’hui connu dans le monde entier.

DIMANCHE 26 MARS | 18H30

Twm Twp
Bal de clôture gallois

Twm Twp (prononcez « toum toup ») groupe de musique à danser du Pays de Galles, animera ce « twmpath » (bal gallois) de clôture. Ils présentent surtout des danses à figures, telles que les cercles circassiens et leurs variantes, les longway sets par couples en ligne, les quadrilles ou les processions, appelant les pas au fur et à mesure selon le principe du « calling » . Leur musique reprend aussi la tradition très vivante des fanfares des mines de charbon. Le résultat est une musique de danse solide et rythmée, basée sur des suites d’airs à danser gallois allègrement relookés, parfois coupés d’une salve de dixieland ou d’un chorus klezmer.


« La plupart de ces danses ne demandent pas d'expérience préalable. Nous commençons le bal par les danses les plus faciles, puis on introduit petit à petit des éléments plus compliqués, en variant les types de danses et figures.

En général, on ne s'occupe pas des pas - tout peut être dansé sur un pas de marche, ou des pas chassés pour les danses plus rapides. L’origine de la plupart des danses est assez floue. En effet la tradition s'est perdue au Pays de Galles au début du 20e siècle et a été reconstruite à partir des années 40 et 50. Il y a beaucoup de ressemblances avec les danses traditionnelles anglaises et irlandaises. Mais les airs sont typiquement gallois, et certaines figures et séquences ne se retrouvent pas ailleurs.
Le grand avantage de ce type d'animation est que le nombre de danseurs est quasiment illimité ! (avec un minimum de 8 pour les quadrilles...) C'est très convivial, on rigole toujours, et on peut continuer pendant des heures jusqu'à l'épuisement total des danseurs ! »
Twm Twp

similaire:

Paroles d\Le Regard du Loup est membre du Synavi IdF et de raviv (Réseau des Arts Vivants en IdF)
«Le monde est rond» qui est postérieur dans l’œuvre de Stein. C’est une parole qui se situe à la limite du silence et de la musique,...

Paroles d\Programme des 4 Z’arts 2015 Sur un air de saisons. Le centre Georges-Brassens...
«4 z’arts». Festival des arts de la scène amateurs dans le quartier Saint Jacques. Avec une programmation éclectique. Riche en rendez-vous...

Paroles d\Le Festival Les Coups de Théâtre reçoit l’appui financier du Conseil...

Paroles d\MÉthodologie d’Étude des composantes francophones des identités des...

Paroles d\Une écriture couleur de deuil
«une analyse bien amorcée, peut continuer toute seule». C’est une ouverture pour accueillir les échanges autrement, les paroles des...

Paroles d\La 14e édition du festival international des arts jeune public
«pour ceux qui ne la connaîtraient pas, la zonzo compagnie est l’une des compagnies de théÂtre musical parmi les plus innovantes...

Paroles d\Album de vers anciens’’, ‘’La jeune Parque’’, ‘’Charmes’’
«humain». Nous possédons, en quelque sorte, une mesure de toutes choses et de nous-mêmes. La parole de Protagoras, que l'homme est...

Paroles d\Note aux enseignants sur le Portfolio Le portfolio ou cahier d’histoire...
«matérialise de façon claire, continue et personnelle le parcours suivi en histoires des arts tout au long de la scolarité»

Paroles d\De Gérard de Nerval. Pérégrinations en Orient ou le parcours d’une âme errante
«J’allai me promener sur le tillac de l’avant, épiant le lever des étoiles, et faisant aussi, moi, ma prière, qui est celle des rêveurs...

Paroles d\Bulletin tap au Top
Je partage le temps des tap en deux parties : la première est consacrée à la lecture par mes soins d’une histoire et la seconde est...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com