Quelle progressivité établir en terme d'apprentissage afin d'amener les élèves du cycle 3 à une démarche de questionnement du document en histoire ?





télécharger 30.68 Kb.
titreQuelle progressivité établir en terme d'apprentissage afin d'amener les élèves du cycle 3 à une démarche de questionnement du document en histoire ?
date de publication08.11.2019
taille30.68 Kb.
typeEssai
l.20-bal.com > histoire > Essai
Quelle progressivité établir en terme d'apprentissage afin d'amener les élèves du cycle 3 à une démarche de questionnement du document en histoire ?


  1. Essai sur une progressivité des apprentissages autour de l'étude du document en histoire dans le cycle 3.


Objectif : amener les élèves à une démarche de questionnement du document : comprendre l'histoire racontée par le document et l'histoire du document.
En histoire, trois pratiques méthodiques sont menées pour étudier un document : présenter le document, prélever des informations pour narrer l'histoire racontée par le document, s'interroger sur le point de vue à l'origine du document, donc sur l'implicite du document.
Dans le cycle 3, un travail en plusieurs phases peut être mené sur les trois années afin d'amener progressivement les élèves d'un guidage fort à une activité intellectuelle plus autonome.


Phase 1 : CM1 :

  • apport de la problématique par le professeur.

  • documents simples, courts et limités choisis par le professeur : un texte et une illustration.

  • questions fermées, courtes et précises pour prélever des informations dans le ou les documents.

  • trier et classer les informations

  • interprétation simple

  • commencer à utiliser un vocabulaire historique précis et adéquat.

  • courte synthèse du professeur.


Phase 2 : CM2 / début de la 6ème :

  • apport de la problématique par le professeur

  • documents plus variés et plus nombreux choisis par le professeur

  • présentation du document : quelle est la nature du document ? qui est l'auteur ? à quelle date ? dans quel contexte ? quel est son titre ?

  • répondre à des questions plus ouvertes sur un document pour commencer à travailler la compréhension générale.

  • trier, classer, hiérarchiser les informations.

  • interpréter et expliquer en croisant plusieurs documents.

  • utiliser de plus en plus un vocabulaire historique précis et adéquat.

  • synthèse réalisée par le professeur et les élèves.


Phase 3 : année de la 6ème :

  • apport de la problématique par le professeur.

  • documents plus longs et plus compliqués, variés et choisis par le professeur.

  • présentation du document sans aide.

  • interroger l'implicite du document à l'aide de questions courtes et précises : à qui est-il destiné ? quelle est l'intention de l'auteur ? que se passe-t-il au moment où l'auteur écrit ce texte ? peut-on vérifier les propos du document par d'autres sources ?

  • répondre à une ou deux questions ouvertes sur le document.

  • trier, classer, hiérarchiser.

  • interpréter et expliquer en croisant des informations de plusieurs documents et des connaissances.

  • utiliser le plus souvent possible un vocabulaire historique précis et adéquat.

  • synthèse réalisée par les élèves qui dictent au professeur.


Phase 4 : à essayer à la fin du cycle 3 :

  • apport de la problématique par le professeur.

  • choix des documents par les élèves et justification : présentation du document en donnant un sens à ces informations, s'interroger sur l'utilité du document pour traiter la problématique.

  • prélèvement des informations sans aucune question, seule la problématique de départ guide les élèves : trier, classer, hiérarchiser.

  • interpréter et expliquer en croisant les informations de plusieurs documents et des connaissances.

  • utilisation d'un vocabulaire historique diversifié, précis et adéquat.

  • rédaction de la synthèse par les élèves avec une aide apportée par le professeur sous la forme d'une liste de mots.



  1. Suggestions pour une mise en forme dans le cycle 3 .



  • Programme / les contenus


En 6è : thème n°3 : l'empire romain dans le monde antique

Conquêtes, paix romaine et romanisation.
Les commentaires du programme précisent : l'enchaînement des conquêtes aboutit à la constitution d'un vaste empire marqué par la diversité des sociétés et des cultures qui le composent. Son unité est assurée par le pouvoir impérial, la romanisation et le mythe de l'Urbs.


