Scolarisation des e. N. A. F





télécharger 36.05 Kb.
titreScolarisation des e. N. A. F
date de publication29.11.2019
taille36.05 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > histoire > Documentos

Compte rendu

STAGE DE FORMATION CONTINUE 10 et 11 janvier 2008-02-22

SCOLARISATION DES E.N.A.F



COORDINATRICE POUR LE DEPARTEMENT des ENAF et des enfants du voyage : Madame Allègre Pragnère
CASNAV : Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et Voyageurs

BO n° 4 spécial 2002
Question préliminaire : Quel français enseigne t’on à l’école ???

Le Français conçu comme langue de scolarisation :c’est à dire une Langue de haut niveau.

Références officielles





  • BO spécial N° 10 du 25 avril 2002

  • Circulaire n° 2002-063 du 20.03.02 Modalité d’inscription et de scolarisation

  • Circulaire n°2002-100 du 25.04.02 Organisation de la scolarité des ENAF sans maîtrise suffisante de la langue française et des apprentissages.


I/ DEFINITIONS :


  • ENAF : Enfant Nouvellement Arrivé en France

ENAF= désigne tout enfant scolarisé pour la 1ere fois en France depuis moins d’un an
Les classes ENAF permettent l’accueil des enfants non francophones ou n’ayant pas une maîtrise suffisante de la langue française.
Au bout d’une année tout ENAF est un élève à part entière de l’établissement scolaire.


  • Définition linguistique :

Etre francophone suppose une pratique de la langue française, c’est à dire comprendre et produire des messages en français autrement dit avoir des compétences dans la langue.

Il y a toutefois hétérogénéité de la francophonie.


  • Différences FLE/FLS/ Français langue de scolarisation

- FLE : pour parler suffisamment une langue pour communiquer à l’étranger ,

- FLS : pour les migrants (notamment pour les parents des ENAF),

- Français langue de scolarisation :acquisition de lexique spécifique, consignes…implicite…

II/ PREALABLE



Sur le site du CASNAV, on trouve des fiches pratiques sur ce qu’il convient de faire lorsqu’un ENAF vient s’inscrire dans une école.
Des l’arrivé dans une école d’un ENAF le directeur doit effectuer une double inscription : inscription dans la classe d’âge (classe de rattachement) division(avec 1 an d’écart possible)

+ inscription provisoire dans la classe spécialisée
Les enfants ENAF doivent être inscrits (et scolarisés ) dans une classe correspondant à leur classe d’âge et non dans un cour inférieur. Car , on doit par principe considérer les enfants comme aptes à entrer rapidement dans les apprentissages.
La 1ere année il peut y avoir 1 scolarité à la carte.
Avant la prise en charge des ENAF :

Il est nécessaire de réaliser un bilan des apprentissages, des connaissances acquises dans le pays d’origine.

Evaluation des acquis à l’arrivée  afin de :

  • Mettre en évidence leur savoir faire en langue française

  • Mesurer leurs compétences scolaires dans la langue d’origine

  • Connaître leur degré de familiarisation avec l’écrit

  • Percevoir leur degré de maîtrise dans certaines disciplines (maths par ex)

Pour envisager une affectation éventuelle dans 1 classe spécifique

Puis :

  • Faciliter l’adaptation de ces jeunes au système scolaire

  • Assurer dès que possible l’intégration dans un cursus ordinaire.



III/ CLIN et CLA :
* Dans les collèges :

Les CLA dispensent un enseignement adapté au niveau des élèves en fonction des évaluations menées à l’arrivée.

Les élèves doivent être inscrits dans les classes ordinaires et y bénéficier de l’enseignement dispensé (maths, LV, Sport…)
On doit signaler à l’entrée en 6eme le fait que les enfants viennent de CLIN . Ils doivent alors bénéficier d’1 suivi (aide).

