Rapport annuel 2013





télécharger 469.68 Kb.
titreRapport annuel 2013
page1/8
date de publication10.06.2018
taille469.68 Kb.
typeRapport
l.20-bal.com > documents > Rapport
  1   2   3   4   5   6   7   8
RAPPORT ANNUEL 2013



Donner un avenir

à ceux qui perdent la vue



Edito : un projet associatif sur le long terme
L’évolution de l’environnement de l’Association, les réformes structurelles qu’elle a opérées, les innovations technologiques, la nécessité aussi pour nous d’être plus visibles en matière d’accessibilité, les difficultés financières apparues depuis quelques années influent sur les perspectives à moyen et à long terme.
Un groupe de vision à long terme a donc été mis en place, en vue de proposer un document de base qui pourra évoluer vers un véritable projet associatif. Il pilotera et coordonnera des groupes de travail spécialisés qui seront mis en place dans nos différents domaines d’action.

Notre travail partira en priorité des missions et activités au service des personnes aveugles ou malvoyantes et non des contraintes financières. Pour autant, les considérations budgétaires et financières seront aussi prises en compte.

Un certain nombre de missions émergent parmi les priorités. Il en est ainsi de l’accessibilité physique et de l’autonomie.
L’accès à la lecture est dans notre grande tradition, tout comme celle de Valentin Haüy lui-même et de Louis Braille. Aujourd’hui, il s’agit de l’édition adaptée, du braille numérique, des livres sonores et des matériels adaptés.

L’accès à l’emploi ou à des prestations sociales du niveau requis suppose l’existence d’un accompagnement efficace de notre part. Nous devons, au-delà de notre rôle de gestionnaire d’établissements, nous poser la question de l’accès et de l’accompagnement au travail en milieu ordinaire.

Dans ces thèmes, des niveaux distincts de priorité peuvent apparaître :

La première priorité est de servir les personnes aveugles ou malvoyantes, que le service et les missions soient réalisés par l’Association ou par tous autres organismes.

Le deuxième niveau de priorité est de mettre l’Œuvre Valentin Haüy en état de rendre le meilleur service possible.

Assurer la solidité financière de l’Œuvre de manière à permettre la poursuite de son action est une priorité de troisième niveau.

Trois constats s’adressent particulièrement à l’Association :

- L'insuffisante prise de conscience de notre fragilité financière et de la nécessité de conforter l'ensemble de notre œuvre.

- La nécessité d’approfondir notre connaissance de la population malvoyante, dont l’augmentation massive contraste avec la stabilité de la population d’aveugles.

- Des partenariats encore trop faibles avec l'extérieur, en France et à l'étranger, sachant que nous ne pouvons assurer seuls la totalité du service aux personnes aveugles ou malvoyantes.
Nous proposons que ce travail de prospective aborde aussi bien les questions relatives aux missions qu’aux ressources et à l’organisation de l’Association Valentin Haüy. Il associera chaque fois que faire se peut les éléments du tripode sur lequel repose notre Association, à savoir les comités, le siège, les établissements.

Patrice Legrand,

Président





SOMMAIRE

Édito du président p.2
Rapport d’activité p.5

Les faits marquants de 2013 p.6

La culture pour tous p.12

La vie au quotidien p.15

L’action sociale p.18

Des actions & des hommes p.25

Conclusion p.27

Lexique des sigles p.27
Rapport financier p.28

Les faits marquants de 2013 p.30

Le compte de résultat consolidé p.32

Le compte d’emploi des ressources p.35

Le bilan p.40
Les chiffres clés 2013 p.41
La gouvernance de l’Association p.45

Le conseil d’administration de l’Association p.46

Contacts utiles de l’Association p.47

Comités régionaux et locaux p.49



Rapport d’activité 2013

L’énergie positive, la clé d’un monde accessible
En 2013, grâce à ses généreux donateurs, ses nombreux bénévoles et salariés, notre Association s’est à nouveau mobilisée au profit de toutes les personnes aveugles ou malvoyantes.
Cela n’a été possible qu’avec l’appui de ses neuf établissements et de ses 109 implantations locales (65 comités régionaux et 44 correspondances locales), un réseau nous permettant d’aller au plus près de tous les bénéficiaires.
Tous ensemble, nous avons accompli avec solidarité notre mission de service auprès des personnes déficientes visuelles. Pour cela, l’Association remercie l’ensemble de ses acteurs.