- Programme / les compétences
*En Histoire :

Comprendre un document :

Comprendre le sens général d'un document, identifier le document et savoir pourquoi il doit être identifié, extraire des informations pertinentes pour répondre à une question, savoir que le document exprime un point de vue, identifier et questionner le sens implicite d'un document.

Domaines du socle : 1,2.
Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués :

Se poser des questions, formuler des hypothèses, vérifier, justifier.

Domaines du socle : 1, 2, 3.
Pratiquer différents langages en histoire :

Ecrire pour structurer sa pensée et son savoir, pour argumenter ; s'approprier et utiliser un lexique historique.

Domaines du socle : 1, 5.


* En Français :

Lire :

Comprendre des textes, des documents et des images et les interpréter.

Domaines du socle : 1, 2.
Ecrire :

Recourir à l'écriture pour réfléchir et pour apprendre, prendre en compte les normes de l'écrit pour formuler, transcrire et réviser.

Domaine du socle : 1.
Comprendre le fonctionnement de la langue :

Maîtriser la forme des mots en lien avec la syntaxe.

Domaine du socle : 1.
Déroulement de la séance :

L'étude de document présentée ici concerne plus particulièrement l'unité de l'empire romain assurée par le pouvoir impérial.

Scénario :

Vous êtes directeur à Rome des archives du département des antiquités romaines. Un historien français, qui doit écrire un article dans une revue, vous demande de lui faire parvenir des documents pour témoigner de la volonté des empereurs romains entre le Ier et le IIè siècle de faire connaître leur puissance dans tout l'empire (afin de maintenir son unité).

Consigne :

Pour cela vous devez choisir des documents parmi ceux proposés en justifiant pourquoi vous en avez gardé certains et éliminé d'autres.
Ressources externes :

Les documents indiqués pour faire le travail : (voir le diaporama)

  • Un texte : extrait des « Fastes » du poète latin Ovide : auteur non étudié en classe mais le texte permet de réinvestir les connaissances des élèves sur la fondation légendaire de Rome (vu dans le thème 2 : Récits fondateurs, croyances et citoyenneté : Rome du mythe à l'histoire).

  • La pièce d'or de l'empereur Trajan datant du II è siècle avec les annotations pour expliquer chacune des abréviations.

  • Une photographie d'un temple sans titre, sans date, sans commentaire. Ce temple est la maison carrée à Nîmes : temple dédié aux petits-enfants d'Auguste, Caïus et Lucius César. Les Nîmois espéraient ainsi plaire à l'empereur. L'architecture du temple est celle d'un temple grec.



Ressources internes :

  • Les connaissances, en particulier celles sur la fondation légendaire de Rome qui a permis d'asseoir sa domination, sa mise en scène et celles sur les conquêtes qui ont abouti à la construction d'un vaste empire marqué par la diversité des sociétés et des cultures.

  • Les démarches pour comprendre un document : présentation du document, son intérêt pour traiter le sujet, l'implicite du document.

Le prélèvement, la hiérarchisation, le tri, le classement des informations contenues dans les documents, les croiser en comparant deux documents de nature différente. Mettre en relation les informations du document avec les connaissances.

  • Le vocabulaire maîtrisé par les élèves.


« Des coups de pouce » : les élèves peuvent en utiliser un seul ou plusieurs. Cela permet de mettre en place une pédagogie différenciée dans le cadre de l'accompagnement personnalisé.
Le premier « coup de pouce » concerne l'identification et l'interrogation du document :


  • chaque document comporte-t-il un titre ? une date ? celle-ci correspond-elle à la période étudiée ? l'auteur est-il connu des empereurs ?