Dispositif proposé pour ces enfants : 1 temps spécifique(CLA) associé à 1 temps en classe ordinaire médiation = relation entre besoin ordinaire et besoin spécifique.
Un ENAF en collège doit effectuer : 12h minimum semaine de français dans la langue de scolarisation puis les autres heures avec les natifs.
Si un enfant ENAF arrive avec l’âge du collège il doit d’abord se rendre à l’inspection académique pour être évalué (positionnement ) . Ensuite, actuellement , c’est le CIO qui fait les évaluations préalables à l’inscription en CLA.
Actuellement le positionnement des élèves au CIO ne se fait qu’après 2 mois d’attente ce qui révèle un réel dysfonctionnement !!
* En élémentaire :

La classe de CLIN accueille des enfants d’age scolaire élémentaire (de 6 à 11 ans), de tous niveaux et de toutes origines. L’hétérogénéité est une richesse.

Dans la CLIN la séparation en niveau n’est pas pertinente.

L’école doit savoir s’adapter aux élèves.

Le milieu ordinaire est porteur.
Il ne faut pas dissocier l’apprentissage de l’oral de celui de l’écrit. L’apprentissage des 2 doit se faire de manière concomitante et simultanée . L’écrit vient appuyer l’apprentissage de l’écrit. Les 15 premiers jours peuvent être consacrés exclusivement à l’oral mais pas plus .
Il faut aussi veiller à l’utilisation systématique du dictionnaire bilingue dès le départ.


IV/ VISUALISATION D’UNE SEANCE DE PRODUCTION D’ECRIT EN CLASSE



Cycle 3 dernier trimestre : écriture d’un texte pour commenter des illustrations. A partir d’un album sans texte.

1ere étape :langue orale, Que raconte cet album ?

Niveaux des élèves très différents.

2 enfants arrivés la veille . 1 arrivé la semaine précédente. Le tutorat permet de faire participer les enfants même s’ils ne comprennent pas encore.

L’enseignante prend en situation d’étayage les enfants en décrochage.

Dans les groupes de 3 : 1 bon lecteur scripteur, 1 scripteur et un enfant observateur (qui n’est pas encore capable de participer activement mais observe, répète, copie)

Au cours de la même séance alternance de langage, passage à l’écrit et copie.

L’enseignante fait beaucoup reformuler, mime . Elle est extrêmement directive , induit beaucoup et recentre en permanence. Ce qui permet la mémorisation.

Enormément d’aides dans la classe pour les élèves : mots, répertoires au tableau …

Complexité abordée d’entrée mais avec un niveau d’exigence différent. Les attentes ne sont pas les mêmes.
Pour les enfants non lecteurs on peut enregistrer les mots, les textes et les retravailler en classe ou chez soi. (audacity)

V/ QUE FAIRE AVEC UN ENFANT EN GRANDE DIFFICULTE ?


Ne pas négliger la place du réseau pour aider ces enfants à entrer dans le métier d’élève. Maitre G . ou psychologue scolaire.

Pour les élèves en grande difficulté : Prendre la problématique en entrant par le parcours d’élève. Ces enfants doivent être accompagnés de manière particulière.



DEUXIEME JOURNEE




Intervention de Joss Pomel sur les outils numériques

I :PREAMBULE


Les outils numériques permettent d’assurer la conservation et donc la permanence de l’oral .
Durant les heures de CLIN :

Pour l’apprentissage de la lecture le travail effectué lors des heures de CLIN peut être une anticipation sur le travail de description de l’image et un préparation à la découverte du texte qui se fera ultérieurement dans la classe d’âge.
Construction d’un cahier personnel de consignes et de mots pour favoriser l’autonomie rapide avec des pictogrammes..

Sous mains avec les consignes (outils de C2 pour entrer dans l’écrit) dès le départ même si les enfants ne peuvent pas lire ces consignes. Cela permet d’être en contact avec l’écrit.
Apprendre le plus rapidement possible et de manière prioritaire à communiquer . Communiquer c’est faire passer un message en se faisant comprendre au mieux. Recherche de l’efficacité. Communiquer c’est aussi recevoir un message !