Plusieurs faits ont marqué cette année 2013. Ces événements encouragent l’ensemble des services à se mobiliser plus que jamais pour pérenniser l’aide aux personnes déficientes visuelles.
La tâche n’est pas mince et beaucoup de chemin reste à parcourir. De très nombreuses personnes ont encore besoin de nous.

Les faits marquants de 2013

Les premiers pas de Valentin Haüy Fondation


Opérationnelle depuis le 1er janvier 2013, la Fondation s’est déployée, au mieux de ses moyens et dans le cadre d’une action commune avec l’Association, pour assurer la mission de l’œuvre Valentin Haüy au service des personnes aveugles ou malvoyantes.

Elle s’est impliquée dans la recherche de nombreux concours relatifs à des projets et programmes voulus ou étudiés par l’Association impliquant la Médiathèque, l’Audiovision et plusieurs de nos comités régionaux et locaux.

Son action :

  • subvention de 1,7 M€ à l’Association,

  • pilotage de la campagne de collecte de la taxe d’apprentissage,

  • reprise en direct des budgets des chiens guides et de la recherche,

  • engagement pour le projet de rénovation de notre établissement de formation professionnelle Escolore,

  • accueil de deux fondations abritées de personnes privées, l’une consacrée à la recherche médicale et thérapeutique dans le domaine de la maladie de Stargardt, l’autre aux chiens guides et à la culture dont la Médiathèque est d’ores et déjà bénéficiaire,

  • cofinancement pour la distribution du film « Imagine », production polonaise de mise en cause de l’acceptation sociale habituelle des déficients visuels en milieu scolaire,

  • finalisation des accords par lesquels l’association APAM, dont elle gère la mutation à venir en fondation abritée, met gracieusement à la disposition du Comité Paris Île-de-France, quatre étages de son immeuble de la rue Jacquier, et loue un étage à notre SAVS dédié aux déficients visuels de la capitale,

  • financement des aménagements liés à l’accessibilité pour l’accueil des déficients visuels au Festival de cinéma en plein air de La Villette, ce festival faisant une part significative à l’audiovision.



L’évolution de la gouvernance de l’Association


Quatre nouveaux membres ont été nommés au Bureau de l’Association. Cette décision fait suite à plusieurs événements :

  • la démission courant août 2013 de Jean-Marie CIERCO de ses fonctions de secrétaire général, pour raisons de santé

  • le départ courant avril 2013 de Béatrice de ROSTOLAN, vice-présidente

  • le rattachement courant juin 2013 de Philippe PAUGAM, vice-président, à la Fondation

  • le départ programmé du président Gérard COLLIOT dans le courant du premier trimestre 2014



La mise en service de la bibliothèque ÉOLE


L’Association a poursuivi sa politique de développement de l’offre de documents adaptés à destination des personnes aveugles ou malvoyantes. Sa Médiathèque a mis en service dans le courant du mois d’avril 2013 la bibliothèque de téléchargement Éole.

Ce fut l’aboutissement d’une démarche de recherche et développement conduite pendant 22 mois.
Cette bibliothèque numérique permet de mettre à disposition, dans des temps record, un plus grand nombre d’ouvrages adaptés au format DAISY en voix humaine, en voix de synthèse ou en braille numérique.
Utiliser l’évolution technologique de notre temps au service de la culture ouverte à tous, y compris aux déficients visuels, est une des missions majeures de l’Association Valentin Haüy.


Le SAVS-DV Paris fête son 1er anniversaire




Créé le 1er octobre 2012, le premier et unique Service d’Accompagnement à la Vie Sociale dédié aux déficients visuels de la capitale, dénommé SAVS-DV Paris, a pour vocation de contribuer à la réalisation du projet de vie de personnes de 20 à 60 ans, présentant une déficience visuelle avec ou sans handicap(s) associé(s) et domiciliées à Paris intra-muros.
Bénéficiant de la mutualisation des moyens humains mis à sa disposition par le siège de l’Association et le Comité Paris Île-de-France, cet établissement dispose d’une équipe pluridisciplinaire composée de dix professionnels et de deux bénévoles. Son activité concerne quatre domaines : l’administratif, la rééducation, l’initiation/formation et l’accompagnement social.
Les cours sont essentiellement dispensés dans les locaux du SAVS-DV Paris situés dans l’immeuble Marguerite et Claude CHAMBET,

3 rue Jacquier à Paris 14e.

