Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque Matamore





télécharger 42.11 Kb.
titreCirque Trottola – Petit Théâtre Baraque Matamore
date de publication07.11.2016
taille42.11 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > histoire > Documentos
Mettre en expéditeur du mail :

Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
Mettre en objet du mail :

Newsletter janvier # 5





L’équipe de la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau vous souhaite une belle année 2013

 « Le théâtre est une nourriture aussi indispensable à la vie que le pain et le vin... Le théâtre est donc, au premier chef, un service public. Tout comme le gaz, l'eau, l'électricité.  » Jean Vilar






Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque

Matamore

Création


samedi 12, mardi 15, 20h30

dimanche 13, 18h

mercredi 16, 19h

décembre

Chai Skalli

Recommandé en famille à partir de 10 ans
Vivant, touchant, bouleversant et terriblement humain

La venue du Cirque Trottola et du Petit Théâtre Baraque, c’est d’abord une histoire de retrouvailles : le désir commun de croiser leur théâtre de foire singulier, mêlant la couleur de ferraille rafistolée bien reconnaissable des Trottola (accueillis sous leur chapiteau en février 2009 avec Volchok) et la fosse aux apparitions de Nigloo et Branlo qui barattent dans leur Petit Théâtre Baraque.

Sous le chapiteau rouge conçu comme une sorte d’arène très proche encerclée par des gradins à forte pente, la piste est cernée par une large et haute banquette, une forme de palissade, de passerelle de circulation et de tunnel d’accès, permettant les apparitions. Et sous la coupole, les accroches des agrès de voltiges et une longue trappe permettant entrées et sorties par le haut.

Une arène qui garde une grande proximité avec le public, un centre vide, sans artifices, pour la nudité des personnes, pour un état brut du théâtre ou du cirque, peu importe… Il y est question de corps virevoltants, de grandes chutes, des mythes et des peurs ancestrales du monde forain ; questions de nœuds et de conciliabules, de déclamations grandiloquentes et de défis clownesques, de bêtes de foire encerclées et de mise à mort.

L’échappatoire est inutile, l’arène nous tient !

En savoir + (http://www.theatredesete.com/spectacle/cirque-trottola-petit-theatre-baraque)
Spectacle co-accueilli avec la Verrerie d’Alès - Pôle National des arts du Cirque Région Languedoc-Roussillon

En partenariat avec la Ville de Frontignan la Peyrade





Le samedi 12 janvier, au départ de Sète - Inscriptions : 04 67 74 66 97


Didier Galas

Trickster ou l’Arlequin de Trickster


Jeudi 17, vendredi 18

décembre

20h30 – Chai Skalli

Recommandé en famille à partir de 8 ans
Les aventures solos et endiablées d’un valet de comédie qui aurait voyagé en Extrême-Orient et se poserait des questions sur le théâtre.

Il fallait un immense acteur pour s’attaquer à cet Arlequin : Didier Galas est de ceux-là.

Arlequin, c’est un valet de comédie, glouton et naïf.

Trickster, un personnage qui fait rire de lui et des autres, arnaqueur et farceur.

Seul en scène, un balai à la main et quelques seaux disposés ça et là sur le plateau, Didier Galas invente un monde empreint de poésie et de féerie. Le spectacle repose entièrement sur le jeu, le corps, le mime, la danse, où malices, farces et attrapes ont à voir avec la liberté de l’enfance retrouvée. Drôle, émouvant, d’une incroyable finesse, Didier Galas joue dans la langue des masques avec un brio incomparable.

Depuis bientôt quinze ans, Didier Galas travaille sur, avec, autour de la figure d’Arlequin. Trickster est le deuxième solo, après Le petit (H)arlequin, qu’il consacre à ce personnage farfelu et farceur dont le nom est pourtant hérité d’un certain Hellequin ou Hierlequin, démon sanguinaire qui hantait les forêts médiévales.