Pour cela il faut mettre en place des situations d’oral mais progressivement associer oral et écrit.


II/UTILISATION ET INTERET DE CERTAINS SITES ET DE LOGICIELS :
ILIAS : Argos 64

Liaison CM2 /6eme

Ecrire des poèmes carrés en français / donner par ex 1 liste de 4 mots

Traduits en espagnol et en anglais. Puis les interpréter dans les 3 langues

Ceci permet de travailler la correspondance au niveau de l’étude de la langue

Structure simple et répétitive du poème carré est intéressante comme support.

Le travail sur la phonologie est facilité par la poésie.
.

AUDACITY


On peut facilement valoriser les productions des élèves avec AUDACITY qui permet de s’enregistrer.

Vrai projet de production pour l’évaluation, la diffusion. Permet l’auto- correction et le réenregistrement autant que de besoin ainsi que l’écoute

Ex : commentaires de livres, mise en voix d’histoires inventées ; émissions de radio scolaires , interviews, vire langue , chants, comptes rendus …

Travail à la fois oral et en écrit par exemple préparation de ce qui sera enregistré.
A partir de bruitages de la vie quotidienne possibilité de faire parler : invention d’une histoire et de son écriture. Travail lexical plus syntaxique.

Si l’élève est à l’origine des messages, c’est une situation plus riche et plus intéressante.

L’enregistrement permet à l’élève de prendre conscience de ses progrès en constatant de manière tangible l’évolution de la qualité des productions..

La réalisation est aussi essentielle psychologiquement . Ce sont des traces de son histoire, puisque il s’agit d’une production ré écoutable.

Importance des traces que l’on laisse à un élève et que lui produit et donne à voir.

Utilisation du logiciel LECTHEME

Après une première initiation orale. Il faut des casques avec micro

Chaque enfant peut travailler et s’enregistrer sur le fichier

Défaut de cet outil : il n’y a pas d’auto correction

L’intérêt est de réinvestir en classe le vocabulaire acquis

3 étapes : découverte, entraînement puis évaluation .
IDEOGRAPHIX : prise en main délicate. Pour s’aider aller sur le site de l’AFL

Permet l’individualisation du travail

Logique de l’apprentissage de la lecture intéressante . Part du texte pour rentrer dans l’organisation, puis dans la phrase et dans le mot que l’on décortique.

Cohérence du texte.
IMAGEMO :

Public visé : enfants non lecteurs . travail sur le mot , la lettre

7 thèmes proposés .. mais on peut rajouter ses propres thèmes avec ses mots et ses images.

Nom de code : « ADMIN »

Attention il faut donner le même nom à l’image et au son.
LECTRA ET LECTRA MINI :

Exercices pour rentrer dans la lecture et surtout pour travailler sur la grammaire. Retrouver des mots globalement, chercher des pronoms…
LA LECTURE en classe :

A partir d’albums. Difficulté d’intéresser tous les enfants en fonction de l’hétérogénéité de l’âge. Edition du Rouergue

Approche à peu près semblable a celle du CP .
Pour les enfants d’âge CP il parait préférable de les laisser dans la classe ordinaire pour l’apprentissage de la lecture.


III/ ET DANS LA CLASSE ORDINAIRE COMMENT FAIRE AVEC DES ENFANTS ENAF ?



Il faut mettre en place des pratiques telles que le tutorat et le décloisonnement.

L’enseignant doit se placer sur une logique de la prise en charge de la difficulté.

Il y a nécessité de mutualisation des supports et du matériel entre l’enseignant de CLIN et celui de la classe ordinaire (notamment en Cycle 2).
Possibilités :

  • Travail en autonomie à partir de phrases dictées par l’enfant.

  • Traces écrites en CLIN et réinvestissement dans la classe d’âge avec un travail en autonomie avec une aide de l’enseignant et un travail de copie.

  • Grammaire : La grammaire est réalisée en classe ordinaire.

