Programme pour le cycle 4





télécharger 0.95 Mb.
titreProgramme pour le cycle 4
page7/28
date de publication29.04.2017
taille0.95 Mb.
typeProgramme
l.20-bal.com > documents > Programme
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   28

LE FRANÇAIS ET LES AUTRES CHAMPS DU SAVOIR

Le français peut se situer aussi en soutien du développement des qualités d'expression dans toutes les disciplines, y compris scientifiques. On veille à développer, avec le CDI et le professeur documentaliste, les compétences essentielles et omniprésentes maintenant à tous les niveaux de la formation, relatives au traitement de l'information, à la connaissance et à l’usage des médias.
EPI possibles, thématiques « Information, communication, citoyenneté », « Sciences, technologie et société » - en lien avec la physique-chimie, les sciences de la vie et de la Terre, l’éducation aux médias et à l’information

  • Tout niveau du cycle : Présentation, mise en scène, appropriation de l'espace : valoriser son travail, rendre compte de son travail, présenter à un public, par l'oral, l'écrit, le numérique, la mise en scène...

  • Tout niveau du cycle : Aider les élèves à lire/écrire des textes scientifiques (comptes rendus d’expériences, formulations d’hypothèses…).

  • Tout niveau du cycle : Travail sur le lexique scientifique, mais aussi jeu sur les mots issus du domaine scientifique (par ex. expressions autour de l’astronomie, de l’eau, des organes corporels, en lien avec les langues anciennes…).

  • Tout niveau du cycle : Comparer les représentations mythiques et les représentations scientifiques de différents phénomènes étudiés en sciences de la vie et de la Terre, en visant : des acquisitions culturelles concernant les mythes et les grands questionnements auxquels ils tentent de répondre ; l'identification des traces laissées par ces mythes dans la culture contemporaine (par exemple l'astrologie ; la distinction entre ce qui relève de la croyance et ce qui est acquis à la suite d'une démarche scientifique).

  • 3ème : Mêler fiction et explications scientifiques en s’appuyant sur des lectures : Jules Verne, la science et la technique de son époque, rêve ou réalité ? Textes de science-fiction des XXe et XXIe siècles.

  • 3ème : Mener un projet de recherche documentaire autour de questions comme « l’eau dans tous ses états », « sommes-nous seuls dans l’univers ? » , « internet aujourd’hui et demain » ou « l’avenir de la planète », en utilisant des textes littéraires et des écrits divers, en écrivant un récit, des poèmes, en alimentant le site du collège.



Langues vivantes étrangères et régionales
Au cycle 4, les élèves apprennent en parallèle deux langues vivantes étrangères ou régionales. Ils acquièrent, à l’oral et à l’écrit, des compétences leur permettant de comprendre, d’exprimer, d’interagir, de transmettre, de créer. Dans chaque langue étudiée et dans la convergence entre elles, la découverte culturelle et la relation interculturelle sont, en articulation étroite avec les activités langagières, des visées majeures du cycle.
L’enseignement des langues du cycle 2 au cycle 4 est conçu pour offrir une continuité dans les apprentissages qui permet de consolider les acquis et de poursuivre la construction de compétences de communication en appui sur des contenus linguistiques et culturels et visant, en particulier pour la LV1, un niveau d’autonomie et une capacité accrue à faire face à des situations de communication diverses, voire imprévues. L’apprentissage d’une seconde langue vivante dès le début du cycle 4 va pouvoir s’appuyer sur les connaissances et compétences déjà mises en œuvre pour une autre langue vivante étrangère ou régionale et pour le français aux cycles 2 et 3. La mise en relation des langues enseignées prend des formes diverses : comparaison de fonctionnement, convergence ou différenciation des démarches, transfert de stratégies, réflexion culturelle, ceci pour les langues étrangères et régionales mais aussi pour le français.
Le cycle 4 est, dans toutes les disciplines, marqué par une plus grande complexité langagière des documents et des activités proposés aux élèves. Les LVER ont à inclure cette perspective, en particulier quant aux activités de compréhension et de reformulation (compte rendu, résumé, prise de notes… passage de l’écrit à l’oral et inversement). La diversité des apports offerts par les technologies numériques autorise la sélection des sources documentaires et le traitement de l’information recueillie. Les élèves se trouvent confrontés à plusieurs types de langages et apprennent à choisir les plus appropriés. Plus largement, ils s’entrainent à tirer parti des ressources que médias et supports numériques leur offrent pour accéder à la pluralité des langues et à la diversité des cultures. Ils commencent à aborder dans les langues apprises des connaissances intéressant d’autres disciplines. En outre, les ressources dont disposent élèves et professeurs ne se limitent pas aux langues enseignées : les langues de la maison, de la famille, de l’environnement ou du voisinage régional ont également leur place comme dans les cycles précédents, mais selon une démarche plus réflexive.
Les démarches d’apprentissage visent à faire participer les élèves à la construction des connaissances et des compétences ; la pédagogie de projets met les élèves dans la situation de mobiliser compétences linguistiques et transversales pour aborder des situations nouvelles, produire et créer.
Dans les disciplines dites « non linguistiques » (DNL), l’utilisation de la langue vivante dans le cadre d’une autre discipline permet de rendre la construction de connaissances et de compétences en langue vivante plus accessible en en proposant une approche indirecte. La possibilité d’approcher d’autres disciplines par le biais d’une langue vivante contribue également à une meilleure perception non seulement de la façon dont les spécificités de cette discipline sont prises en compte dans d’autres systèmes éducatifs mais aussi des connaissances liées à cette discipline.



