O programmes 2008





télécharger 42.16 Kb.
titreO programmes 2008
date de publication31.05.2017
taille42.16 Kb.
typeProgramme
l.20-bal.com > histoire > Programme
UN CAHIER D’HISTOIRE DES ARTS


Rappel des Textes

B.O. n°32

août 2008

« L’élève doit être capable d’identifier des œuvres étudiées par leur titre, le nom de l’auteur et l’époque à laquelle cette œuvre a été créée.

L’élève doit connaître des formes d’expression, des matériaux, des techniques, des outils, un premier vocabulaire spécifique.

L’élève doit connaître les grands repères historiques, géographiques, culturels.

L’élève doit être capable de mobiliser ses connaissances pour parler de façon sensible d’œuvres d’art. »

Définitions

Pourquoi Histoire des arts et non Histoire de l'art?

C'est un ensemble plus vaste de domaines artistiques et culturels qui tient compte de l'évolution des arts contemporains.
Cet enseignement couvre donc:

six grands domaines artistiques

· Les « arts de l'espace » : architecture, arts des jardins ;

· Les « arts du langage » : littérature (récit et poésie) ;

· Les « arts du quotidien » : arts appliqués, design, objets d’art ;

· Les « arts du son » : musique (instrumentale, vocale) ;

· Les « arts du spectacle vivant » : théâtre, danse, cirque, marionnettes ;

· Les « arts du visuel » : arts plastiques, cinéma, photographie, vidéo.
cinq périodes historiques :

· De la Préhistoire à l’Antiquité gallo-romaine

· Le Moyen-âge

· Les Temps modernes

· Le XIX siècle

· Le XXe siècle et notre époque.

Le cadre institutionnel

Cet enseignement s'inscrit dans le cadre du pilier 5 « culture humaniste » du socle commun, mais concerne aussi par sa transversalité d’autres compétences (maîtrise de la langue, culture scientifique, tuic, compétences sociale et civique, autonomie, initiative, créativité).

L'Histoire des Arts dans les programmes 2008 :

o circulaire de rentrée 2008

o programmes 2008

o circulaire éducation artistique 8 mai 2008

o encart du BO N°32 du 28 août 2008. On y trouve une liste de référence sans indication précise d'œuvres (destinée à aider les enseignants dans le choix des œuvres qui seront étudiées).

o Une liste d'exemples d'œuvres sur le site: eduscol.education.fr


Les éléments importants dans ces textes (extraits en italique):
Une approche co-disciplinaire et transversale : ce n'est pas une nouvelle discipline, c’est un enseignement. (volume horaire annuel 20 heures au cycle3)

– Il s'agit d'offrir à tous les élèves, de tous les âges, des situations de rencontres sensibles et réfléchies ; fondé sur une découverte sensible, cet enseignement construit une première ouverture à l'art. Attention à ne pas prendre les œuvres comme illustrations pour l’Histoire ou la géographie ;on est devant des œuvres d’art et non des documents. Il ne s'agit pas non plus de faire un cours magistral d'histoire de l'art.

Il s'agit pour l'enseignant d'accompagner les élèves dans l'identification de ce qui constitue la singularité d'une œuvre.

L'enseignement des arts visuels favorise l'expression et la création. La formation artistique reste fondée sur l'exercice d'une pratique effective, éclairée par la rencontre avec les œuvres. Dans les acquis attendus, on trouve des attitudes qui impliquent curiosité et créativité artistiques. L'enseignement de l'histoire des arts ne doit pas prendre la place des pratiques artistiques : il complète, s’enrichit des démarches pédagogiques des différents domaines.

Des œuvres relevant de différents domaines artistiques, de différentes époques et civilisations.

Les aires géographiques et culturelles : régionales, nationales, européennes, mondiales (pas seulement l'art occidental comme peut le laisser penser la liste de référence).

L'enseignement de l'histoire des arts implique la fréquentation des lieux de création, conservation, diffusion des œuvres : dès que possible, on privilégiera la rencontre avec des œuvres réelles, plutôt que des reproductions, et on veillera dans ce cas à travailler avec les élèves sur le statut particulier de la reproduction par rapport à l’œuvre in situ.

