La situation d’énonciation





télécharger 25.7 Kb.
titreLa situation d’énonciation
date de publication12.07.2019
taille25.7 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > documents > Documentos
28/01 SEANCE 3 Grammaire

La situation d’énonciation

Isoko et Ichirô Hatano

L’Enfant d’Hiroshima (1944-1948)

Pendant la Seconde Guerre mondiale à Tokyo, Ichirô, un jeune garçon, et sa mère, Isoko, déposent souvent l’un pour l’autre des lettres dans leur propre maison parce qu’ils ne se voient pas souvent (la mère d’Ichirô travaille loin). La lettre suivante évoque leur future séparation, Ichirô devant bientôt se retrouver seul à Tokyo pour continuer ses études pendant que sa mère et toute sa famille iront se réfugier à la campagne.

img003

5


À Ichirô, de sa mère, le 28 mai (1944)

J’ai enfin pu expédier tous nos bagages. Nous allons nous séparer dans trois jours. Ce qui me chagrine le plus, en ce moment, c’est qu’il vient tout le temps du monde, ce qui m’empêche de causer tranquillement avec toi. Quand le timbre de l’entrée retentit, je me dis : « Encore quelqu’un ! » et je me sens tout hérissée. Mais comme ce sont des gens qui

10

15


ont à faire, il faut bien que je les reçoive. Demain soir, nous ferons un petit dîner d’adieu et je te préparerai un plat que tu aimes. Et puis, après-demain, au retour du collège, nous irons ensemble faire des achats. Rentre vite de l’école.

Et pendant que j’y pense : l’oncle d’Oiso doit venir demain ou après-demain. Tu m’as écrit que tu ne le saluerais pas à genoux, ce n’est pas bien ; même s’il est vilain, c’est toujours ton oncle. Tu le salueras convenablement, n’est-ce pas ? Sans quoi je serais bien embarrassée.

J’ai rencontré aujourd’hui M. Fujii qui m’a dit que c’était dangereux de te laisser seul à Tokyo, quand tu allais atteindre l’âge critique de l’adolescence. Cela, je le sais bien. Et si quelqu’un venait me demander conseil, je dirais certainement la même chose que M. Fujii. Cependant, je te laisse seul ici en toute confiance.

Par-dessus toute chose, reste toujours droit.

Il a fait presque chaud, aujourd’hui. Les fleurs de paulownia que j’aime tant vont bientôt fleurir.


Relève dans le texte :

1. les mots qui renvoient à l’émetteur et au destinataire

2. les indications de temps et de lieu

  1. Le schéma de communication :

Émetteur

Isoko (la mère)

Message

La lettre

Destinataire

Ishirô (le fils)
Enoncé = message écrit ou oral (ici la lettre)

Enonciation = la situation, les circonstances dans lesquelles est produit l’énoncé (le lieu, la date…)

  1. A retenir :


Lecture

Boîte à Outils
L’énonciation

Cette fiche te servira à rassembler tous les éléments que nous aurons vus en cours sur l’énonciation. Elle servira donc de leçon. Tu devras apprendre au fur et à mesure tout ce qui y sera noté.

Définitions :

  • L’énoncé : message qui peut être écrit ou oral

  • L’énonciation : le fait de produire un énoncé

  • La situation d’énonciation : ensemble des conditions dans lesquelles un énoncé est produit

  • Les indices de l’énonciation : les éléments du texte qui font référence au moment, au lieu d’écriture et aux interlocuteurs

I) Analyser la situation d’énonciation

Pour analyser la situation d’énonciation d’un énoncé, il faut repérer tous les éléments qui entourent la production de l’énoncé :

  • L’émetteur : celui qui produit l’énoncé

  • Le destinataire : celui à qui est destiné l’énoncé

  • Le moment de l’énonciation : le moment auquel l’énoncé est produit

  • Le lieu de l’énonciation : le lieu où l’énoncé est produit

II) Les indices de l’énonciation et les deux types d’énoncés

On distingue deux types d’énoncés, selon qu’ils contiennent ou non des indices de l’énonciation.

