Proposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet





télécharger 34.62 Kb.
titreProposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet
date de publication17.06.2017
taille34.62 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > documents > Documentos
proposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet



  • INTRODUCTION




          • L’expression écrite est souvent discriminante et parfois même dévalorisante pour certains élèves.

          • Il faut permettre à chacun de réaliser une production écrite adaptée à son niveau et évaluable.



  • POUR CELA :




  • Il faut conserver une tâche finale identique qui met la classe en projet.

  • Il faut adapter le support et les consignes selon les élèves.


DU RÉCIT AU THEATRE

Objet d’étude : parcours de personnages
Champ littéraire : étude du réalisme 
Problématique : En tant que lecteur du XXIème siècle, peut-on comprendre les valeurs véhiculées par les personnages de Zola
Finalité : entrer dans l’échange écrit : lire, analyser, écrire
Objectif de la séance : rédiger une scène de théâtre à partir d’un extrait narratif afin de mieux cerner le personnage
DU RÉCIT AU THEATRE – Niveau 1

Transcrivez cet extrait de récit pour le transformer en scène de théâtre. Conservez les éléments narratifs indispensables en les transformant en didascalies. Respectez les règles d’écriture et de présentation du texte théâtral.
1. Soulignez dans l'extrait ci-dessous tous les détails du récit qui pourraient servir de didascalies dans une scène de théâtre, en poursuivant le balisage commencé.

2. Complétez la légende et repérez dans le texte les passages au discours direct.

3. Adaptez cet extrait de Germinal de manière à en faire une courte scène de théâtre.

« Bonjour », dit-il en s'approchant d'une des corbeilles. (...)

« Bonjour », répondit le vieux.

Un silence se fit. L'homme, qui se sentait regardé d'un oeil méfiant, dit son nom tout de suite. « Je me nomme Étienne Lantier, je suis machineur... Il n'y a pas de travail ici?»

Les flammes l'éclairaient, il devait avoir vingt et un ans. (...)

Rassuré, le charretier hochait la tête.

« Du travail pour un machineur, non, non... Il s'en est encore présenté deux hier. Il n'y a rien. »

Une rafale leur coupa la parole. Puis, Étienne demanda, en montrant le tas sombre des construc­tions, au pied du terri :

« C'est une fosse, n'est-ce pas? »

Le vieux, fut pris d’un violent accès de toux qui l'étranglait avant de répondre.

« Oui, une fosse, le Voreux... Tenez ! Le coron est tout près.» (...)
D’après Émile ZOLA, Germinal, 1885

Légende




Les indications utiles à la mise en scène
Le discours direct (paroles prononcées par les personnages)




__


Votre dialogue théâtral (à recopier et continuer sur une feuille)
LANTIER, (s'approchant). - Bonjour.

LE VIEUX, (l'air méfiant). - Bonjour.

LANTIER, (après un silence.) - ……………………………………………………………………………………

………………………………………………………..
DU RÉCIT AU THEATRE – Niveau 2

Transcrivez cet extrait de récit pour le transformer en scène de théâtre. Conservez les éléments narratifs indispensables en les transformant en didascalies. Respectez les règles d’écriture et de présentation du texte théâtral.
1. Soulignez dans l'extrait ci-dessous tous les détails du récit qui pourraient servir de didascalies dans une scène de théâtre, en poursuivant le balisage commencé.

2. Complétez la légende et repérez dans le texte les passages au discours direct

3. Adaptez cet extrait de Germinal de manière à en faire une courte scène de théâtre.

« Bonjour », dit-il en s'approchant d'une des corbeilles. (...)

« Bonjour », répondit le vieux.

Un silence se fit. L'homme, qui se sentait regardé d'un oeil méfiant, dit son nom tout de suite. « Je me nomme Étienne Lantier, je suis machineur... Il n'y a pas de travail ici?»

Les flammes l'éclairaient, il devait avoir vingt et un ans, très brun, joli homme, l'air fort malgré ses membres menus.

Rassuré, le charretier hochait la tête.

« Du travail pour un machineur, non, non... Il s'en est encore présenté deux hier. Il n'y a rien. »

Une rafale leur coupa la parole. Puis, Étienne demanda, en montrant le tas sombre des construc­tions, au pied du terri :

« C'est une fosse, n'est-ce pas? »

Le vieux, cette fois, ne put répondre. Un violent accès de toux l'étranglait. Enfin, il cracha, et son crachat, sur le sol empourpré, laissa une tâche noire.

