Direction départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne





télécharger 244.91 Kb.
titreDirection départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne
page1/4
date de publication21.01.2019
taille244.91 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4


L’emploi du temps, un organisateur pédagogique.













Direction départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne

Annette BREILLOUX IEN Maternelle – Groupe Départemental Maternelle Année scolaire 2012-2013

L’EMPLOI DU TEMPS, UN ORGANISATEUR PEDAGOGIQUE

Concevoir un emploi du temps, c’est prendre en compte :



Tableau à insérer


L’emploi du temps, un organisateur pédagogique 

Concevoir un emploi du temps, c’est  prendre en compte :

LE GROUPE

GERER LE GROUPE ET ORGANISER LE TRAVAIL

Gestion du groupe :

    1. permettre participation et coopération

    2. les règles en respectant l’individualité de chacun

Organisation du travail

  • Alternance des modes de regroupement

  • Alternance des situations de rapport individuel et les situations collectives

LE TEMPS

ORGANISER LE TEMPS INSTITUTIONNEL

Les 24 heures du temps scolaire :

  1. temps d’apprentissage

  2. temps sociaux à portée éducative

selon des principes :

  • respect des programmes 2008 et des programmations

  • variabilité : besoins des enfants,rythmes de vie, rythmes d’activités

  • progressivité de la PS à la GS (classes multi-niveaux)

  • équilibre des situations

L’ESPACE

PERMETTRE LA DIVERSITE DES APPRENTISSAGES

Sécurité physique et affective des élèves

Diversité des espaces d’apprentissage

Evolution des espaces en fonction des intentions pédagogiques et des besoins des enfants

La classe, lieu de communication :

  • organiser un réseau d’échanges

  • être attentif à la place de chacun

  • prendre en compte la nature des espaces

LES SITUATIONS D’APPRENTISSAGE

ACCOMPAGNER CHAQUE ENFANT/ELEVE

Activité de l’enfant et procédures d’étayage de l’enseignant :

  1. maintien dans la tâche

  2. aides de l’enseignant

Laisser le temps pour :

  • tâtonner, manipuler

  • faire sans aide des expériences, consolider,

Inscrire les acquisitions dans la durée


Les emplois du temps

Sommaire

L’emploi du temps, un organisateur pédagogique

Les programmes 2008 et le référentiel des PE

L’aménagement du rythme de l’enfant

Repères et recommandations

1 le cadre institutionnel

a- temps d’apprentissage et domaines d’activités

b - des indications dans les programmes

2 les temps sociaux à visée éducative

- rituels ; regroupement ; récréation

- collation ; passage aux toilettes, sieste et retour en classe

3 les paramètres contextuels de l’école

Proposition de répartition horaire hebdomadaire PS par domaines

Proposition d’un emploi du temps journée PS

Proposition de répartition horaire hebdomadaire GS par domaines

Proposition d’emplois du temps hebdomadaires

  • GS (maternelle de Lésigny 77)

  • MS/GS (sur site)



P 3 et 4

P 5

P 7

P 9

P10

P 11

P 12

P 13

P 14

P 15

P 16

Les emplois du temps

Les programmes - n°3 du 19 juin 2008

Présentation des programmes - temps commun et temps d’aide (p 4)

« L’objectif de ces nouveaux programmes est de permettre de réduire significativement, à partir de la rentrée scolaire 2008, le niveau préoccupant du nombre d’élèves qui sortent de l’école primaire en situation d’échec scolaire avéré. La mise en œuvre de cet objectif suppose de repenser profondément l’organisation du temps scolaire afin d’apporter aux élèves tout le soutien nécessaire à mesure que leurs difficultés apparaissent. C’est la raison pour laquelle, vous le savez, j’ai décidé de repenser l’équilibre entre le volume horaire consacré à l’apprentissage commun, bien plus élevé que dans la plupart des pays comparables, et le temps dédié au soutien aux élèves en difficulté »
Le référentiel des PE exerçant en classe maternelle
5 - Organiser le travail de la classe

5.2 Savoir gérer le temps :

  • Organiser le temps scolaire.

  • Organiser les différents moments d'une séquence.

  • Savoir organiser le temps de la classe en fonction des besoins variables d'enfants de 2 à 6 ans.

  • Savoir concevoir un rythme de vie et d'activité au niveau de la classe, notamment de la classe à plusieurs cours, qui respecte les besoins du jeune enfant et s'inscrive dans une progressivité de la petite à la grande section.