A) L’énoncé ancré dans la situation d’énonciation

C’est un énoncé qui ne se comprend que si l’on connaît la situation dans laquelle il a été produit. Il est lié à la personne qui l’exprime (l’émetteur) et au moment où on l’exprime. Il contient donc de nombreux indices de l’énonciation.




Indices de l’énonciation :


  • L’émetteur :




Mots de la première personne :

  • Pronoms personnels : je, moi, me, nous

  • Déterminants possessifs : mon, ma, mes, nos, etc.

  • Pronoms possessifs : le mien, la nôtre, etc.




  • Le destinataire :

Mots de la deuxième personne :

  • Pronoms personnels : tu, vous, toi, te

  • Déterminants possessifs : ton, ta, tes, vos, votre

  • Pronoms possessifs : le tien, la tienne, le vôtre




  • Le moment de l’énonciation :

Indicateurs de temps qui renvoient au moment de l’énonciation :

  • Aujourd’hui, hier, demain, dans deux jours, il y a trois semaines…

Temps verbaux qui renvoient au moment de l’énonciation :


Système temporel du présent

………………………
présent

  • Passé composé

  • imparfait

  • futur

  • Le lieu de l’énonciation :




Indicateurs de lieu qui renvoient au lieu de l’énonciation :

> ici

On trouve surtout ce type d’énoncé dans les lettres, les articles de presse, les journaux intimes, les dialogues.

B) L’énoncé coupé de la situation d’énonciation

C’est un énoncé qui se comprend même si on ne connaît pas la situation dans laquelle il a été produit. Il n’est pas lié à l’émetteur ni au moment où il a été produit. On n’y trouve donc aucun indice de l’énonciation.

À la place des indices de l’énonciation, on trouvera au contraire :

  • Les mots de la troisième personne :

  • Pronoms personnels : il, elle, ils, elles, le, la, les, lui, leur

  • Déterminants possessifs : son, sa, ses, leur, leurs

  • Pronoms possessifs : le sien, la leur, etc.



  • Des indicateurs de temps qui ne renvoient pas au moment de l’énonciation :

> ce jour-là, la veille, le lendemain…

Temps verbaux qui ne renvoient pas au moment de l’énonciation :


Système temporel du

passé
passé simple

  • imparfait

  • plus-que-parfait

  • passé antérieur

  • conditionnel




  • Des indicateurs de lieu qui ne renvoient pas au lieu de l’énonciation :

> là

On trouve surtout ce type d’énoncé dans les récits (romans, nouvelles…)

similaire:

La situation d’énonciation iconL’oral et la place de l’oral à l’école maternelle
«Paul a cessé de fumer.» L’implicite est qu’il fumait. IL n’y a pas besoin de la situation d’énonciation. IL fait la différence entre...

La situation d’énonciation iconGrammaire : les styles de paroles rapportées
«entend» ce qu’ils disent (ou pensent). Le narrateur disparaît provisoirement pour laisser place au discours dialogique. Les énoncés...

La situation d’énonciation iconLeçon 1 16 Novembre 1960
«Dans sa prétendue situation» dit encore mon titre, indiquant par là quelque référence à cet effort de ces dernières années dans...

La situation d’énonciation iconUne énonciation sans communication : les tatouages scripturaux1

La situation d’énonciation iconLa communication comme situation technique
La science des phénomènes de l’idéologie et des phénomènes de communication. Aux différents niveaux des rapports humains, rapports...

La situation d’énonciation iconM. A. C. L. E : Module d'approfondissement des compétences en lecture – écriture
«la langue dans l'écrit» (syntaxe, vocabulaire, modes d'énonciation). Mettre les enfants en confiance avec le monde de l'écrit, nourrir...

La situation d’énonciation iconSituation complexe

La situation d’énonciation iconAccepter un dialogue théâtral ou «romanesque» dans la mesure où on ne précise rien
«je»/ «tu» ou «vous», présent d’énonciation, pas de précision temporelle mais «après la représentation» sous-entend juste en sortant...

La situation d’énonciation iconParcours et situation des langues respectives

La situation d’énonciation iconSituation initiale de l’ensemble du récit Pages 6, 7, 8





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com