Lycée Chaptal Première Supérieure a philosophie M. Paccioni





télécharger 20.76 Kb.
titreLycée Chaptal Première Supérieure a philosophie M. Paccioni
date de publication24.04.2017
taille20.76 Kb.
typeEssais
l.20-bal.com > documents > Essais
Lycée Chaptal

Première Supérieure A Philosophie M. Paccioni

L’art, la technique

Bibliographie et exercices, été 2013

Cette première bibliographie sera complétée pendant l’année. Les ouvrages doivent être lus dans l’optique d’une préparation à la dissertation. Pour chaque aspect du domaine « L’art, la technique », on pourra commencer par lire le premier livre de la rubrique « Textes et ouvrages généraux d’introduction ». Il faudra avoir consulté au moins deux des textes cités chaque fois dans la rubrique « Quelques textes fondamentaux ». Un exercice obligatoire, à remettre dans la semaine du 9 septembre est présenté à la suite de la bibliographie.

L’art

Textes et ouvrages généraux d’introduction :

- Béatrice Lenoir, L’œuvre d’art, Corpus, GF Flammarion (à posséder impérativement pendant l’année scolaire).

- Jean Lacoste, La Philosophie de l’Art, PUF, Que sais-je ?

Quelques textes fondamentaux :

- Aristote, La Poétique, Classiques en poche, Les Belles Lettres,

voir 1 à 4 sur « l’imitation », sur la « mimésis », 6 sur la définition de la tragédie et la « catharsis ».

- Platon, Hippias majeur, GF, La République, livre X 569b-601c.

- Rousseau Jean-Jacques, Lettre à M. d’Alembert sur les spectacles, GF Flammarion.

- Hume David, Essais esthétiques, GF Flammarion.

- Kant Emmanuel, Critique de la faculté de juger, Vrin,

§ 43 à 54, § 1 à 21.

- Hegel Georg Wilhelm Friedrich, Esthétique, Tome I et II, Les classiques de la philosophie, Le livre de Poche. Pour une approche de cet ouvrage dense et difficile, on pourra lire l’Introduction aux Leçons d’Esthétique, traduction de Charles Bénard et Claire Margat, Les Intégrales de Philo, Nathan. Le texte donné à commenter pour la semaine du 9 septembre en est extrait.

- Schopenhauer Arthur, Le Monde comme volonté et comme représentation, Quadrige, PUF,

§ 37 à 52.

- Nietzsche Friedrich, La Naissance de la tragédie, Folio-Essais, Gallimard,

§ 17.

-Benjamin Walter L’oeuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique. Essai assez bref qui se trouve par exemple aux éditions Allia, dans une traduction de Maurice de Gandillac.

Heidegger Martin, Chemins qui ne mènent nulle part, TEL, Gallimard,

« L’origine de l’œuvre d’art ». 

- Merleau-Ponty Maurice, L’œil et l’esprit, Folio Essais, Gallimard.

La technique

Textes et ouvrages généraux d’introduction :

- Jean-Yves Goffi, La philosophie de la technique, Que sais-je ? n°2405, PUF. Une bonne cartographie du domaine, permettant une première approche.

- Jean-Pierre Séris, La technique, PUF. Ouvrage actuellement épuisé dans le commerce, mais disponible d’occasion ou en bibliothèque. Il offre une bonne présentation de l’ensemble des questions en jeu.

- Visiter le musée des Arts et Métiers : http://www.arts-et-metiers.net/

Quelques textes fondamentaux :

- D’Alembert Discours préliminaire de l’Encyclopédie, Vrin,

p. 104-106, pour l’analyse des « arts mécaniques ».

- Diderot et d'Alembert, L'Encyclopédie,

article : « Art ».

- Marx Karl, Le Capital, livre I, Quadrige, PUF

IV° section, chapitre XIII, I, Le développement de la machinerie p. 416.