Le travail à domicile ou dans les lieux extérieurs au SAVS-DV reste ponctuel. Il s’effectue uniquement par la rééducatrice à la vie journalière pour des conseils en matière d’adaptation au domicile, les instructrices en locomotion pour travailler des trajets particuliers ou des problématiques de déplacement, la conseillère en économie sociale et familiale dans le cas notamment de démarches liées au logement ou à l’hébergement et la chargée d’insertion professionnelle pour des accompagnements lors de salons ou de rencontres avec des recruteurs.
La fréquentation progressive, avec 18 bénéficiaires au 31 décembre 2013, a permis à l’équipe d’optimiser son efficacité, d’adapter son organisation aux besoins des bénéficiaires et d’envisager en toute sérénité l’accueil de 35 personnes, correspondant à sa capacité maximum, en 2014.


Témoignage de Joris, 21 ans.

« Ça fait quatre ans que je suis aveugle à la suite d’un accident, et je suis complètement assisté ! Quand j’ai rencontré les personnes du Service d’Accompagnement, j’ai tout de suite demandé des cours en locomotion. Grâce à l’instructrice, dans la rue j’apprends des choses. J’arrive de mieux en mieux à marcher droit ce qui est loin d’être évident. Il faut « écouter » les voitures qui passent... Ce matin, on a marché jusqu’à mon ancien lycée. C’est super, je sens que j’évolue ! »

La relance de l’imprimerie


Pour répondre aux attentes actuelles et futures de ses usagers, l’imprimerie de l’Association s’est employée à développer une nouvelle approche de sa mission, une adaptation des modes de production et une réorganisation de son équipe.
Récemment équipée de nouveaux outils de production, l’imprimerie du siège est désormais en capacité de réaliser sur un même document des impressions en relief avec des textures, des couleurs parfaitement identifiables sur un même support à la fois par les voyants et les déficients visuels.
En 2013, près de 2 millions de pages ont été imprimées dans ce service. Un volume que l’Association souhaite augmenter largement au cours des prochaines années.


Le 3e triathlon de Versailles


Au plus près du terrain : le point d’orgue sportif de l’année 2013 est sans nul doute la grande réussite du 3e triathlon national en duo organisé le 8 juin par le Comité des Yvelines et le service des sports de l’Association dans le parc du château de Versailles, avec le concours de l’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie de l’Association Valentin Haüy, qui avait aménagé un espace « massages ».
Les 48 duos voyants/aveugles ou malvoyants ont couru 6,5 km, pédalé 12 km et ramé

1,5 km. Ils ont été encouragés par près de 400 personnes enthousiastes sous un magnifique soleil de printemps. Pour conjuguer la culture du corps et la culture de l’esprit, la seconde partie de la journée a été consacrée à une visite tactile des principaux chefs-d’œuvre du château de Versailles.



Les nouvelles orientations de l’action internationale



Transversalité

L’activité internationale de l’Association se caractérise en 2013 par la mise en œuvre des nouvelles orientations retenues dans ce domaine. L’axe majeur de cette réorientation vise à nous concentrer sur la construction de réseaux et de partenariats actifs et puissants avec les organisations homologues de l’Association Valentin Haüy dans le monde des économies développées ou émergentes.
La meilleure façon d’atteindre notre but est de travailler ensemble sur des projets concrets dans lesquels nous pouvons apporter une contribution positive. La dimension internationale de notre action doit désormais faire partie intégrante de l’activité au jour le jour des services opérationnels de l’Association.
C’est dans cet esprit que les représentants de l’Association ont rencontré plusieurs fois, courant 2013, la Ligue Braille de Belgique et la grande bibliothèque de Suède spécialisée dans le livre adapté.

