Textes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol





télécharger 15.09 Kb.
titreTextes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol
date de publication28.04.2017
taille15.09 Kb.
typeManuel
l.20-bal.com > documents > Manuel
TEXTES D’ÉTUDE

Pierre Emmanuel, Jean Cayrol

Paul Éluard, Marianne Cohn

(livre de l’élève, p. 217-218)

Des poèmes ancrés dans l’histoire

1. a et b.

Le tableau présenté ci-dessous permettra de cerner avec précision les conditions dans lesquelles ces poèmes furent rédigés et diffusés.
QUESTION 1

RÉFÉRENCES DES TEXTES NOTICES BIOGRAPHIQUES


2. a, b et c. Ces quatre textes furent rédigés pendant la Seconde Guerre mondiale, par des poètes qui étaient engagés dans la Résistance (c’est le cas de Pierre Emmanuel, Jean Cayrol et Paul Éluard) ou emprisonnés (c’est le cas de Marianne Cohn). Les trois premiers furent diffusés dans la clandestinité, par les Éditions de Minuit clandestines (« Pierre Emmanuel et Paul Éluard) ou les éditions Seghers (Jean Cayrol). Le poème de Marianne Cohn, qui fut retrouvé après sa mort dans la poche d’un des enfants qu’elle protégeait, ne sera publié pour la première fois qu’en 1974, dans l’anthologie de Pierre Seghers La Résistance et ses poètes.

3. Les poètes, dont les textes furent publiés clandestinement pendant la Résistance, ont eu recours à des pseudonymes pour se protéger. Pierre Emmanuel a publié sous le nom de Jean Amyot et Paul Éluard sous les noms de Jean du Haut et Maurice Hervent.
De soi à l’autre

4. a et b. Trois de ces poèmes ont été rédigés à la première personne et s’adressent à un destinataire nommément désigné, ainsi qu’en témoigne le tableau.



5. a. Le poème de Paul Éluard intitulé «Avis » est rédigé sur un mode impersonnel, à la troisième personne, ainsi qu’en témoignent les indices suivants : «La nuit qui précéda sa mort/Fut la plus courte de sa vie/L’idée qu’il existait encore/Lui brûlait le sang aux poignets » (v. 1 à 4).

b. Ce poème évoque le sort fait à un prisonnier (il pourrait s’agir de Gabriel Péri) exécuté par les nazis.

c. Les derniers vers du poème font clairement référence à la solidarité humaine:

« Il n’avait pas UN camarade/Mais des millions et des millions » (v. 8-9).
Entre douleur et colère

6. a. Dans chacun de ces textes, plusieurs termes évoquent ou connotent la souffrance humaine:

– texte 5, «Les dents serrées » : « le feu sanglant » (v. 9) ;

« le sang qui commence à peine à couler » (v. 11) ;

– texte 6, « J’accuse » : «Au nom des plaies » (v. 4) ; «Au nom d’un père qui n’aura plus son fils » (v. 6) ; «Au nom des justices sommaires » (v. 13) ;

– texte 7, «Avis » : « Lui brûlait le sang aux poignets » (v. 4) ; « Sa force le faisait gémir » (v. 6) ;

– texte 8 (« Je trahirai demain ») : « arrachez-moi les ongles » (v. 2) ; «Vous êtes cinq mains dures avec des bagues/Vous avez aux pieds des chaussures/Avec des clous » (v. 6 à 8) ; « La lime n’est pas pour le barreau […] La lime est pour mon poignet » (v. 20 et 22).

b. Les poèmes de Pierre Emmanuel et de Jean Cayrol évoquent la guerre d’une façon générale ; ceux de Paul Éluard et de Marianne Cohn font référence à la situation vécue par une personne qui est emprisonnée et torturée par les nazis.