« Oui, une fosse, le Voreux... Tenez ! Le coron est tout près.» (...)

En courtes phrases, l'haleine coupée, tous deux continuèrent à se plaindre. Étienne s’exclama :

« Il faut donc crever de faim? Bientôt les routes seront pleines de mendiants.»

« Oui, dit le vieillard, ça finira par mal tourner. »
D’après Émile ZOLA, Germinal, 1885

Légende




Les indications utiles à la mise en scène
Le discours direct (paroles prononcées par les personnages)




Votre dialogue théâtral (à recopier et continuer sur une feuille)
LANTIER, (s'approchant.) - Bonjour.

LE VIEUX, (l'air méfiant.) - …………………………….

………………………………………………………..

DU RÉCIT AU THEATRE – Niveau 3

Transcrivez cet extrait de récit pour le transformer en scène de théâtre. Conservez les éléments narratifs indispensables en les transformant en didascalies. Respectez les règles d’écriture et de présentation du texte théâtral.

« Bonjour », dit-il en s'approchant d'une des corbeilles. (...)

« Bonjour », répondit le vieux.

Un silence se fit. L'homme, qui se sentait regardé d'un oeil méfiant, dit son nom tout de suite. « Je me nomme Étienne Lantier, je suis machineur... Il n'y a pas de travail ici?»

Les flammes l'éclairaient, il devait avoir vingt et un ans, très brun, joli homme, l'air fort malgré ses membres menus.

Rassuré, le charretier hochait la tête.

« Du travail pour un machineur, non, non... Il s'en est encore présenté deux hier. Il n'y a rien. »

Une rafale leur coupa la parole. Puis, Étienne demanda, en montrant le tas sombre des construc­tions, au pied du terri :

« C'est une fosse, n'est-ce pas? »

Le vieux, cette fois, ne put répondre. Un violent accès de toux l'étranglait. Enfin, il cracha, et son crachat, sur le sol empourpré, laissa une tâche noire.

« Oui, une fosse, le Voreux... Tenez ! Le coron est tout près.» (...)

En courtes phrases, l'haleine coupée, tous deux continuèrent à se plaindre. Étienne racontait ses courses inutiles depuis une semaine; il fallait donc crever de faim? Bientôt les routes seraient pleines de mendiants. Oui, disait le vieillard, ça finirait par mal tourner, car il n'était pas Dieu per­mis de jeter tant de chrétiens à la rue.
Émile ZOLA, Germinal, 1885

Votre dialogue théâtral est à rédiger sur une feuille

similaire:

Proposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet iconIdees d’activites par niveau à partir des programmes 2008
Zoom arrière localiser le milieu local sur des cartes à l’ échelle de plus en plus petite

Proposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet iconMémoires ☞Question de définition
«certa variat memeria actae rei» ( le récit de l’événement varie beaucoup selon les auteurs) IL y a des variations dans le récit...

Proposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet iconIdentifier les compétences et les difficultés de l’élève – Proposer des activités de remédiation
«allonger» son temps de lecture et d’apprendre à écouter l’autre. IL ne faut ni anticiper ni laisser de blanc

Proposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet iconInformations pratiques sur l’exposition
«Main à la pâte» initié par Georges Charpak puis le projet Pollen et Fibonacci (projet d’éducation aux sciences au niveau européen)...

Proposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet iconBilan des activités réalisées
«pour lancer officiellement le projet». Les parents sont invités à cette «plantation»

Proposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet iconLes familles de mots ce1
«chaud» et ils doivent proposer des mots qu’ils connaissent d’une même famille

Proposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet iconLe programme d’espagnol pour le palier 2 expose les savoir-faire...

Proposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet iconLangues vivantes (étrangères ou régionales)
«niveau de l'utilisateur élémentaire». En passant de A1 à A2, les élèves quittent «le niveau de découverte» pour entrer dans le «niveau...

Proposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet iconLangues vivantes (Etrangères ou régionales) : progressivite des apprentissages cycle 3
«niveau de l'utilisateur élémentaire». En passant de A1 à A2, les élèves quittent «le niveau de découverte» pour entrer dans le «niveau...

Proposer des activites d’un niveau varié en adaptant les consignes sur un même projet iconGuide à l’attention des équipes pédagogiques
«finalités» l’idée est de faire que l’ensemble des acteurs travaillent sur la même voie tout en donnant du sens à ce qui a été écrit...





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com