  • le texte d'Ovide a-t-il été écrit pour plaire à l'empereur ? pourquoi l'empereur désire-t-il avoir des écrits le comparant aux dieux et aux héros ?

  • en quoi une pièce de monnaie peut-elle permettre de faire connaître la puissance de l'empereur dans tout l'empire ? le métal de fabrication de la pièce montre-t-il que l'empereur s'adresse à tous les habitants de l'empire ? qui donc l'empereur veut-il convaincre ?


Le second « coup de pouce » vient en aide pour le prélèvement d'informations :


  • relever les informations qui concernent seulement la puissance de l'empereur.

  • classer les informations par thème (à préciser).

  • mettre en relation les informations prélevées (exemple : le thème sur la religion).

  • confronter les informations des documents avec vos connaissances sur la légende de la fondation de Rome et sur l'empire romain.

  • faire des propositions (hypothèses) et expliquer les moyens utilisés par les empereurs romains pour affirmer leur puissance dans tout l'empire.



Le troisième « coup de pouce » porte sur les idées-clés ou mots-clés à fournir pour la synthèse :
- la présentation et le sens du document :
date(s)- texte- légende - pièce/commerce dans tout l'empire - métal en or - Ovide au service de l'empereur – Auguste/Trajan - propagande impériale (déjà abordée lors du cours sur les mythes de la fondation de Rome) - effigie de l'empereur - faire connaître l'image, les vertus, les victoires de l'empereur - IIè siècle - Ovide Ier s av. J.C - Ier s.
- les informations à prélever, hypothèses à formuler et à expliquer :
association de l'empereur Auguste au récit légendaire de la fondation de Rome : aux héros et aux dieux (Enée, Rhéa Silvia, Mars).

Mise en valeur de l'empereur : héritier de César (Caesar) – élu des dieux (Auguste) – chef religieux (Grand Pontife) – chef politique (Consul) – pouvoir militaire (Imperator) – victoires contre les peuples germaniques ou barbares – empereur honoré.

similaire:

Quelle progressivité établir en terme d\Programme pour le cycle 2
«calcul intelligent», où les élèves comprennent ce qu’ils font et pourquoi ils le font. En questionnement du monde, la construction...

Quelle progressivité établir en terme d\Programme pour le cycle
«calcul intelligent», où les élèves comprennent ce qu’ils font et pourquoi ils le font. En questionnement du monde, la construction...

Quelle progressivité établir en terme d\Programme pour le cycle 2
«calcul intelligent», où les élèves comprennent ce qu’ils font et pourquoi ils le font. En questionnement du monde, la construction...

Quelle progressivité établir en terme d\Programme pour le cycle 2
«calcul intelligent», où les élèves comprennent ce qu’ils font et pourquoi ils le font. En questionnement du monde, la construction...

Quelle progressivité établir en terme d\Programme pour le cycle 2
«calcul intelligent», où les élèves comprennent ce qu’ils font et pourquoi ils le font. En questionnement du monde, la construction...

Quelle progressivité établir en terme d\Programme pour le cycle 2
«calcul intelligent», où les élèves comprennent ce qu’ils font et pourquoi ils le font. En questionnement du monde, la construction...

Quelle progressivité établir en terme d\Programme pour le cycle 2
«calcul intelligent», où les élèves comprennent ce qu’ils font et pourquoi ils le font. En questionnement du monde, la construction...

Quelle progressivité établir en terme d\Stylisation de la démarche projet d’école cycle 2 (cp-ce1-ce2)
«rappel de récit» sur un texte connu des élèves non réussi pour les 6 élèves pris en adaptation

Quelle progressivité établir en terme d\Langues vivantes (Etrangères ou régionales) : progressivite des apprentissages cycle 3
«niveau de l'utilisateur élémentaire». En passant de A1 à A2, les élèves quittent «le niveau de découverte» pour entrer dans le «niveau...

Quelle progressivité établir en terme d\Fiche 9 Cycle 3 – lecture et compréhension de l'écrit – repères de...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com