Une autre traduction de ce texte se trouve sur le site :

http://www.marxists.org/francais/marx/works/1867/Capital-I/kmcapI-15-1.htm

- Kapp Ernst, Principes d’une philosophie de la technique, Vrin,

Chapitre II La production d’organe,

Chapitre III Les premiers outils.

- Bergson Henri, L’évolution créatrice, Quadrige, PUF,

chapitre II : « Fonction primordiale de l’intelligence ».

- Heidegger Martin, Essais et conférences, TEL, Gallimard,

« La question de la technique », p. 9-48.

- Simondon Gilbert, Du mode d’existence des objets techniques, Aubier.

Un texte difficile, mais important, auquel nous nous réfèrerons fréquemment pendant l’année.

- Georges Canguilhem, La connaissance de la vie, Vrin,

pour le chapitre « Machine et organisme ».

-Leroi-Gourhan André Le fil du temps, Points, Seuil,

« Technique et société chez l’animal et chez l’homme »,

« L’illusion technologique ».

- Habermas Jürgen, La technique et la science comme « idéologie », TEL, Gallimard,

« La technique et la science comme ‘‘idéologie’’ »,

« Progrès technique et monde vécu social ».

- Jonas Hans, Le principe responsabilité, Le Seuil,

chapitre premier : « La transformation de l’essence de l’agir humain ».

Exercice écrit à remettre la semaine du 9 septembre

Vous commenterez précisément ce texte de Hegel, en vous aidant de votre préparation du domaine « L’art, la technique » :

« Ce qu’il est à propos de faire dans cette introduction, c’est d’examiner les principaux aspects sous lesquels le sens commun se représente ordinairement l’idée du beau dans l’art. Cet examen critique nous servira de préparation à l’intelligence des principes les plus élevés de la science (a).

En nous plaçant au point de vue du sens commun, nous avons à soumettre à l’examen les propositions suivantes

1° L’art n’est point un produit de la nature, mais de l’activité humaine ;

2° Il est essentiellement fait pour l’homme, et, comme il s’adresse aux sens, il emprunte plus ou moins au sensible ;

3° Il a son but en lui-même.

[…]

 A cette manière d’envisager l’art se rattachent plusieurs préjugés qu’il est nécessaire de réfuter.

1° Nous rencontrons d’abord cette opinion vulgaire que l’art s’apprend d’après des règles. Or ce que les préceptes peuvent communiquer se réduit à la partie extérieure, mécanique et technique de l’art ; la partie intérieure et vivante est le résultat de l’activité spontanée du génie de l’artiste. L’esprit, comme une force intelligente, tire de son propre fonds le riche trésor d’idées et de formes qu’il répand dans ses œuvres.

Cependant il ne faut pas, pour éviter un préjugé, tomber dans un autre excès, dire que l’artiste n’a pas besoin d’avoir conscience de lui-même et de ce qu’il fait, parce qu’au moment où il crée il doit se trouver dans un état particulier de l’âme qui exclut la réflexion, savoir, l’inspiration. Sans doute, il y a dans le talent et le génie un élément qui ne relève que de la nature ; mais il a besoin d’être développé par la réflexion et l’expérience. En outre tous les arts ont un côté technique qui ne s’apprend que par le travail et l’habitude. L’artiste a besoin, pour n’être pas arrêté dans ses créations, de cette habileté qui le rend maître et le fait disposer à son gré des matériaux de l’art.

[…]

2° Une autre manière de voir non moins erronée au sujet de l’art considéré comme produit de l’activité humaine est relative à la place qui appartient aux œuvres de l’art comparées à celles de la nature. L’opinion vulgaire regarde les premières comme inférieures aux secondes, d’après ce principe que ce qui sort des mains de l’homme est inanimé, tandis que les productions de la nature sont organisées, vivantes à l’intérieur et dans toutes leurs parties. Dans les œuvres de l’art, la vie n’est qu’en apparence et à la surface ; le fond est toujours du bois, de la toile, de la pierre, des mots.