Compétences travaillées

Domaines du socle

Écouter et comprendre

  • Comprendre des messages oraux et des documents sonores de nature et de complexité variables.

  • Se familiariser aux réalités sonores de la langue, et s’entrainer à la mémorisation.

  • Repérer des indices pertinents, extralinguistiques ou linguistiques, pour identifier la situation d’énonciation et déduire le sens d’un message.

  • Savoir lire des documents vidéo et savoir mettre en relation images et documents sonores.

1, 2

Lire

  • Comprendre des documents écrits de nature et de difficultés variées issus de sources diverses.

  • Développer des stratégies de lecteur par le biais de lectures régulières.

  • S’approprier le document en utilisant des repérages de nature différente : indices extralinguistiques, linguistiques, reconstitution du sens, mise en relation d’éléments significatifs.

1, 2

Parler en continu

  • Mobiliser à bon escient ses connaissances lexicales, culturelles, grammaticales pour produire un texte oral sur des sujets variés.

  • Développer des stratégies pour surmonter un manque lexical lors d’une prise de parole, s’autocorriger et reformuler pour se faire comprendre.

  • Respecter un registre et un niveau de langue.

  • Mettre en voix son discours par la prononciation, l’intonation et la gestuelle adéquates.

  • Prendre la parole pour raconter, décrire, expliquer, argumenter.

1, 2, 3

Écrire

  • S’appuyer sur les stratégies développées à l’oral pour apprendre à structurer son écrit.

  • Mobiliser les outils pour écrire, corriger, modifier son écrit.

  • Reformuler un message, rendre compte, raconter, décrire, expliquer, argumenter.

1, 2, 5

Réagir et dialoguer

  • Développer des stratégies de compréhension orale en repérant des indices extralinguistiques ou linguistiques et en élaborant un discours commun.

  • Réagir spontanément à des sollicitations verbales, en mobilisant des énoncés adéquats au contexte, dans une succession d’échanges qui alimentent le message ou le contredisent.

1, 2

Découvrir les aspects culturels d’une langue vivante étrangère et régionale

  • Percevoir les spécificités culturelles des pays et des régions de la langue étudiée en dépassant la vision figée et schématique des stéréotypes et des clichés.

  • Mobiliser des références culturelles pour interpréter les éléments d’un message, d’un texte, d’un document sonore.

  • Mobiliser ses connaissances culturelles pour décrire des personnages réels ou imaginaires, raconter.

1, 2, 3, 5


Activités langagières
Les objectifs visés et les expériences suggérées valent pour la fin du cycle :

  • Pour la LV1, en fin de cycle 4, tous les élèves doivent avoir au moins atteint le niveau A2 dans les cinq activités langagières. Les activités proposées permettent aux élèves d’atteindre le niveau B1 dans plusieurs activités langagières.

  • Pour la LV2, le niveau A2 du CECRL dans au moins deux activités langagières.


