I. Construction psychique : Genèse de la pensée et de la représentation 2





télécharger 210.51 Kb.
titreI. Construction psychique : Genèse de la pensée et de la représentation 2
page3/14
date de publication06.08.2019
taille210.51 Kb.
typeDocumentos
l.20-bal.com > comptabilité > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

B.La mère et le nourrisson chez Bion et Winnicott


L’émanation du sens et du langage, de la représentation et de la symbolisation sont donc en lien étroit avec les notions de fusion et de défusion, notions qui font appel à la mère, premier objet d’amour et de haine investi par le petit homme.

Pendant les étapes initiales de leur développement, les pensées ne sont rien de plus que des impressions sensorielles et émotionnelles très primitives.

Bion parle d’une mère qui ne dispenserait pas seulement des aliments, mais servirait aussi de contenant pour tous les sentiments de déplaisir du nourrisson.

« L’élimination du mauvais sein dans la mère constitue l’expulsion d’un élément Beta, et tend à soustraire le nourrisson du sentiment de frustration que l’absence du sein procure, alors que quand ce dernier commence à supporter la frustration de l’absence, il produit des éléments alpha, qui ne sont autres que des pensées qui représentent la chose en soi » 11.

C’est la capacité de rêverie de la mère qui, digérant psychiquement les projections de l’esprit de l’enfant (angoisse de morcellement…), les lui renvoi, métaphorisés dans de l’amour, de la tendresse et de la sécurité, grâce à sa fonction liante.

Nous prenons le risque, concernant l’objet de notre étude et plus spécifiquement les moyens utilisés pour arriver à ses fins, de comparer d’ores et déjà la capacité de rêverie de la mère à un médiateur naturel, au même titre que l’art (art plastique, art de la scène, musique…), qui aurait une fonction de transformation, de sublimation et de construction de liens « autres ».

C’est donc sur cette capacité que s’appuie « l’appareil à penser les pensées » du nourrisson, appareil qui serait alors à même d’élaborer les frustrations et l’angoisse.

Nous pouvons rapprocher ici, sans aller plus loin, la théorie des processus primaires et secondaires à celle d’éléments betas et d’éléments alphas.

L’appareil à penser les pensées et la capacité de rêverie de la mère deviennent alors des éléments de réflexion qui étayent notre représentation du fonctionnement du groupe que nous accompagnons dans ses balbutiements et ses tentatives d’expression et de représentation.

La mère fait exister l’enfant dans sa capacité de rêverie, elle le crée tout comme lui-même croit créer le monde qui l’entoure, « Lors du premier repas (théorique) le bébé est prêt à créer, et la mère lui rend possible l’illusion que le sein, et ce qu’il signifie, ont été créés par la poussée du besoin vers le dehors »12.

Pour Winnicott, l’enfant commence à supporter la frustration de l’absence de l’objet grâce à l’illusion d’un pouvoir créatif, et bien sur, par les réponses « suffisamment bonnes » que la mère adresse aux besoins et aux sollicitations du bébé.

Cette « capacité de créer le monde », où le bébé croit que c’est selon son désir/besoin que les choses extérieures viennent à exister pour et par lui, est pour ce psychanalyste britannique essentielle à tout développement normal.

Si le bébé ne ressent aucune capacité à créer, ou plutôt si l’environnement n’est pas assez facilitant pour qu’il puisse y accéder, le nourrisson serait vite propulsé dans une dynamique psychique pathogène, où Thanatos aurait un pouvoir bien supérieur à celui d’Eros, garant des pulsions de vie.

Dans sa dernière contribution « la crainte de l’effondrement »13, Winnicott reprend sa thèse des premiers stades du développement affectif ; où le « Holding » (manière de porter et de tenir l’enfant), le « Handling » (les soins qui lui sont donnés et qui intéressent son corps), et l’ « Object Presenting » détermineront la dimension qu’occuperont l’angoisse, la détresse, et la crainte de l’effondrement dans la vie de l’individu.

En ce qui concerne l’apport de Winnicott au monde de l’enfance et de la vie en général, nous nous étendrons plus loin sur le besoin de créer et la notion de créativité, ainsi que sur les concepts d’aire transitionnelle et d’objet transitionnel.

Concluons ici, que l’environnement facilitant pourrait être associé à la fonction que l’atelier occupe, comme facilitant l’expression, l’expression en soi, mais aussi l’expression qui cherche à être traduite d’une langue à une autre, d’une représentation à un autre, d’une culture à une autre, et pour ce faire, le besoin de créer est inhérent au bon devenir de l’objectif.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

similaire:

I. Construction psychique : Genèse de la pensée et de la représentation 2 iconDésigner l’impensable : Simone Weil et Maurice Blanchot
«L’expérience de ce qui ne peut être saisi dans une expérience»1, voilà ce que Simone Weil a tenté de dire, bien que cet horizon...

I. Construction psychique : Genèse de la pensée et de la représentation 2 icon«Renouvelons aussi toute vieille pensée». Ce sont ces mots, empruntés à une ode de Du Bellay [1]
«vieille pensée» des troubadours que renouvelle Hugo, par la forme qu’il lui donne, suivant là une tendance amorcée dès le xviiie...

I. Construction psychique : Genèse de la pensée et de la représentation 2 iconLes grands personnages de la genese

I. Construction psychique : Genèse de la pensée et de la représentation 2 iconÉVÉnements déterminants dans la genèse de la psychiatrie

I. Construction psychique : Genèse de la pensée et de la représentation 2 iconLa poétique de la «vive représentation» et ses origines italiennes en France (1547-1560)
«vive représentation» ou «vive description», expressions empruntées aux poètes et théoriciens des années 1550, est étroitement liée...

I. Construction psychique : Genèse de la pensée et de la représentation 2 iconQue l'art libère l'homme de ses passions
«libre jugement». Dans une représentation théâtrale – le terme représentation est bien choisi on met sur la scène les passions humaines...

I. Construction psychique : Genèse de la pensée et de la représentation 2 iconClaire Montanari : Genèse du poétique chez Hugo : prose et vers dans les fragments

I. Construction psychique : Genèse de la pensée et de la représentation 2 iconDans quel livre de la Bible trouve-t-on le poème de la création du...

I. Construction psychique : Genèse de la pensée et de la représentation 2 iconKubrick au-delà de l'infini
«Pour démêler un sac de nœuds, recommande-t-on, attaquez-vous d'abord à un seul nœud.» Dans l'imbroglio qu'est la genèse de 2001

I. Construction psychique : Genèse de la pensée et de la représentation 2 iconNote sur la génèse de l'oeuvre et commentaire de Calmel
«Le roi qui n'aimait pas les ailes» (jeu musical partition manuscrite pour petit orchestre et voix de cm2)





Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
l.20-bal.com