  • Savoir équilibrer, dans le temps de classe, des situations variées (jeux, situations d'exercices, recherches et expériences guidées et commentées, apports culturels), en proportions compatibles avec les capacités de chaque âge

Comment organiser la classe pour que ce que les enfants vont faire hors encadrement du maître soit utile pour l’apprentissage ?

Rendre le temps de présence en classe fécond, une organisation de classe qui rende les activités stimulantes.

L’activité pour les enfants c’est prendre des initiatives, agir ce n’est pas exécuter, c’est être en situation d’essayer, d’inventer, de réussir et de comprendre ce que l’on a fait pour réussir. Ces composantes sont déterminantes.

Une organisation qui prend en compte quatre paramètres :

  • LE TEMPS

  • L’ESPACE

  • LES SITUATIONS D’APPRENTISSAGE

  • LE GROUPE

L’emploi du temps doit répondre à trois objectifs :

  • Améliorer les conditions d'apprentissage par des emplois du temps appropriés.

  • Réduire la fatigue et les tensions de l'enfant.

  • Instaurer une meilleure qualité de vie de l’enfant dans l'école.

Le projet d’école doit permettre de définir l’évolutivité des situations à faire varier au cours du parcours scolaire de l’élève (V Bouysse inspectrice générale mars 2012).

  • Le TEMPS: revoir la scansion des journées, interroger la fonction de la récréation : fin de journée, toutes les récréations au même moment ? une ou deux récréations communes d’autres séparées ? Quel rythme dans l’alternance des activités ? La rapidité est toxique pour les petits, un temps de 15 min d’ateliers est un temps trop court, combien de temps ont-ils été en situation ?

  • L’ESPACE : repenser la nature et la fonction des « coins de la classe» en relation avec les besoins des enfants, les investigations motrices (repenser la cour de récréation, les autres espaces de la cour, l’évolution des salles de jeux encombrées parfois par des parcours figés. Comment faire pour proposer des coins en découverte du monde, des coins d’observation ou l’on peut regarder avec une loupe ? Que peut-on imaginer en petite section?

La réflexion collective sur les équipements de classe et d’école est nécessaire pour déterminer les éléments d’évolution.

  • LES SITUATIONS D’APPRENTISSAGE :

  • C’est pour partie la question des productions des élèves, de l’importance des traces. Quelles traces choisir ne dénaturant pas l’intérêt des activités ? Quelles alternatives ? Dans l’aménagement de la classe que doit-il rester ? (représentations, dessins, productions, fabrications, …)

  • LE GROUPE : Collectif ? individuel ? groupe ? place et rôle du maître ? Quelle disponibilité de l’enseignant pour créer les interactions avec les petits, porter attention au travail plus collectif des plus grands ? Quelles conditions au regard et à l’attention à porter sur les enfants ? Pour les enfants, il est important qu’ils puissent faire des choses par eux-mêmes sous le regard d’un adulte qui témoigne de la réussite. La présence du maître est importante pour signifier aux enfants qu’il les a vu réussir et éventuellement prendre les autres enfants à témoin, échanger. Cette idée du maître observateur ne se résume pas à compter les réussites, c’est une dimension symbolique.

Les grands principes  présidant à l’élaboration d l’emploi du temps

Recentrer sur la logique d’apprentissages qui doit prévaloir (et non une logique d’activités ou de dispositifs).

Equilibrer la journée de l’enfant.

Mieux répondre à leurs besoins.


Les activités proposées à l'école maternelle doivent offrir de multiples occasions d'expériences sensorielles et motrices, en toute sécurité. L'organisation du temps respecte les besoins et les rythmes biologiques des enfants, tout en permettant le bon déroulement des activités et en facilitant leur articulation. Plus souple avec les plus petits, la gestion du temps devient plus rigoureuse quand les enfants grandissent pour permettre une transition sereine avec l'école élémentaire.

L'enjeu est de trouver le moyen d'optimiser le temps de l'élève qui apprend tout en respectant l'enfant qui est accueilli. La faible capacité d'attention et de concentration des jeunes enfants, leur besoin de bouger et de vivre des expériences motrices nécessitent d'alterner au cours de la journée des temps où l'enfant est moins sollicité et des phases de travail plus intense. L'organisation de la journée sera différente selon les sections et suivra l'évolution physiologique et psychologique des enfants. (Eduscol : http://eduscol.education.fr)

Aménagement du temps et rythme de l’enfant

Rythme hebdomadaire : en maternelle, les lundis matins et vendredis après midi sont des moments plus sensibles ; le lundi l’enfant doit retrouver ses repères d’élève, reprendre le rythme scolaire après un rythme familial de deux jours, le vendredi car la fatigue de la semaine scolaire est significative (efforts cognitifs, sollicitations de la vie collective…).