Les œuvres sont choisies de manière buissonnière par les enseignants aux cycles 1 et 2 : un programme est conseillé, en fonction des projets en arts visuels ou autres, des œuvres proches de l'école, des programmations de centres culturels, théâtres, cinémas, salles de concert, médiathèques, conservatoires, de la documentation disponible, d'une progression sur l'école.

Le Cahier d’Histoire des Arts
Quelques recommandations 

Le carnet est un objet mémoire des rencontres artistiques et culturelles de l’élève et un support d’apprentissage.
Le cahier est la mémoire des parcours artistiques et culturels vécus par l’élève : rencontres avec les œuvres, les artistes, traces de textes, écrits, données informatiques, productions plastiques, littéraires ou autres.
Le cahier retrace le ou les parcours des élèves ; pour cela on pourra parler de plusieurs cahiers et non d’un seul, soit en fonction d’une période donnée, soit en fonction d’un parcours à travers les temps. Les traces peuvent être individuelles ou réalisées en petits groupes.
L’élève doit pouvoir s’y replonger facilement, le consulter, le compléter au fil du temps, sa construction est progressive. C’est un outil pour lui-même mais aussi un outil de liaison sur une année scolaire et dans le cycle.
Sa forme est laissée au libre choix de chacun ; on veillera à l’aspect esthétique du document au cours de sa réalisation, il ne s’agit pas d’une seule compilation de données mais d’un cahier personnel et donc personnalisable. On peut l’envisager comme une réalisation plastique.

Qu’il prenne la forme d’un cahier, d’un livre, d’un panneau dépliable, d’une boîte, d’une valise, de pochettes assemblées, d’un livre en accordéon, et même d’un CD, à chacun de choisir et d’en faire un projet personnel.
Le cahier ne remplace en aucun cas les documents référents de la classe qui seront établis collectivement : frises chronologiques, cartes, musées de classe...
« Tu noteras des signes brefs sur un petit carnet que tu dois, sans cesse porter sur toi ; et qu’il soit de papier teinté afin que tu ne puisses pas effacer, mais que tu puisses faire du neuf avec du vieux, car ces choses ne peuvent pas être effacées, elles doivent au contraire être préservées avec grand soin, car les formes sont en nombre si infini que la mémoire n’est pas capable de toutes les retenir… » Léonard de Vinci
Une proposition de carnet d’histoire des arts à l'école
Chaque œuvre rencontrée est l'occasion pour l'élève de :

- ressentir et exprimer des émotions,

- acquérir des connaissances (notamment la caractéristique principale retenue dans l’œuvre qui constitue l'objectif principal de la séance,

- faire du lien avec d’autres domaines artistiques et culturels,

- vivre une ou plusieurs pratiques artistiques.
Ce cahier permet à l'élève de garder des traces de son parcours dans l'art ; il permet de dialoguer, échanger, débattre avec les autres enfants et adultes.


  1. Objectifs

  • Se construire une culture artistique en structurant sa mémoire : garder des traces de ce qui a été vu et se donner la possibilité d'y revenir.

  • Reconnaître et nommer quelques œuvres d’artistes et les mettre en relation les unes par rapport aux autres.

  • Fixer des connaissances.

  • Distinguer les grandes catégories de la création artistique (littérature, musique, danse, théâtre, cinéma, dessin, peinture, sculpture, architecture).

  • Situer une œuvre dans le contexte historique et culturel dont elle est issue, et par rapport aux grands repères chronologiques de l’histoire des arts (grandes ruptures historiques, culturelles, esthétiques).

  • Situer dans l'espace un lieu ou un ensemble géographique, en utilisant des cartes à différentes échelles (socle commun).

  • Décrire et comparer des images en utilisant un vocabulaire approprié.

  • Dans le cadre d’une activité de la classe, écrire de manière autonome un texte bref (une ou deux phrases au cycle 2) de façon à pouvoir le relire.

  • Savoir construire son opinion personnelle, faire preuve d’esprit critique, défendre son point de vue en argumentant, accepter celui d’autrui

  • Donner de la cohérence dans le cycle, dans le parcours scolaire de l’élève (encart BO n°32 du 28 août 2008).

*grille de référence socle commun, piliers 1, 5 et 6



  1. Démarche


Le parcours de l'élève traverse les 6 domaines artistiques et culturels.