Soutien et développement du braille

Dans son champ traditionnel d’action, le service des activités internationales a intensifié le programme de soutien à des écoles pour déficients visuels en Afrique. À cet effet, il s’est attaché à coordonner son action avec celle de la Commission de Solidarité Internationale de l’association Voir Ensemble.
Invité par l’Institut Perkins, en juin 2013, ce service a également participé à la 1ère session du Braille Summit à Boston, point de départ d'une campagne à long terme pour le renouveau de l’enseignement systématique du braille aux États-Unis. Cet événement a notamment été l’occasion d’affirmer que les nouvelles technologies ne s'opposent pas au braille mais que, bien au contraire, elles en élargissent les usages par l'utilisation du braille numérique.

C’est en ce sens que le Braille Summit a salué le projet Transforming Braille qui consiste à développer une technologie permettant de produire une plage braille basique de 30 caractères à 300 dollars. Les initiateurs de ce projet révolutionnaire sont le DAISY Consortium, les grandes organisations anglo-saxonnes œuvrant pour les déficients visuels et l’Association Valentin Haüy. Le travail effectif a commencé en 2013 et il avance bien. Le CERTAM est pleinement impliqué dans cette coopération internationale à caractère industriel.

Implication des services de l’Association

Le CERTAM a participé aux réunions semestrielles du DAISY Consortium à Copenhague et à Pékin. Il s'est aussi attelé, en partenariat avec l’Institut National des Jeunes Aveugles, à la francisation des logiciels OBI et TOBI développés par le DAISY Consortium en vue d’élargir la production des livres audio. En 2013, le CERTAM s’est également inscrit au Forum International de l'Édition Numérique (IDPF), une initiative qui permet de suivre à la source les évolutions de normes qui pourraient affecter en négatif ou en positif l'accès des déficients visuels aux documents imprimés ou imprimables.
Dans le même esprit d'actions conjointes, le responsable de la Médiathèque a rejoint le comité directeur de la section dédiée aux livres adaptés de l'association internationale des bibliothécaires (IFLA). On y retrouve toutes les grandes bibliothèques du monde qui sont spécialisées dans la production et la mise à disposition d'ouvrages adaptés aux besoins des déficients visuels. En outre, en 2013, la Médiathèque de l’Association a adhéré au réseau international TIGAR constitué sous l'égide de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) et le DAISY Consortium. Il rassemble des bibliothèques du monde entier spécialisées dans l'ouvrage adapté.
Cet effort d’insertion pour mieux nous faire connaître à l’international porte déjà ses fruits. L'Association Valentin Haüy a reçu le prix international du Jodi Mattes Trust. Cette fondation britannique a récompensé notre Association pour la mise en place du service Éole qui a été décrit par le jury comme un service en ligne très innovant et «impeccablement accessible».

La culture pour tous


Production d’ouvrages


Nous constatons une légère progression du nombre d’enregistrements en voix humaine réalisés au centre d’enregistrement du siège ou au domicile des lecteurs : 448 enregistrements en 2013 contre 408 en 2012.

Cependant la production de ce type d’ouvrages reste insuffisante. Pour sa part, le CERTAM a produit 339 livres braille en 2013 contre 185 l’année précédente. Il a également produit 750 ouvrages au format DAISY voix de synthèse. Les progrès logiciels considérables intervenus récemment ont permis de proposer pour la 1ère fois des ouvrages en voix de synthèse aux usagers de la Médiathèque, qui ont accueilli très favorablement cette innovation.


Audiodescription


Malgré l’évolution d’un marché de plus en plus concurrentiel, le service Audiovision a travaillé courant 2013 à la réalisation de près de

170 programmes (nouveaux films, adaptation d’anciens films, téléfilms, documentaires, séries télévisées).
Dans ce contexte, l’Association doit faire face à la stratégie de baisse des prix pratiquée par la concurrence. Dès lors, l’enjeu central pour l’audiodescription de l’Association est celui du maintien pour le long terme d’une production de qualité dans des conditions acceptables.
La 4ème édition du Festival Audiovision Valentin Haüy organisée à Paris en partenariat avec UGC a connu, en 2013, un fort succès avec une fréquentation proche de celle des salles traditionnelles.