La réalisation de l’emploi du temps doit permettre une répartition harmonieuse des activités. 

Rythme journalier : si les besoins physiologiques de l’enfant ne sont pas respectés, les apprentissages ne peuvent avoir lieu ; une baisse de vigilance est constatée en début de matinée et d’après-midi. La motivation et l’intérêt pour la tâche augmentent la durée du temps de vigilance.

Les débuts de matinée ou d’après midi ne sont pas propices aux apprentissages cognitifs.

Nécessité d’alternance des moments nécessitant des temps collectifs et individuels, oral et écrit, statique et moteur, de fortes et de faibles sollicitations.

Les travaux sur la chronobiologie de l’enfant (Testu, Montagnier..) mettent en avant l’importance des rythmes biologiques, de la dimension personnelle de ces rythmes et de la fatigue comme signal d’alerte. Le temps d’attention varie selon les périodes de l’année, les variations climatiques.

La même organisation temporelle de la matinée (3 heures de «contraintes scolaires» de 8h30 à 11h30) se traduit chez les enfants de la petite section par une non-vigilance croissante (donc moins d'attention, de réceptivité et de disponibilité) et une diminution de l'efficience dans le traitement de l'information de 9h à 11h. En revanche, la possibilité et la réalité d'une sieste au début de l'après-midi entraînent ensuite plus de vigilance et d'efficience dans le traitement de l'information.

On ne peut donc organiser selon un modèle unique le temps scolaire au cours de la journée dans les différentes sections de l'école maternelle. L’emploi du temps doit être revu par période et évoluer en même temps que les enfants grandissent.

.

Les emplois du temps se doivent d’être évolutifs sur le cours de l’année, même si les nécessités de fonctionnement (piscine, services partagés..) peuvent amener à poser des invariants.


Horaires

Jour


7h30-9h00

Fin du sommeil

9h00-11h00-11h30

Mémoire à court terme active

11h30-13h00-13h30-15h00

15h-18h00

Mémoire à long terme active

Données chrono biologiques

Phase de réveil

Bonnes capacités d’attention

Bonnes capacités physiques

Diminution progressive de la vigilance.

Moindre capacité d’attention et de concentration.

Bonnes capacités d’attention et de concentration.

LUNDI

Synchronisation facile





A

C

C

U

E

U

I

L

Réinvestissement et activités de resynchronisation. 

Réactivation de notions.

Activités calmes.

Repas.

Sieste pour les plus petits (le plus tôt possible pour un réveil au plus tard à 15h00).

Temps de repos selon besoins individuels des enfants de MS. ( Il ne doit pas excéder 40mn, correspondant à la première phase d’un cycle de sommeil à l’issue de laquelle le réveil est possible sans dommage et sans nuire à l’endormissement du soir).

Activités scolaires pouvant solliciter attention et concentration sauf l’après-midi du vendredi.

MARDI

Journée

Favorable


Apprentissages nouveaux.

Activités demandant attention et concentration et/ou une bonne condition physique.

JEUDI

Journée

Favorable

VENDREDI

Fatigue

l’après-midi










Activités calmes de faible vigilance.

Activités de réinvestissement.

Activités calmes de faible vigilance.
  1   2   3   4

similaire:

Direction départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne iconReprésentants des familles
«Le Conseil d’école peut transmettre un projet d’organisation de la semaine scolaire au directeur académique des services de l’éducation...

Direction départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne iconMinistère de l'Education Nationale Centre de Liaison de l'Enseignement...

Direction départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne iconDe l'Education Nationale

Direction départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne iconInspection de l’Education Nationale de Vichy 1

Direction départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne iconMetz Nord inspection de l’education nationale

Direction départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne iconInspection de l'Education Nationale Collège Fabre

Direction départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne iconMinistere de l’education nationale lycée Théodore monod

Direction départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne iconInspection de l'Education Nationale Collège Jean Moulin rodez

Direction départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne icon2 J’ai voulu également prendre des albums labellisés (par l’Education...

Direction départementale des services de l’éducation nationale de Seine et Marne iconInspections de l’Education Nationale Circonscriptions de Colmar,...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com