La leçon de choses





télécharger 13.52 Kb.
titreLa leçon de choses
date de publication07.11.2016
taille13.52 Kb.
typeLeçon
l.20-bal.com > documents > Leçon

L’inspiration

De son juchoir
la poule laisse choir
un oeuf
c’est une imprudence
un moment d’absence
mais il tombe pouf
dans la paille :
la fermière était prévoyante
combien de poèmes brisés
que ne recueille aucun recueil.

Raymond Queneau

L’instant fatal

Un poème c’est bien peu de chose
à peine plus qu’un cyclone aux Antilles
qu’un typhon dans la mer de Chine
un tremblement de terre à Formose
Une inondation du Yang Tse Kiang
ça vous noie cent mille Chinois d’un seul coup
vlan
ça ne fait même pas le sujet d’un poème
Bien peu de chose

On s’amuse bien dans notre petit village
on va bâtir une nouvelle école
on va élire un nouveau maire et changer les jours de marché
on était au centre du monde on se trouve maintenant
près du fleuve océan qui ronge l’horizon

Un poème c’est bien peu de chose.

Raymond Queneau

La fourmi et la cigale


Une fourmi fait l’ascension
d’une herbe flexible
elle ne se rend pas compte
de la difficulté de son entreprise
elle s’obstine la pauvrette
dans son dessein délirant
pour elle c’est un Everest
pour elle c’est un Mont Blanc
ce qui devait arriver arrive
elle choit patatratement
une cigale la reçoit
dans ses bras bien gentiment
eh dit-elle point n’est la saison
des sports alpinistes
(vous ne vous êtes pas fait mal j’espère ?)
et maintenant dansons dansons
une bourrée ou la matchiche.

Raymond Queneau

La leçon de choses

Venez, poussins,
Asseyez-vous
Je vais vous instruire sur l’œuf
Dont tous vous venez, poussins.
L’œuf est rond
Mais pas tout à fait
Il serait plutôt ovoïde
Avec une carapace
Et vous en venez tous, poussins
Il est blanc
Pour votre race
Crème ou même orangé
Avec parfois collé
Un brin de paille
Mais ça,
C’est un supplément
A l’intérieur, il y a…
Mais pour y voir
Faut le casser
Et alors d’où - vous poussins - sortirez ?

Raymond Queneau


L’écolier

J’écrirai le jeudi j’écrirai le dimanche
quand je n’irai pas à l’école
j’écrirai des nouvelles j’écrirai des romans
et même des paraboles
je parlerai de mon village je parlerai de mes parents
de mes aïeux de mes aïeules
je décrirai les prés je décrirai les champs
les broutilles et les bestioles
puis je voyagerai j’irai jusqu’en Iran
au Tibet ou bien au Népal
et ce qui est beaucoup plus intéressant
du côté de Sirius ou d’Algol
où tout me paraîtra tellement étonnant
que revenu dans mon école
je mettrai l’orthographe mélancoliquement

Raymond Queneau

Pour un art poétique

Prenez un mot prenez en deux
faites les cuir’ comme des oeufs
prenez un petit bout de sens
puis un grand morceau d’innocence
faites chauffer à petit feu
au petit feu de la technique
versez la sauce énigmatique
saupoudrez de quelques étoiles
poivrez et mettez les voiles
Où voulez vous donc en venir ?
A écrire Vraiment ? A écrire ?

Raymond Queneau


Un poème


Bien placés bien choisis
quelques mots font une poésie
les mots il suffit qu’on les aime
pour écrire un poème
on ne sait pas toujours ce qu’on dit
lorsque naît la poésie
faut ensuite rechercher le thème
pour intituler le poème
mais d’autres fois on pleure on rit
en écrivant la poésie
ça a toujours kékchose d’extrème
un poème

Raymond Queneau
Il faut de tout pour faire un monde
Il faut des vieillards tremblotants
Il faut des milliards de secondes
Il faut chaque chose en son temps
En mars il y a le printemps
II est un mois où l'on moissonne
Il est un jour ou bout de l'an
L'hiver arrive après l'automne

La pierre qui roule est sans mousse
Béliers tondus gèlent au vent
Entre les pavés l'herbe pousse
Que voilà de désagréments
Chaque arbre vêt son linceul blanc
Le soleil se traîne tout jone
C'est la neige après le beau temps
L'hiver arrive après l'automne

Quand on est vieux on n'est plus jeune
On finit par perdre ses dents
Après avoir mangé on jeûne
Personne n'est jamais content
On regrette ses jouets d'enfant

On râle après le téléphone
On pleure comme un caïman
L'hiver arrive après l'automne

Envoi

Prince! tout ça c'est le chiendent
C'est encor pis si tu raisonnes
La mort t'a toujours au tournant
L'hiver arrive après l'automne

similaire:

La leçon de choses iconLeçon 9 10 mai 1972 Leçon 10 17 mai 1972 01 Juin 1972 Le savoir du...
«les internes des asiles», ce sont maintenant «des hôpitaux psychiatriques», sans compter le reste

La leçon de choses iconLeçon C6 ex n° 8 p 150 Math : leçon cal 6 ex n°1 p 41 Lire premier...

La leçon de choses iconLeçon sur les valeurs du présent (leçon distribuée le 14. 11 et mise...

La leçon de choses iconLeçon de choses (Ponge). Iii-la seule realite est celle que le langage...
«jeu» dans un mécanisme, une irrégularité, mais «jeu» au sens aussi où l’on «joue», s’amuse avec les mots : jeu sur le signifiant...

La leçon de choses iconLeçon 1 18 novembre 1959 Leçon 2 25 novembre 1959
«Éthique», vous verrez pourquoi, ce n’est pas par plaisir d’utiliser un terme plus rare, plus savant

La leçon de choses iconAlbum de vers anciens’’, ‘’La jeune Parque’’, ‘’Charmes’’
«humain». Nous possédons, en quelque sorte, une mesure de toutes choses et de nous-mêmes. La parole de Protagoras, que l'homme est...

La leçon de choses iconLeçon donnée par la confrontation avec la mort Leçon qui amène le...
«j’ai relevé les yeux»), restauration d’une communion avec le monde («elles réparent l‘espace»), retour de la lumière (fourrure de...

La leçon de choses iconLeçon 18 11 mai 1955 Leçon 19 18 mai 1955 Leçon 20 25 mai 1955 Leçon...

La leçon de choses iconEn guise d’introduction savante : Nietzsche et la joute
«le conflit [polemos] est père de toutes choses, et de toutes choses IL est le roi; c’est lui qui fait que certains sont des dieux...

La leçon de choses iconLa leçon but





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com