Publications


En 2013, l’Association a maintenu le contact avec le grand public, ses donateurs et ses usagers par l’intermédiaire de ses revues :


  • Valentin Haüy Actualités : revue trimestrielle grand public, éditée à 54 000 exemplaires et téléchargeable sur le site www.avh.asso.fr.




  • Valentin Haüy-Infos : bulletin électronique mensuel destiné à informer les usagers déficients visuels ou leur entourage des dernières nouveautés pratiques, culturelles et sportives, mises à leur disposition. Il est accessible en ligne sur le site www.avh.asso.fr




  • Newsletter bimestrielle destinée à informer le grand public et les donateurs des actualités de l’Association. Elle est accessible sur abonnement en s’inscrivant sur : news.avh.asso.fr/inscription




  • Louis Braille : revue bimestrielle et historique de l’Association éditée en braille (intégral ou abrégé), en gros caractères, en CD audio et en version électronique, à l’attention des abonnés aveugles ou malvoyants.





Le patrimoine culturel Valentin Haüy


La réputation croissante du Musée Valentin Haüy et de la Bibliothèque patrimoniale, y compris à l’international, auprès de publics très variés (chercheurs, érudits, curieux, universitaires, scolaires, professionnels, grand public) constitue un atout pour l’image de l’Association. Des visites sont organisées chaque mois pour faire découvrir l’histoire de la cécité et de sa représentation en France et dans le monde, ainsi que la prise en charge des aveugles et les combats pour accéder à la culture, à l’éducation et à la citoyenneté.
+15% de visiteurs au musée en 2013


Témoignage de Noëlle ROY, conservatrice du musée Valentin Haüy.

« Créé en 1886 par Edgard Guilbeau, professeur d’histoire aveugle, le musée est dédié à l’histoire des aveugles. Il fallait oser un regard qui fonde en dignité les aveugles, leur ouvre l’accès à l’instruction et à la culture, et non plus leur porter un regard de pitié. J’accueille tout public, dit Noëlle Roy, valides et handicapés, tous handicaps confondus, professionnels concernés, groupes scolaires, étudiants, collégiens, universitaires, seniors, et des visiteurs venus des quatre coins du monde, car il s’agit d’une histoire française. On constate que les visiteurs viennent de partout : Japon, Corée, Mexique… Dans le livre d’or du musée, une femme qui vit en Nouvelle-Calédonie y a même précisé que les 20 000 kilomètres parcourus valaient bien la peine ! »

Manifestations et visites culturelles


Comme chaque année, le siège de l’Association ainsi que l’ensemble des comités régionaux et locaux ont participé à l’organisation et l’animation de nombreuses manifestations, telles que :

  • Colloque international sur l’histoire de la cécité et des aveugles

  • Projet de célébration du 150e anniversaire de la mort de Claude MONTAL*, en partenariat avec L’Atelier d’Euterpe

  • Journées européennes du patrimoine

  • Mois Extra-Ordinaire organisé par la Ville de Paris

  • Visites de musées

  • Théâtre à Cannes

  • Festival d’Avignon

  • Trophées de l’accessibilité, etc.

* Claude MONTAL était élève de l’Institut Royal des Jeunes Aveugles de Paris où il a créé la classe d’accord-facture de piano.

Médiathèque


En 2013, la Médiathèque a prêté près de 150 000 documents, dont plus de 2 000 nouveaux titres, à 4 410 emprunteurs actifs. Ces chiffres sont en constante progression, notamment en ce qui concerne le nombre d’ouvrages téléchargés via la bibliothèque de téléchargement Éole.
Pour la première fois en 2013, des écrivains invités par la Médiathèque, sont venus rencontrer leurs lecteurs déficients visuels. Les cinq soirées « rencontre-lectures » organisées dans l’auditorium de l’Association ont connu un franc succès avec une fréquentation allant jusqu’à

80 spectateurs par soirée. Ces soirées très appréciées par les participants ont fait l’objet d’enregistrements sonores tenus à la disposition des usagers distants de la Médiathèque.
Un effort particulier a permis aux usagers de la Médiathèque d’accéder en temps réel aux ouvrages présélectionnés pour l’attribution des Prix Goncourt et Renaudot 2013.
Autre démarche innovante initiée par la Médiathèque courant 2013 : la mise à disposition d’ouvrages enregistrés en voix de synthèse, procédé immédiatement et massivement adopté par nos usagers. Cette année a également marqué l’avènement du livre en braille numérique qui a séduit, durant la même période d’observation, 257 usagers.

