Compagnie nue comme l’oeil





télécharger 16.71 Kb.
titreCompagnie nue comme l’oeil
date de publication10.01.2017
taille16.71 Kb.
typeNote
l.20-bal.com > histoire > Note
COMPAGNIE NUE COMME L’OEIL

Maison des Associations du 2Oeme BP 58

1-3 rue Frederick Lemaître 75020 Paris

http://compagnienuecommeloeil.hautetfort.com/

nuecommeloeil@gmail.com

tél 01 40 31 31 19



Projet « Périphérie Humaine »

Création pour 2008-2009




Après ses trois précédents spectacle
VIVRATO spectacle de musique et poésie autour des textes de Nazim Hikmet et Mahmoud Darwich (sélection du printemps des poètes) et

PENSE QUE d’après le texte de Zirek (auteur et comédien kurde aujourd’hui apatride à Paris)

EN SOLDES (travail en cours) de danse et poésie sur les sans abris.

la Compagnie Nue Comme L’œil souhaite poursuivre son travail sur l’exil, la mémoire, le fragment, la musicalité de la langue… en rencontrant cette fois des personnes en marge dans diverses structures associatives (centres d’hébergements, centres d’alphabétisations, cafés sociaux…)
Ces rencontres donneront lieu à la création du spectacle « Périphérie Humaine» avec des comédiens - musiciens et plasticiens.

Les rencontres avec l’équipe de la compagnie Nue Comme L’œil et ce public en marge sera mené en vue d’une confrontation avec une réalité ,un recueil de parole, un travail de terrain en vue de la création.
NOTE D’INTENTION

Notre volonté est de mettre en lumière ces personnes souvent placées en marge, de faire un travail à partir de leurs témoignages.

Travailler sur ces histoires individuelles et collectives, à l’heure où l’on parle d’intégration, d’immigration nous semble urgent, laisser la parole aux principaux acteurs .
Un projet similaire a déjà été mené par durant deux ans à Montreuil en partenariat avec la ville de Montreuil, le conseil général et le FIV.

Les ateliers se sont déroulés durant deux ans avec les structures SFM (service France Migrant) Assofac (centre d’alphabétisation,)l ‘association des Femmes Maliennes…
Aborder les trajectoires de chaque participant , partir de leur vécu, de l’espace intime (leur arrivée en France, les espoirs , les illusions, la vie quotidienne, le lien avec le pays d’origine, la culture du pays d’origine (mythologie, contes , chants)..

Partir du témoignage pour dresser une typologie de l’exil, de la marge : interrogation sur l’espace intime et collectif , la mémoire, l’altérité.

Nous souhaitons instaurer un espace de parole, un territoire de parole.
( plusieurs résidences sont envisagés à Morsang sur Orge, à Paris et avec l’association itinéraires singuliers à Dijon)


NOTE DE MISE EN SCENE

L’espace sonore :

Les paroles et l’univers seront enregistrés en vue de la création sonore pour le spectacle ( son ambiant, bribes, langues étrangère, témoignages, chants…), et également relayés par des comédiens ( dans une confrontation constante avec d’autres textes dramaturgiques, essais, nouvelles, poésie…)

Toutes les structures institutionnelles d’où sont exclus ces personnes seront présentes dans cette création sonore, voix off de ces cadres institutionnels devenu évanescents, déréalisées.

La Scénographie

Nous envisageons aussi en amont un travail avec un photographe plasticien : détails de corps , mains, visages issues de ces rencontres. Ces photographies projetées durant le spectacle constitueront une part importante de la scénographie du spectacle, fragments humains .
La chorégraphie du spectacle est celle du mouvement continu, un flux continu dans lequel évoluent musiciens et comédiens, ce flux étant accentué par une création sonore dense. Et des lignes de fuites se profilent parfois laissant émerger des fragments de scènes, de dialogue, de parole chantées, parfois des individualités….

Nous souhaitons travailler sur cette rupture du mouvement, sur des accidents chorégraphiques, sur ces interférences qui placent les corps et les individus en marge, à la périphérie.

Extraire de ce mouvement continu une trace d’individualité, permettre de voir par fragment des bribes d’histoires individuelles inscrites dans la grande.

Permettre parfois une suspension du temps.

L’équipe artistique :

L’équipe est constituée

de musiciens: accordéon, violon, percussion, clarinette et saxophone),

Les musiciens interviendront en direct, et seront à la fois accompagnateurs des paroles, de leur musicalité ;

la musique permet également d’isoler les scènes intimistes du mouvement de foule.

De danseurs : Butô, danse orientale et hip hop : nous sommes à la fois dans la sensualité des corps ,la lenteur, la cassure, les tensions….

De comédiens : porteurs de paroles et de gestes et lien continu entre ces deux pôles.



Périphérie Humaine est une création pour

7 Comédiens musiciens danseurs

Un metteur en scène

Une scénographe

Un créateur lumière

Au total une équipe de 10 personnes

similaire:

Compagnie nue comme l’oeil iconRéunion «fonctionnement de l’association L’oeil du huit»
«C’est un concert privé ?» demandent-ils ? «Non… je vous en ai déjà parlé» répond Emmanuelle en les faisant rentrer. A la sortie,...

Compagnie nue comme l’oeil iconCie Nue comme l’œil
«Le monde à besoin de poésie et de poésie simple, pour dire ce que de tout temps et sous toute les latitudes les poètes ont chanté...

Compagnie nue comme l’oeil iconCie Nue comme l’œil
«Le monde à besoin de poésie et de poésie simple, pour dire ce que de tout temps et sous toute les latitudes les poètes ont chanté...

Compagnie nue comme l’oeil iconL'oeil de l'esprit / Oliver Sacks; traduit de l'anglais. Paris : Seuil, 2012 (278 p.)

Compagnie nue comme l’oeil iconAdresse : 6 Place de l’Hôtel de Ville e-mail
«Pour toujours et Jamais plus comme avant», création jeune public de Laurence Villerot avec la Compagnie des Hirsutes. Prix reçu...

Compagnie nue comme l’oeil iconNue Vous savez user des simples mots du langage pour en bâtir une...
«Urgence de la lumière, premiers éléments pour une po-éthique de Jacques Goorma», de Julien Hertz, Mémoire de Master de Lettres Modernes,...

Compagnie nue comme l’oeil iconColloque sur "L'oeil de Hugo" organisé par le Groupe Hugo (Université...

Compagnie nue comme l’oeil iconToi qui es ardente et nue
«Cançon de nervi», passe toute la distance sociologique et la délectation esthétique de la mise en scène, sincère sans doute

Compagnie nue comme l’oeil iconTu sais tu vas voir à quel point je suis ringard, dis-tu à’ la fille...
«révolutionnaire», elle a inventé ce formidable trompe-l’oeil pour dissimuler ses privilèges

Compagnie nue comme l’oeil iconIntro salut à la compagnie ( Danièle)





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com