Histoire des arts : arts du langage





télécharger 14.8 Kb.
titreHistoire des arts : arts du langage
date de publication14.06.2017
taille14.8 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > loi > Documentos
HISTOIRE DES ARTS : ARTS DU LANGAGE


Matin Brun, Franck Pavloff, 1998










L’auteur

Franck Pavloff est un romancier français du XXème siècle (né en 1940) et éducateur de rue. Il est spécialiste de la psychologie et du droit des enfants. Il se fait connaître du grand public par Matin Brun, en 1998. Il écrit ce texte au moment de la montée de l’extrême droite aux élections.




I / Résumé
Matin Brun est une nouvelle, c'est-à-dire un récit de quelques pages.
Le narrateur et son meilleur ami, Charlie mènent une vie tranquille en pleine période trouble, la montée d’un régime politique extrême, l’Etat Brun. Pour éviter tout ennui, le narrateur et Charlie détournent les yeux des lois qui sont votées et s’accommodent de ce système :

- Tout d’abord la suppression des animaux domestiques non-bruns, qui sembleraient causer une surpopulation et qui auraient des difficultés d’adaptation à la vie citadine (argument scientifique).

- Puis la censure des livres, des maisons d’édition et des journaux qui remettent en cause les lois de l’Etat Brun.

- Pour finir l’arrestation de tous ceux qui ont eu un animal brun (il suffit ensuite d’avoir dans sa famille quelqu’un qui a possédé un animal brun pour être arrêté)
Tous ces changements n’inquiètent pas le narrateur et son ami : ils ne se sentent pas concernés et continuent leurs activités habituelles (jouer aux cartes et au tiercé) jusqu’au jour où ils sont eux aussi arrêtés. Le narrateur regrette alors de ne pas s’être méfié avant.






II/ Le texte
- L’auteur emploie une métaphore : la couleur brune représente le totalitarisme et fait directement référence au nazisme surnommé « la peste brune » (les milices hitlériennes étaient aussi désignées comme les « chemises brunes »).

- L’absurdité des mesures concernant les chiens et les chats met en évidence l’absurdité de la discrimination des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

- L’auteur montre la généralisation des idées brunes en multipliant la présence du mot « brun » dans le texte : tout devient brun, le pastis brun, le tiercé brun, etc. A la manière d’une maladie, le mot « brun » contamine tout le texte, comme les idées totalitaires contaminent les esprits.

- On ne sait pas où et quand se déroule l’action, ce qui donne au récit un aspect intemporel et universel : les dangers du totalitarisme sont présents partout et à toutes les époques.




III/ Interprétation :

Matin Brun est un récit argumentatif et engagé :

- L’auteur montre le mécanisme de la mise en place d’un état totalitaire : progressivement, les libertés sont restreintes jusqu’à une privation totale.

- A travers ce « brun » qui se répand partout, dans les mentalités et le langage, Franck Pavloff dénonce la pensée unique, le conformisme (tout le monde pense la même chose, la différence est rejetée).

- Il montre comment la propagande s’organise : censure des médias indépendants, seuls les médias aux ordres du pouvoir sont autorisés (les Nouvelles Brunes, la Radio Brune). Les scientifiques, eux aussi, sont contrôlés par l’état : ils justifient, de manière absurde, l’interdiction des animaux bruns.

- La méfiance s’installe dans la population. Chacun craint d’être dénoncé par son voisin. Même l’amitié entre les deux personnages se dégrade.

-La passivité et l’égoïsme du narrateur sont aussi dénoncés : il ne sent pas concerné, ne veut pas avoir de problème et laisse l’Etat Brun se mettre en place sans émettre la moindre critique.






Conclusion :
Cette nouvelle met en garde le lecteur :


  • Contre les dangers de la pensée unique, de l’uniformisation.

  • Contre le contrôle de l’information et des médias

  • Contre un état totalitaire qui, peu à peu, restreint les libertés, instaure la méfiance généralisée et contrôle tous les esprits.


C’est donc un appel à être vigilant, à s’intéresser à la politique et à faire preuve d’esprit critique. Quand une liberté est menacée, il faut se sentir concerné et se mobiliser.
La nouvelle se termine par une chute : on frappe à la porte du narrateur; le lecteur comprend que la milice est venue pour l'arrêter. On peut faire le lien avec deux oeuvres littéraires:


  • Le roman Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor (si vous l'avez lu): la dernière lettre revient avec la mention « inconnu à cette adresse » ; on comprend que le destinataire a été arrêté par la police allemande.

  • Le célèbre poème de Martin Niemoller, déporté dans les camps de concentration:


« Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.

Et lorsqu’ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour protester. »

similaire:

Histoire des arts : arts du langage iconHistoire des arts
«arts du langage» : littérature écrite et orale (roman, nouvelle, poésie, conte, mythe, théâtre)

Histoire des arts : arts du langage iconL’Histoire des Arts au dnb la préparation à l’épreuve
«arts du langage» : littérature écrite et orale (roman, nouvelle, fable, légende, conte, mythe, poésie, théâtre, etc.)

Histoire des arts : arts du langage iconEpreuve orale d’Histoire des Arts
«arts du langage» : littérature écrite et orale (roman, nouvelle, fable, légende, conte, mythe, poésie, théâtre, etc.)

Histoire des arts : arts du langage iconNote aux enseignants sur le Portfolio Le portfolio ou cahier d’histoire...
«matérialise de façon claire, continue et personnelle le parcours suivi en histoires des arts tout au long de la scolarité»

Histoire des arts : arts du langage iconAtelier pour le L. A. C
«Arts, réalités, imaginaires»; «Arts et sacré»; «Arts, sociétés cultures»; «Arts, corps, expressions»

Histoire des arts : arts du langage iconParcours d’histoire des arts 2010/2011 : Tout un voyage !
«arts et sciences» : Autour de Jules Verne, inventions, évolution de l’éclairage

Histoire des arts : arts du langage iconHistoire des arts : arts du son

Histoire des arts : arts du langage iconCM1b histoire des Arts et Arts Visuels Par période Période 1
«actuelle» à la manière des frères Limbourg et fabriquer un calendrier complet avec les œuvres de la classe

Histoire des arts : arts du langage iconProfesseurs relais au Service éducatif du Musée des Beaux-Arts de...

Histoire des arts : arts du langage iconProgramme des 4 Z’arts 2015 Sur un air de saisons. Le centre Georges-Brassens...
«4 z’arts». Festival des arts de la scène amateurs dans le quartier Saint Jacques. Avec une programmation éclectique. Riche en rendez-vous...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com