+20% d’emprunteurs actifs

+15% de documents prêtés

La vie au quotidien

Matériel spécialisé


La veille technologique mise en place depuis plusieurs années au Service du Matériel Spécialisé (SMS) permet l’actualisation, le renouvellement et le rajeunissement permanent du catalogue de produits (67 nouveaux produits en 2013) proposés aux aveugles, aux

Malvoyants et à leur entourage. Avec un choix d’environ 500 produits adaptés, l’Association contribue à l’autonomie et l’amélioration au quotidien de la qualité de vie des déficients visuels.

Toujours très attaché au conseil, à l’écoute de l’usager avant et après son achat, le SMS s’approche, malgré le coût de cette disponibilité, de l’équilibre financier avec une qualité de service qui va au-delà des prestations délivrées par ses concurrents du secteur marchand traditionnel.
près de 500 produits adaptés au catalogue

71 360 produits vendus

Nouvelles technologies et informatique adaptée


Disposer au siège de l’Association d’un centre expert connu et reconnu pour sa compétence dans l’évaluation pratique et fonctionnelle des aides techniques adaptées, constitue pour nos usagers aveugles ou malvoyants le gage de pouvoir disposer des informations nécessaires à leur choix : systèmes de navigation GPS accessibles, nouveau bloc-notes braille électronique, console de jeux électronique adaptée, reconnaissance des codes-barres…

Fin 2013, 130 fiches techniques étaient disponibles sur www.certam-avh.com

L’Association Valentin Haüy a mis en place plusieurs nouveaux formats de distribution de livres, tels que les formats BRF (pour une lecture en braille électronique) et le format full DAISY audio TTS (livres DAISY en voix de synthèse) pour satisfaire toujours plus d’usagers dans des délais de plus en plus courts.
Au plus près des usagers, les 40 clubs « nouvelles technologies et informatique adaptée » répartis dans le réseau des comités régionaux et locaux de l’Association ont poursuivi courant 2013 les actions d’initiation à l’utilisation de l’informatique adaptée. Depuis fin 2013, 20 comités régionaux disposent de leur propre site Internet.
130 fiches techniques

40 clubs nouvelles technologies

et informatique adaptée

Parrainage chiens guides


L’Association a parrainé dix chiens guides pour aveugles en 2013. Ces parrainages ont été effectués au profit d’écoles membres de la Fédération Française des Associations de Chiens guides, partenaire exclusif de l’Œuvre Valentin Haüy dans ce domaine où l’Association n’agit pas directement. L’Association a financé sept de ces parrainages, les trois autres l’ayant été par Valentin Haüy Fondation, grâce à la fondation abritée Martine Brouder et à notre partenaire SantéVet.

Séjours vacances, loisirs et sports


Être au quotidien au service des personnes aveugles ou malvoyantes, c’est aussi les accompagner dans leurs activités de loisirs et de détente dans un environnement adapté.
Au cours de l’année 2013, la coordination des comités régionaux et locaux a organisé sept séjours de vacances : à Megève, à Cannes, aux Deux Alpes, à Périgueux, dans les Pyrénées, à Nantes et à Paris.

Ces séjours ont concerné 110 participants.
Les nombreuses visites et randonnées organisées dans toute la France par l’Association ont fait le bonheur de ses bénéficiaires.

La détente passe pour certains par la pratique régulière d’un sport adapté : cécifoot, torball, pétanque, natation, gymnastique douce, voile, tandem,…
Notons par exemple que, le 16 Juillet, le Comité de Vaison-la-Romaine a participé, avec sept tandems, au prologue du Tour de France. Six salariés et deux ouvriers de l’ESAT WITKOWSKA ont quant à eux participé le 7 octobre à la course RUN IN LYON dans le cadre d’un challenge inter-entreprises.