La notion de lexique incontournable est à réfléchir en même temps que celle de syntaxe.

Structuration importante.

Il s’agit de montrer toutes les possibilités que donne la langue française. Cette notion de richesse est très importante

Il est nécessaire de donner fréquemment aux élèves des points de repérage et de stabilisation.

EX : Jeu du Furet. Rajouter 1 mot à une phrase . le chien court+1 : le petit chien court. Le chien noir court…



  • Un outil précieux : le Cahier individuel de besoin que l’enfant amène avec lui dans la CLIN et qu’il ramène dans le groupe classe pour travailler seul et avec l’enseignant




  • Outil d’étayage indispensable  : un lexique toujours à disponibilité.




  • Projet avec les enfants de CLIN : Un travail proposé en CLIN peut être proposé aux autres enfants dans la classe ordinaire.

Ex : le jeu des osselets. Recherche de règles sur Internet. Lecture , appropriation, … puis réinvestissement en allant dans la classe ordinaire apprendre aux autres à jouer aux osselets !

Ex : mon pays . travail sur le pays d’origine de chacun et réalisation d’un livre . Présentation au reste de l’école .

CONCLUSION



Pour les ENAF il est extrêmement important de communiquer aux autres .

Il doit exister un lien très fort entre ce qui se passe en groupe CLIN et dans la classe ordinaire C’est ce qui permet aux enfants de donner du sens.Tout fait sens !

BIBLIOGRAPHIE :
site du CASNAV : carec.ac-bordeaux.fr/casnav


Logiciels et CD Rom :

  • LECTHEME Niveau C1 et 2 / Niveau C3

  • Hot potatoes

  • Idéografix (AFL)

  • Lectra et lectra mini

  • Elsa

  • IMAGEMO

  • CD rom TIBILI + livre

  • Cassette PINGU


Livres  et ouvrages :


  • SCEREN : Passerelles en 15 langues . Evaluation lecture en langue d’origine Cycle II et III . Les cahiers . Ville Ecole Intégration

  • Méthode de lecture FLE  : « Il était une petite grenouille »

Livre de lecture + . banque d’images et de données. Vendu avec un CD reprenant toutes les images.

  • Fichier lexical Ribambelle CP

  • Ville Ecole Intégration les cahiers :

« La langue des apprentissages ; Premiers pas dans le français à l’école»

  • « La grammaire progressive du français ». Clé internationale

  • « Meli Mêlons » seuil jeunesse.

  • « un pays, un enfant » PEMF

  • « des enfants comme moi» Gallimard jeunesse UNICEF

  • « Loup Noir » Antoine Guilloppé Casterman . les albums Duculot

  • Jeu de familles légumes (CF Pau 1)

similaire:

Scolarisation des e. N. A. F iconFiche informative sur l’action
«assurer la scolarisation et la réussite scolaire des élèves à besoins éducatifs particuliers» (Axe I (I 3))

Scolarisation des e. N. A. F iconElèves migrants et maîtrise formelle de la langue de scolarisation...

Scolarisation des e. N. A. F iconMur d’exposition virtuelle
«déclencheurs de textes» ou des défis à relever pour que vivent sur la page des mots, des sentiments, des sensations, des sens ou...

Scolarisation des e. N. A. F iconI. Des problèmes, des questions légitimes, notamment concernant l’aide...

Scolarisation des e. N. A. F iconI. Des problèmes, des questions légitimes, notamment concernant l’aide...

Scolarisation des e. N. A. F iconI. Des problèmes, des questions légitimes, notamment concernant l’aide...

Scolarisation des e. N. A. F iconReprésenter des personnages, des objets, des lieux / importance des...

Scolarisation des e. N. A. F iconExpérimenter des matériaux, des supports, des outils, constater des...

Scolarisation des e. N. A. F iconDans la catégorie des bibliothèques servant de refuge à des hommes...

Scolarisation des e. N. A. F iconA la découverte des littératures étrangères
...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com