Pourquoi Arlequin ? Parce qu’il est, selon Didier Galas, « l’inventeur du théâtre », un théâtre où il n’y a rien d’autre que les tours (les « tricks ») des valets de scène comme dans les fameuses Fourberies de Scapin.
« La grande force de Galas est, par un jeu qui brouille les pistes et les répertoires, de rendre actuelle cette comptine d’une petite révolte quotidienne… » Libération
En savoir +( http://www.theatredesete.com/spectacle/didier-galas)

Olga Pericet

De Una Pieza

(Espagne)

mardi 22 janvier

20h30 – Chai skalli



La rencontre dansée de deux continents

Une diversité de registres étonnante

Son flamenco personnel puise dans l’archaïsme des racines tout en vibrant de modernité dans la construction des scènes et l’interaction du chant et de la musique. Un flamenco d’aujourd’hui, subtil, élégant et novateur.
En savoir +( http://www.theatredesete.com/spectacle/olga-pericet)

Henrik Ibsen - Hélène Soulié – Collectif Exit

Eyolf [Quelque chose en moi me ronge]

Création

mardi 29 et mercredi 30 janvier

20h30 – Chai Skalli



Recommandé en famille à partir de 14 ans


Ibsen questionne le réel par la métaphore du conte

Avec Eyolf, nous abordons Ibsen par le conte, un conte cauchemardesque : depuis quelques années, Rita sent que son mari Alfred lui échappe. Tout juste rentré de voyage, celui-ci lui annonce une « transformation » qui n’est pas celle qu’elle souhaitait : il renonce à écrire le livre qui était l’œuvre de sa vie pour se consacrer entièrement à son fils, Eyolf, qu’il a le sentiment d’avoir négligé.

Dans cette lutte trouble entre amour conjugal et amour maternel et paternel, Ibsen sonde l’abîme de la vie et interroge la possibilité d’un bonheur issu d’une vocation singulière face à la vie sociale et ses normes morales.

En entomologiste, Hélène Soulié met en scène au plus près du texte, pour révéler quelque chose sur le présent, réhabiliter la capacité de dévoilement. La parole est active, les mots puissants : le théâtre d’Hélène Soulié est profond, humain, intensément urgent et contemporain.
On ne raconte pas l’histoire d’une famille, mais l’histoire de la vie qui se perpétue, qui se poursuit, de la perpétuation de la vie, et qui passe évidemment par la mort. Ou alors l’histoire de la mort, qui passe inéluctablement par la vie.

Ici, les frontières sont vraiment ébranlées.

Nous travaillerons donc sur le seuil. Seuil de l’ouïe, seuil de la vue, seuil de la conscience.

L’entre-deux.

Hélène Soulié

En savoir + (http://www.theatredesete.com/spectacle/eyolf-quelque-chose-en-moi-me-ronge)
Spectacle crée en janvier 2013 au Théâtre de l’Archipel – Perpignan

Ce spectacle est présenté dans le cadre du partenariat régional engagé entre la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau, le Théâtre de L’Archipel – Perpignan et le Théâtre de Nîmes, Scène conventionnée pour la danse contemporaine

Avec le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon

Isaac de Benserade – Jean-Pierre Vincent

Iphis et Iante

Création
Spectacle créé du 15 au 19 janvier au Théâtre du Gymnase, dans le cadre de Marseille Provence 2013 et accueilli au Chai Skalli du 2 au 5 avril
Recommandé en famille à partir de 14 ans


Un poème des heures chaudes de la jeunesse

Une invitation à la découverte d'un texte oublié et inclassable du XVIIe siècle, comédie romanesque et drame fantastique d'une grande modernité puisqu'il invite à réfléchir sur la complexité de l'identité, du genre et des désirs.

« Si vous accouchez d’une fille, faites-la mourir en naissant… », dit le mari à sa femme. Fatalement, la dame accouche d’une fille ! Iphis est alors élevée par sa mère en garçon pour échapper à la vindicte de son père. Amoureuse de Iante, vraie jeune fille, cette passion la dévore autant qu’elle la désespère. Quand le père veut conclure le mariage, la mère invente toutes sortes de stratagèmes pour en retarder l’échéance.

C’est une comédie atypique, un conte à dormir debout, écrit par un tout jeune poète de 22 ans. Isaac de Benserade est un libertin à la mode des années 1630, qui transgresse vivement morale et bienséance pour nous offrir une histoire d’une insolente modernité sur la confusion des sentiments et des sexes.

