Le texte poetique





télécharger 0.49 Mb.
titreLe texte poetique
page1/13
date de publication10.01.2017
taille0.49 Mb.
typeLeçon
l.20-bal.com > documents > Leçon
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13



LE TEXTE POETIQUE

2000/09
COMPOSITION DU COURS

LE TEXTE POETIQUE
CC 81000 002 4639H



Titre des leçons


LA VERSIFICATION
LES FIGURES DE STYLE
ETUDE DES Fleurs du Mal de BAUDELAIRE




Devoirs


1
1
1

TOTAL DEVOIRS

3

Leçon 1 :

LA VERSIFICATION




Le mot « poésie » vient du verbe grec « poiein » qui signifie : faire au sens le plus large du terme, c’est-à-dire : créer. La poésie est donc, étymologiquement, la création par excellence

La poésie se soumet à des règles strictes qui épurent la pensée : ces règles doivent être connues par l’étudiant qui veut comprendre l’intérêt d’un texte poétique !


  • Règles de versification




  • Formes poétiques




  • Les sonorités

1. Règles de versification



1.1. Le vers



Le vers se caractérise par le retour de fragments d’énoncés dans la page, délimités dans une page. Un vers se compte selon le nombre de syllabes qui sont prononcées. Le nombre de syllabes d’un vers est appelé le mètre du vers. Les vers suivants sont les plus connus :


  • L’alexandrin est un vers de douze pieds ; il fut surtout employé au XIIème dans Le Roman d’Alexandre, ce qui lui valut son nom, il connut un grand succès au XVIIème siècle dans les pièces de théâtre. Il sera aussi très employé au XIXème siècle dans la poésie romantique.




  • Le décasyllabe est un vers de dix syllabes, antérieur à l’alexandrin employé dans les ballades, les fables et le stances.




  • L’octosyllabe est un vers de huit pieds ou huit syllabes, très répandu dans la littérature du Moyen-Age, il est aussi abondamment utilisé dans la chanson et la poésie légère.




  • Les vers impairs (5, 7, 9, 11 syllabes) ont été surtout prisés à la fin du XIXème siècle. Verlaine en fait l’éloge dans son Art Poétique :





«  De la musique avant toute chose,

Et pour cela préfère l’impair,

Plus vague et plus soluble dans l’air,

Sans rien en lui qui pèse ou qui pose ».

Verlaine



1.2. Le compte des syllabes



Quand on lit un poème, il faut prononcer toutes les syllabes et chaque syllabe correspond à un pied. Il convient, pour expliquer un poème, d’étudier le nombre de pieds dans le vers.
Pour connaître précisément le nombre de syllabes d’un vers, il faut tenir compte de deux difficultés !


Problème du « e » muet

Dans un vers, il faut prononcer les « e », alors que dans la langue parlée on a souvent tendance à les supprimer. Par exemple on prononce « J’veux qu’ell’ vienn’ » bien plus facilement que « Je veux qu’elle vienne ». Or dans un poème le rythme a une réelle importance et il faut suivre le rythme voulu par l’auteur.
Donc il faut prononcer tous les « e » muets, sauf dans certains cas où il s’élide.
Une des contraintes de la lecture des vers est de ne pas compter le « e » dans certaines circonstances !


  1. à la fin du vers

  2. à l’intérieur d’un mot quand il est précédé d’une voyelle

  3. à la fin d’un mot quand le mot qui suit commence par une voyelle dans les finales verbales en –aient ou –oient.


Dans tous ces cas le « e » est élidé, c’est-à-dire qu’il n’est pas prononcé et ne compte pas dans le nombre des syllabes.

Diérèse et Synérèse

L’autre difficulté tient à la présence de deux voyelles consécutives à l’intérieur d’un mot !
Par exemple :
Il y a deux possibilités pour prononcer les mots suivants



  • mystérieux  mys - té - rieux (3 pieds) et mys - té - ri - eux (4 pieds)

  • promotion  pro - mo - tion (3 pieds) et pro - mo - ti - on (4 pieds)



  • il y a diérèse lorsque l’on compte les deux voyelles pour deux syllabes

  • il y a synérèse lorsque l’on réunit les deux voyelles en une seule syllabe.



Par exemple : « Ne soyons pas impatients de le revoir ».
Ce vers ne peut avoir 12 syllabes (et être dans ce cas un alexandrin) qu’ à condition que l’on prononce avec diérèse :
 Ne / so / yons / pas / im / pa / ti / ents / de / le / re / voir


Lecture de quelques vers :
1 . « Quand la source fait tinter ses grelots »
Quand / la / sour / ce / fait / tin / ter / ses / gre / lots

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

C’est un « décasyllabe ».

2 . « Je me jette au-devant du coup qui t’assassine ! »
Je / me / jet / t(e) au / de / vant / du / coup / qui / t’as / sa / sin(e)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
C’est un « alexandrin ».

3 . « Il est un Dieu qui vit aux nappes damassées » (Rimbaud)
Il / est / un / Dieu  / qui / vit / aux / nap / pes / da / mas / sées

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
C’est encore un « alexandrin » avec synérèse sur le mot « Dieu ».

4 . « C’était l’heure tranquille où les lions vont boire. » (Victor Hugo)
C’é / tait / l’heu / re / tran / qill(e) / où / les / li / ons / vont / boir(e)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
C’est un « alexandrin » avec diérèse sur le mot « lions ».

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

Le texte poetique iconSelon vous la beauté du texte poétique est-elle liée au sujet qu’il évoque ?
«la sorcellerie évocatoire» du texte poétique se joue peut-être ailleurs que dans le rapport du texte à son sujet

Le texte poetique iconComment étudier un texte dans le détail
«je» dans un texte argumentatif montre l’implication personnelle de celui qui parle, dans un texte poétique, elle peut indiquer le...

Le texte poetique iconDanse et poésie Du texte poétique à la phrase dansée
«brainstorming» pour lister les mots qui traduisent l’interprétation que l’on veut faire du texte. Le travail dansé rejoint ensuite...

Le texte poetique iconPreambule : compétences attendues en fin de cm2 : «rédiger un texte...
«rédiger un texte d’une quinzaine de lignes (récit, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en utilisant ses connaissances...

Le texte poetique iconMuriel Menvielle Projet collectif
«Un calligramme est un court texte disposé de manière à faire apparaître le thème au premier regard. C’est à la fois un texte le...

Le texte poetique iconLe texte poetique

Le texte poetique iconAtelier n°1 : Définir les critères pour qu'un texte soit un texte...
«le grand atelier des petits poètes», sur le site de l’académie de Nancy. Aller dans «la salle des jeux d'écriture»

Le texte poetique iconApprendre un texte poétique en se servant de la mise en scène pour...

Le texte poetique iconCalligramme
«Calligramme» : poème présenté sous forme de dessin qui est en rapport avec le sujet du texte poétique

Le texte poetique iconDurée : 2 h 30 texte 1 : Les Saisons de passage, Andrée chedid, 1996....





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com