Accessibilité

Pour les personnes aveugles ou malvoyantes, la vie au quotidien intègre nécessairement les difficultés de déplacement, d’accès à la voirie, aux transports en commun et autres contraintes spécifiques au handicap visuel.
Courant 2013, l’Association Valentin Haüy a poursuivi son action de sensibilisation auprès des différentes commissions départementales, régionales ou nationales.

Elle s’est également concentrée sur le renforcement de sa base de connaissances sur l’accessibilité des lieux aux personnes déficientes visuelles. Cet outil deviendra à terme un moyen important d’information pour nos correspondants régionaux.
Les partenariats :

2013 a vu la conclusion de nouveaux partenariats avec des organismes ou structures associatives concrètement engagés dans la mise en œuvre de l’accessibilité tels que :

  • CoActis-Santé (aménagement des cabinets médicaux)

  • Handéo (mise en place d’un label handi-transports)


L’Association a également poursuivi sa collaboration avec ses partenaires plus anciens :

  • Accès pour tous (Trophées de l’accessibilité)

  • Le Centre des Monuments Nationaux

  • La Fédération Française du Bâtiment

  • Lafay Signalétique

  • Etc.






L’action sociale
Au cœur des actions de l’Association, l’assistance juridique et sociale apportée quotidiennement aux personnes aveugles, malvoyantes et à leur famille répond à un légitime besoin d’accompagnement dans des domaines variés. Il peut s’agir aussi bien de l’obtention ou du maintien des prestations sociales, de l’inaptitude au travail, de la discrimination dans l’environnement professionnel, des exonérations ou des déductions fiscales, de l’épargne, du droit de la consommation au regard de la problématique de l’abus de faiblesse, du droit des étrangers…
Directement impliquées auprès des usagers ou en soutien des comités régionaux et locaux, les assistantes sociales de l’Association interviennent dans la résolution des conflits avec l’administration (Conseil Général, Maison Départementale des Personnes Handicapées, Caisse d’Allocations Familiales…) ou directement auprès du délégué du Défenseur des droits pour faire respecter le droit des personnes handicapées.

En 2013, le service social de l’Association a fait don de 32 ordinateurs adaptés ou machines à lire.
Le Fonds Central de Solidarité de l’Association a quant à lui accordé 13 prêts à des personnes confrontées à des difficultés financières ponctuelles en 2013, pour un montant global de 30 295 €.

7 105 entretiens & consultations divers

236 nouveaux reçus

32 dons d’équipements informatiques

13 prêts

SOS lecture - écriture


En complément des actions de la conseillère en économie sociale et familiale ou du soutien personnalisé de la psychologue du siège, les bénévoles ont assuré près de 1 700 consultations : activité d’écrivains publics, lecture ou écriture de courriers ou de documents administratifs ou autres, au service des aveugles ou des malvoyants les plus démunis ou isolés. Ces consultations sont en libre accès à l’espace « la bulle » aménagé à cet effet dans le hall d’accueil du siège, 5 rue Duroc Paris 7ème.


  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Rapport annuel 2013 iconRapport annuel 2012 2013

Rapport annuel 2013 iconConcours annuel de Poésie 2013

Rapport annuel 2013 iconProgramme d’actions annuel 2012 2013
«oralbums» (+ petits livres + cartes) dans le cadre de décloisonnement et de l’aide personnalisée + participation de l’enseignante...

Rapport annuel 2013 iconRapport d’activite 2013 Février 2014

Rapport annuel 2013 iconParcours annuel de formation pour le niveau considéré

Rapport annuel 2013 iconA noter que dans la variation des bases par rapport à 2013, la contribution...
...

Rapport annuel 2013 iconHistoire des arts
«jardin secret» ? les secrets sont lourds à porter, effroyables par leurs conséquences (voir : le secret de Félix et Marie par rapport...

Rapport annuel 2013 iconRapport d’activitéS 2013
«Kit citoyen» L’Eau, Enjeu des Municipales 2014, qui présente les doléances des associations pour l’eau bien commun à l’échelle des...

Rapport annuel 2013 iconCe projet annuel a été réalisé par Mme armani, certifiée de Lettres Modernes, pour ses élèves

Rapport annuel 2013 iconParcours culturel cycle 3 Arblade-le-Haut 2011-2012/2012-2013/2013-2014





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com