Mais ce n’est pas cette réalité extérieure et matérielle qui constitue l’œuvre d’art ; son caractère essentiel, c’est d’être une création de l’esprit, d’appartenir au domaine de l’esprit, d’avoir reçu le baptême de l’esprit, en un mot, de ne représenter que ce qui a été conçu et exécuté sous l’inspiration et à la voix de l’esprit. Ce qui nous intéresse véritablement, c’est ce qui est réellement significatif dans un fait ou une circonstance, dans un caractère, dans le développement ou le dénouement d’une action. L’art le saisit et le fait ressortir d’une manière bien plus vive, plus pure et plus claire que cela ne peut se rencontrer dans les objets de la nature ou les faits de la vie réelle. Voilà pourquoi les créations de l’art sont plus élevées que les productions de la nature. Nulle existence réelle n’exprime l’idéal comme le fait l’art.

En outre, sous le rapport de l’existence extérieure, l’esprit sait donner à ce qu’il tire de lui-même, à ses propres créations, une perpétuité, une durée que n’ont pas les êtres périssables de la nature. »

Hegel, Introduction aux leçons d’esthétique (traduction de Charles Bénard et Claire Margat),

Le Intégrales de Philo, Nathan, p. 46-48.

  1. C’est-à dire, préparatoire à l’intelligence des principes de la philosophie de l’art que Hegel se propose de réaliser.




similaire:

Lycée Chaptal Première Supérieure a philosophie M. Paccioni iconLittérature Professeurs
«Hypokhâgnes») au Lycée Georges de la Tour, dispensent toutes deux un enseignement préparant à la Première Supérieure («Khâgne»)...

Lycée Chaptal Première Supérieure a philosophie M. Paccioni iconLa philo au lycée professionnel ? Du côté de la philosophie au lycée professionnel
«professionnel» sur des expériences d’introduction d’activités philosophiques en lycée professionnel, dans le cadre des cours de...

Lycée Chaptal Première Supérieure a philosophie M. Paccioni iconEpreuves de français tle a
«je», «j’», «nous». L’émetteur passe de la première personne du singulier à la première personne du pluriel, car IL est énonciateur...

Lycée Chaptal Première Supérieure a philosophie M. Paccioni iconRecommandations pour les futurs khâgneux du lycée Chaptal
«prioritairement» dans la dissertation, IL vous faudra d’autres références. Enrichissez donc vos lectures autour des axes

Lycée Chaptal Première Supérieure a philosophie M. Paccioni iconRecommandations pour les futurs khâgneux du lycée Chaptal
«plus particulièrement» dans la dissertation, IL vous faudra d’autres références. Enrichissez donc vos lectures autour des œuvres...

Lycée Chaptal Première Supérieure a philosophie M. Paccioni iconRecommandations pour les futurs khâgneux du lycée Chaptal
«prioritairement» dans la dissertation, IL vous faudra d’autres références. Enrichissez donc vos lectures autour des axes. Pour l’autobiographie,...

Lycée Chaptal Première Supérieure a philosophie M. Paccioni icon+Recommandations pour les futurs khâgneux du lycée Chaptal
«bibliographie minimale». En clair, pour répondre à un sujet sur le roman, on ne se contentera pas de Marivaux et de Kourouma. IL...

Lycée Chaptal Première Supérieure a philosophie M. Paccioni iconEmmanuel Ricard
«pas !» se parle, c’est le temps des premières fois : première affirmation, premier refus, première confrontation, première séparation,...

Lycée Chaptal Première Supérieure a philosophie M. Paccioni iconCours de philosophie positive
«la vraie méthode de la philosophie n’est rien d’autre que celle des sciences naturelles.»

Lycée Chaptal Première Supérieure a philosophie M. Paccioni iconBibliographie b La constitution d’une philosophie américaine : idéalisme et pragmatisme
«Philosophie» et «américain», pour nous Européens, et surtout Français, semblent deux termes largement incompatibles. Cette séance...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com