7. Plusieurs éléments contribuent à l’expression de la colère, en particulier :

– les verbes qui expriment la haine (« Je hais », texte 5) ou portent une accusation (« J’accuse », texte 6) ;

– les termes appartenant au champ lexical de la colère et du ressentiment : « la soif rageuse d’être libre », « Il y a des millions de sourds les dents serrés » (texte 5) ; « Il n’avait pas UN camarade/Mais des millions et des millions/ Pour le venger. » (texte 7) ;

– l’emploi du futur simple, qui suggère la détermination de l’auteur : « Je trahirai demain pas aujourd’hui » (texte 8).

8. a. Trois de ces poèmes sont rythmés par des anaphores qui contribuent à l’expression de la colère :

– texte 5, «Les dents serrées » : anaphore « il y a », présente aux vers 2, 6, 8, 10, 11 et 12) ;

– texte 6, « J’accuse » : anaphore «Au nom de…», présente au début de chaque vers (à l’exception des vers 10, 19 et 21) ;

– texte 8, « Je trahirai demain » : présence des anaphores « Je trahirai demain » (v. 1, 9, 18 et 24), «Vous » (v. 4, 6 et 7), «Pour » suivi d’un verbe à l’infinitif (v. 13 à 17) et « La lime est/n’est pas » (v. 19 à 22).

b. Cette figure de style, fréquemment employée dans la poésie engagée, doit être d’abord considérée comme un procédé d’insistance susceptible d’exprimer la colère, la douleur ou la détermination de l’émetteur.

Par les retours rythmiques qu’elle instaure, l’anaphore contribue également à la musicalité d’un texte qui peut être facilement mémorisé.

VERSIFICATION

9. Les textes de Pierre Emmanuel, de Jean Cayrol et de Marianne Cohn ne sont pas des poèmes de forme fixe, mais des textes hétérométriques.

10. a et b. Le poème de Paul Éluard intitulé «Avis » est en revanche rédigé dans un mètre régulier : l’octosyllabe.
RECHERCHE DOCUMENTAIRE

Par son titre (« J’accuse»), le poème de Jean Cayrol fait implicitement référence à la lettre ouverte qu’Émile Zola fit paraître dans l’Aurore, le 13 janvier 1898, en faveur d’Alfred Dreyfus. Dans ce texte aux accents polémiques, l’auteur des Rougon-Macquart dénonce un « effroyable déni de justice dont la France est malade ».

En réponse à l’acquittement, « par ordre », de celui que l’on commençait à croire coupable des fuites qui étaient reprochées au capitaine Dreyfus, cette lettre ouverte constitue un véritable acte d’accusation.

similaire:

Textes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol iconL’amour, la nature et la poésie dans un poème de R. G. Cadou; Le...
«Oradour», de Jean Tardieu; La poésie clandestine et la fraternité chez P. Emmanuel, J. Cayrol, P. Eluard et M. Cohn; Chanter la...

Textes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol iconRencontre de jean-pierre simeon avec les eleves et les professeurs...
«lecture» (dire, mettre en scène certains textes de Siméon), d’un pôle «écriture»(écrire à la manière de Siméon ou s’inspirer de...

Textes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol iconMots et images de Guillevic. Actes du colloque de Carnac, février...
«une poésie nucléaire», dit magnifiquement son ami Pierre-Jakez Hélias inspire celle des mots-images. Enfin l’intérêt de cette manifestation...

Textes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol iconSommaire
«Le champagne doit continuer à faire rêver», Pierre-Emmanuel Taittinger, Président de la Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne...

Textes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol icon[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux
«Maison de l’histoire de France». Enquête critique, par Isabelle Backouche et Vincent Duclert, Paris, éditions de la Fondation Jean-Jaurès,...

Textes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol icon«Côtoyez ceux qui font le cinéma» avec : Pascal elbé, Pierre Étaix,...
«stars de cinéma» comme Pierre etaix, Jean-Claude carrière ou encore Pascal elbé et aussi avec de jeunes réalisateurs très prometteurs...

Textes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol iconJean-Pierre Siméon

Textes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol iconConférence de Jean-Pierre Siméon

Textes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol iconJean-Pierre Crespel né dans le 16

Textes d’Étude • Pierre Emmanuel, Jean Cayrol iconDifférence Jean-Pierre Siméon





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com