L'enjeu de l'enseignement de l'histoire des arts est la construction et la structuration d'une culture artistique partagée.



La culture se construit par...




La culture se structure par ...

1. l'appropriation individuelle et les choix personnels.

2. la verbalisation de l'émotion, du ressenti personnel, intime.




La confrontation, la discussion, l'argumentation, le débat ;

toute réponse est « bonne » si elle est argumentée.

traces personnelles

3. la diversité des rencontres avec les œuvres et les expériences pratiques vécues par l'élève.




Le recours à des références, la mise en évidence d'analogies, et la constitution de réseaux.

traces collectives


  1. Support


Un carnet à spirales, feuilles blanches de préférence : il permet à l’élève de faire des croquis, des dessins, des collages, d’écrire des textes, d’intégrer des enregistrements…

D’autres supports sont possibles, cahier à dessin recoupé, relié à d’autres une fois rempli, pochettes, enveloppes pour un support numérique, carnet « accordéon »…
La couverture sera personnalisée. La couverture du cahier peut être l'objet d'un travail en arts plastiques.

Ce carnet est un lien dans chaque cycle et entre les cycles ;
« il permet de dialogue entre l’élève et les enseignants et les différents enseignants eux-mêmes » (B.O. du 28 août 2008)
« il permet le dialogue entre l’élève et les enseignants et les différents enseignants eux-mêmes» (BO. du 28 août 2008).


  1. Traces


Le carnet se construit à partir des traces collectives et des traces personnelles liées à l'émotion vécue par l'élève lors de sa rencontre avec une œuvre.
Traces personnelles
Trace écrite

Elle répond à la consigne : « écris une phrase (ou deux) pour te souvenir de cette œuvre. » ou « écris 3 mots qui te viennent après observation et/ou écoute silencieuse de l’œuvre ».

Elle intègre les éléments du ressenti individuel, mais aussi progressivement des éléments objectifs analysés dans l’œuvre et pourquoi pas des résonances avec d’autres œuvres.

Elle peut être une description, un commentaire, un jugement personnel...

C'est un écrit de travail (au crayon à papier, comme dans le cahier d'expériences en sciences), il n'est pas corrigé, pas validé par l'enseignant ; il peut occasionnellement être lu aux autres élèves (si l'auteur en est d'accord).

Ce peut être une dictée à l'adulte pour les plus jeunes.
Trace graphique

Elle répond à la consigne : « Fais un dessin pour te souvenir de cette oeuvre. »

C'est un travail rapide (une à deux minutes) sur petit format (type A6) : dessin d'observation en présence de l’œuvre (ou de mémoire immédiate suite à une sortie), croquis, ébauche, relevé de détails …

! Ce n'est pas une production artistique mais une mémoire !
Collages

Tickets, petits frottages du lieu de rencontre avec l’œuvre, morceaux de couleurs, petites photocopies des dessins des autres, photos, toute « récolte souvenir »… Inciter les élèves à s’approprier le cahier et à l’enrichir personnellement. Le cahier peut se transformer par moments en « carnets de voyage ».
Traces collectives
Le visuel

Sa présence est indispensable, elle permet de se rappeler de quelle œuvre ou de quel évènement, il est question (une petite photocopie couleur de l’œuvre, une invitation à un spectacle, un dépliant du musée…)
Le cartel d’identification auteur, titre, date, genre, dimensions, technique, lieu de conservation.
Les repères historiques et artistiques 

Une frise pourra être enrichie par des repères supplémentaires. On peut se servir de gommettes de couleurs différentes pour identifier les périodes.
Des mots

C'est un court texte élaboré collectivement, pour parler de l’œuvre, émotions ressenties et analyse de la forme, du sens, de la technique, du style

similaire:

O programmes 2008 iconProgrammes 2008 B0 n° 3 du 19 juin 2008

O programmes 2008 iconProgrammes (bo 2008)

O programmes 2008 iconProgrammes 2008

O programmes 2008 iconProgrammes 2008

O programmes 2008 iconProgrammes (bo 2008)

O programmes 2008 iconProgrammes (bo 2008)

O programmes 2008 iconProgrammes (bo 2008)

O programmes 2008 iconProgrammes 2008

O programmes 2008 iconProgrammes 2008

O programmes 2008 iconProgrammes 2008





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com