Dans la cohérence des propositions qu’énonce le CECRL, le développement d’une même compétence peut se manifester et être apprécié, voire validé, par des performances langagières similaires répondant à des critères évolutifs dans le passage de A1 vers B1. Le CECRL comporte en effet des échelles multiples spécifiant, pour chaque activité langagière, ce qui relève du niveau A2 ou du niveau B1 et permet ainsi de définir un profil relativement individualisé plutôt qu’un niveau transversal uniformisé. Ainsi, la correction linguistique, l’adéquation sociolinguistique, l’aisance à l’oral, l’étendue du vocabulaire à l’écrit peuvent être autant de variables à introduire pour différencier des acquis à l’intérieur des « zones » A1, A2 ou B1 ou pour déterminer des degrés de progressivité et instaurer ainsi une souplesse d’usage des niveaux du CECRL. Un même élève peut, par exemple, atteindre B1 pour « lire » et « réagir et dialoguer » et A2 dans les autres secteurs de compétence, un autre élève viser B1 pour « écouter et comprendre », « lire » et « parler en continu » et s’en tenir à A2 pour les autres activités, un autre élève viser A2 pour « écouter et comprendre » et parler en continu » et s’en tenir à A1 pour les autres activités.

Les élèves ont acquis un niveau A1 / A2 en LV1 et sont débutants en LV2 alors même qu’adolescentes et adolescents, ils voient leurs expériences se diversifier et se complexifier. Les professeurs tiennent compte de ce décalage entre maturité et compétences linguistiques, tout particulièrement en LV2, pour aborder l’entrée dans la langue, sur le modèle de ce qui se fait en LV1, en l’adaptant à l’âge des élèves et en découvrant des thèmes culturels communs aux langues apprises en s’adaptant aux compétences acquises. L’important est, tout spécialement pour la LVER 2, de stimuler l’intérêt de ces adolescentes et adolescents et de les encourager à « s’essayer », à prendre des risques en mobilisant les moyens langagiers dont ils disposent, pour mieux les enrichir au contact de nouveaux apports.

Des indications et des illustrations de mises en œuvre possibles des orientations présentées apparaissent dans les exemples d’activités proposés dans les tableaux qui suivent. Dans des pondérations variables selon les contextes et les choix des équipes enseignantes, ces orientations trouvent à se réaliser aussi bien dans les cours d’une langue particulière que dans une répartition concertée entre les langues. Elles se concrétisent aussi dans les enseignements pratiques interdisciplinaires.
Écouter et comprendre


Attendus de fin de cycle 

Niveau A1

Peut comprendre des mots familiers et des expressions courantes sur lui-même, sa famille et son environnement.

Niveau A2

Peut comprendre une intervention brève si elle est claire et simple.

Niveau B1

Peut comprendre une information factuelle sur des sujets simples en distinguant l’idée générale et les points de détail, à condition que l’articulation soit claire et l’accent courant.

Connaissances et compétences associées

Exemples de situations, d’activités et de ressources

pour l’élève

Comprendre des textes oraux de genres différents :

  • message en continu sur un point d’intérêt personnel ;

  • grandes lignes d’un débat contradictoire ;

  • déroulement et intrigue d’un récit de fiction simple.


Suivre une conversation d’une certaine longueur

sur un sujet familier ou d’actualité.
Gérer une variété de supports oraux en vue de

construire du sens, interpréter, problématiser.

Repérer des indices extralinguistiques, reconnaître,

percevoir et identifier des mots, expressions, schémas

prosodiques porteurs de sens.

Diversifier les modes d’accès au sens : émettre des hypothèses à partir d’indices divers, identifier la situation d’énonciation.
Travailler à partir d’un bulletin d’information bref, radio et/ou vidéo et/ou papier sur un sujet d’actualité partagé dans différents pays ou régions.

REPÈRES DE PROGRESSIVITÉ

Niveau A1

Repérer des indices sonores simples.

Isoler des informations très simples dans un message.

Comprendre les points essentiels d’un message oral simple.

Comprendre un message oral pour pouvoir répondre à des besoins concrets ou réaliser une tâche.

Niveau A2

Identifier le sujet d’une conversation.

Comprendre un message oral pour réaliser une tâche ou enrichir un point de vue.

Comprendre des expressions familières de la vie quotidienne pour répondre à des besoins.

Comprendre les points essentiels d’un bref message oral, d’une conversation.

Niveau B1

Comprendre un message oral en continu sur un point d’intérêt personnel.

Suivre les points principaux d’une discussion d’une certaine longueur sur un sujet familier ou d’actualité.

Comprendre les grandes lignes d’un débat contradictoire.

Suivre le plan général d’exposés courts sur les sujets familiers.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   28

similaire:

Programme pour le cycle 4 iconProgramme d'enseignement du cycle de consolidation (cycle 3)
«le niveau de découverte» pour entrer dans le «niveau intermédiaire». IL convient de garder à l'esprit l'âge des élèves du cycle...

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 2

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 3

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 4

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 2 2

Programme pour le cycle 4 iconProgramme pour le cycle 3





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com