C’est la force et le talent de Jean-Pierre Vincent : raconter depuis aujourd’hui, cet hier ou ce toujours. Il lorgne sur cette pièce depuis quelques années car il y voit une comédie romanesque sous une fable terrible, un chef-d’œuvre de fantaisie et de cocasserie absurde. Il s’y jette donc avec gourmandise, humour et légèreté.
En savoir + (http://www.theatredesete.com/spectacle/iphis-et-iante)

Cie Ambulo / Train Théâtre (Israël)

Louis, l’enfant de la nuit

Théâtre de papier et d’objets
Séances scolaires du CE1 au CM2 proposées pour les écoles de Thau agglo.
du 14 au 18 janvier, 10h et 15h

La Passerelle – Sète

du 21 au 25 janvier, 10h et 15h

La Maison du Peuple – Balaruc-les-Bains

La Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau et ses jeunes spectateurs

« Créer pour la petite enfance, c’est prendre un petit chemin sauvage en friche, caché derrière de grandes herbes folles »

Chantal LEMPEREUR, metteur en scène
Ce sont de simples figurines de papier. De petites marionnettes fragiles, dont l’intensité se révèle à la lumière des bougies. Manipulées à vue dans une ambiance feutrée, elles racontent avec subtilité la vie de Louis Braille, cet enfant exceptionnel, qui perdit la vue à 3 ans et inventa l’alphabet pour les aveugles alors qu’il n’était encore qu’un adolescent.

Déjà accueilli à Sète en 2000, le spectacle n’a rien perdu de sa beauté. Il s’agit d’un théâtre d’objets jubilatoire, plein d’humour et de trouvailles. Avec trois fois rien, la comédienne nous emmène très loin, et nous apprend à regarder la vie avec sérénité et optimisme. Cinquante minutes de plaisir qui laissent les enfants émerveillés et les adultes renversés…

L’action culturelle avec les collégiens

Collèges à la scène est un dispositif qui propose de faire découvrir aux collégiens les coulisses d’un spectacle. Il est composé d’un atelier de pratique artistique en classe, d’une visite du théâtre et d’une sortie au spectacle.

En partenariat avec le Conseil Général de l’Hérault, la DRAC Languedoc-Roussillon, le Rectorat et l’Inspection Académique.
En janvier, deux collèges à la scène autour de :

Matamore – Cirque Trottola & Petit Théâtre Baraque


Trickster ou l’Arlequin de Trickster – Didier Galas

Devenez mécène de la Scène Nationale
En soutenant les projets de la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau,

vous contribuez au maintien d'une programmation pluridisciplinaire riche et de qualité, au soutien à des artistes et au travail de fond pour aller au devant de tous les publics grâce à des actions culturelles et des dispositifs en faveur des jeunes.

 

La loi du 1er août 2003 sur le mécénat présente des avantages fiscaux intéressants pour les donateurs particuliers : Une réduction d'impôt de 66% du montant du don sur l'impôt sur le revenu, plafonné à 20% du revenu imposable.

 

Pour plus de renseignements, contactez Olivier Maby, responsable de la communication :

04 67 18 53 31 / oliviermaby@theatredesete.com










similaire:

Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque Matamore icon«Le petit cirque» X le petit cirque a levé l’ancre finie la fête aux bords de mer

Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque Matamore iconHistoire du cirque «moderne» au cirque «contemporain»
...

Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque Matamore icon3 "La grande aventure du nouveau cirque -centre National des Arts du Cirque"

Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque Matamore iconEpreuves anticipees de français oral blanc avril 2012
«Soudain, demain !» en partenariat avec le Théâtre du Mantois; mise en voix et en espace de poèmes de Pascale Petit et de poèmes...

Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque Matamore iconCours theorique danse la danse est un art à part du fait de sa double...

Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque Matamore iconRechercher des indices
«Bravo, Petit Ours !», «Rentrons à la maison, Petit ours.», «La grotte de Petit Ours.»

Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque Matamore iconNote de mise en scène
«oceans et utopies» dans un stade couvert de 10 000 places, 200 comédiens, danseurs, artistes e cirque et techniciens. ‘Un hameçon...

Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque Matamore iconLibrairie Le toucan
«en rires». La remise des prix se tiendra au petit théâtre case n°8 du Camp de la Transportation, à cette occasion et en collaboration...

Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque Matamore iconDu théâtre d’art à l’Art du théâtre
«Avant-propos» et «Causes de la crise actuelle» in Le Théâtre Libre, mai 1890, p. I-IV et 23-27

Cirque Trottola – Petit Théâtre Baraque Matamore iconLe Vaisseau l’«Orion» ou la baraque aux mirages
«Le vaisseau l’Orion», n’est pas la moins étrange et IL s’apparente fort à ces galeries où l’on avance entre miroirs déformants et...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com