Réputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, IL consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C'est l'écrivain de l'exil palestinien





titreRéputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, IL consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C'est l'écrivain de l'exil palestinien
date de publication07.11.2016
taille7.7 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > histoire > Documentos
MAHMOUD DARWICH

Réputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, il consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C'est l'écrivain de l'exil palestinien.

---------

Pourquoi écrivez-vous?

---------

Pourquoi chantes-tu? Telle est la question brutale que l'inquisiteur adresse au chanteur dans l'un de mes poèmes. La réponse tombe tout aussi brutale: parce que je chante.

Certes, la question qui m'est adressée n'a rien de commun avec celle adressée par l'inquisiteur au prisonnier- chanteur. Je ne peux donc pas répondre de la même façon parce que J'écris. Je pense que notre objet est d'amorcer un dialogue pour lever en partie le voile d'ambiguïté qui enveloppe l'écriture.

Je ne sais pas toujours pourquoi j'écris. Serait-ce parce que je me suis impliqué dans ce processus depuis un quart de siècle, à un rythme qui ne m'a point laissé le temps de m'interroger sur l'utilité d'un « hobby» qui s'est transformé en profession, ni sur la possibilité de lui substituer une autre activité.

L'écriture signifie affres de la création pour l'écrivain et plaisir pour le lecteur. Mais il ne faut pas s'y tromper. Car, l'écrivain, à travers un processus extrêmement complexe et profondément intimiste se réapproprie ce plaisir. C'est ce plaisir qui lui fait prendre conscience de son utilité, voire même de son existence, lui donne la force d'affronter ce long et laborieux dialogue avec la feuille blanche et atténue en lui l'impression d'engager un combat absurde contre un espace blanc d'où partiront les ponts qui le relieront aux autres.

J'écris de la poésie et j'écris de la prose, et mes motivations ne sont certainement pas les mêmes. Lorsque j'écris en prose, j'ai conscience que j'adresse au lecteur un message dans le but de provoquer sa réaction ou de susciter en lui des sentiments. Lorsque j'écris mes poèmes, je ne ressens pas le même besoin, car j'établis un dialogue avec moi-même. En fait, j'écris pour moi-même, pour mieux me comprendre ou même pour me libérer d'un poids qui m'accable. Ma poésie est une complainte qui ne s'adresse à personne. Plus encore: consciemment, j'exclus le lecteur de l'espace secret entre moi et moi-même tout au long du processus poétique.

Pour moi, la poésie peut être aussi une activité ludique, parfois j'écris pour jouer, oui, vraiment pour jouer. Mais je me suis souvent demandé: puis-je poursuivre cette complainte et ce jeu s'il n'y avait pas de lecteur? Certainement pas.

Quand je regarde en arrière, cette poésie qui a cessé d'être un secret personnel, mais qui est devenue - si j'ose dire - un produit esthétique versé dans le domaine public, je constate que ma vraie motivation n'était autre que le désir poète son Andalousie... sinon comment expliquer la mélancolie de la poésie, son jaillissement dans deux directions antinomiques: le passé et le futur. La poésie n'est autre que la recherche d'une Andalousie possible, une Andalousie qui renaît dans l'esprit et dans le cœur. De là émerge cette joie secrète du poète, joie qui provient non pas du réel mais de la création, joie de voir les mots capter l'impossible.

Mais la question persiste: pourquoi j'écris? Peut-être que je n'ai plus d'autre identité, d'autre amour, d'autre liberté, d'autre patrie ou d'autre raison d'accepter le projet de vie dont j'ai hérité sans avoir été consulté. Je ne puis acquiescer aveuglément à ce destin. Je veux façonner mon destin, en déterminer le sens, et c'est l'écriture qui, par la forme et par le fond, nourrit cette volonté. Un écrivain peut-il avoir le courage après un long cheminement, après l'expérience de l'échec, de poser le choix suivant: l'écriture ou le suicide? Vraisemblablement. De compenser une perte que je ne pouvais retrouver qu'à travers la poésie. Lorsque l'amour, la patrie, le temps ou la beauté m'échappent, c'est à travers l'écriture que je les retrouve... que je rétablis le lien avec les pans du monde qui s'écroulent en moi. Serais-je le poète des effondrements qui passe sa vie à reconstituer par l'écriture ce qui s'écroule en lui et autour de lui ? Probablement.

Je ne l'ai pas voulu, mais je suis le produit de mon histoire et de mon passé personnel. Je n'ai jamais voulu, ni prétendu édifier dans la poésie ou construire dans la langue, une patrie pour les Palestiniens. Mais n'est-ce pas ce que je fais consciemment ou inconsciemment?
Libération

Mars 1985

N° hors série

similaire:

Réputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, IL consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C\C'est-à-dire une zone géographique allant du Proche-Orient à l'Atlantique....
«arabe» et «islamique» : musique «arabe» et du «monde musulman» sont soit confondues, soit considérées comme deux cultures musicales...

Réputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, IL consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C\La Compagnie Ici, Là-bas et Ailleurs présente
«Fragments d’une vie La vie du grand poète palestinien Mahmoud Darwich à travers son œuvre», textes et poèmes dits en duo bilingue...

Réputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, IL consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C\Littérature / France / Liban
«une langue clandestine qui continue à infuser son miel et aussi son amertume». D’où le choix qu’a fait la romancière de situer ses...

Réputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, IL consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C\Littérature de langue arabe
«poète du prophète». Tout comme la Bible a tenu une place importante dans les littératures des langues étrangères, de même le Coran...

Réputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, IL consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C\Lu dans la presse
«Avec Lamia Safieddine, on peut parler de danse arabe contemporaine. Le voyage dont IL est question est une plongée dans la pluriculturalité...

Réputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, IL consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C\Ce poème est tiré d’un recueil de poésies dans lequel Arthur Rimbaud...
«baignant dans le frais cresson»). IL utilise le mot «Nature» au vers 11 à la fois comme une allégorie et comme une apostrophe. IL...

Réputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, IL consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C\Ou encore écrivez lui à l'adresse
«un critique, un adage, un écrivain»etc. Autrefois, Destouches disait que «la critique est aisée, mais l?art est difficile»Qu?est-ce...

Réputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, IL consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C\Recherche lexicale individuelle (5 minutes) autour du mot «ville»
«dans quelle mesure l’univers citation est poétique» et comment les poètes vont en faire un objet poétique à part entière

Réputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, IL consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C\Est un lieu «incontournable» pour les professeurs et les élèves préparant...
«littérature reprend ses droits», la troisième partie du Musée propose des œuvres originales de nombreux écrivains qu’ils aient choisis...

Réputé dans le monde arabe pour la force poétique de ses textes, IL consacre une large part de son temps de Parisien au militantisme. C\Bernard Beugnot a fait toute sa carrière au Département d’études...
«Le naturel, le vrai, celui du théâtre, est la chose la moins naturelle du monde […]. C’est très joli la vie, mais cela n’a pas de...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com